• Soan, gagnant de The Voice 2019 : nouveau single et film en approche
  • Espagne vs Allemagne : duel explosif
  • Police douteuse, interrogations légitimes !
  • 35e journée : Triple Fate Line comme à l’entraînement
  • Duke Of York Cup : Frosted Gold vise un troisième succès classique
  • Ces nouvelles «World Cup Songs»
  • Ils s’en foot !
  • Dans l’univers des mordus du Panini
  • World Cup 2022 : paroles d'enfants
  • Retraite internationale : The Last Dance

Desvant Boudooa : Monsieur cocktail !

Sa famille : son épouse Bhoomita et sa fille Ivannya.

Show devant ! Derrière son bar, avec son shaker à la main, c'est un artiste qui manie alcool (Ndlr : à consommer avec modération), sirop, fruits, légumes et épices, entre autres, pour donner vie à de belles créations aux notes estivales, au parfum délicat et à la fraîcheur intense. Bienvenue dans le petit monde du barman Desvant Boodooa, grand gagnant de la Monin Cup.

En termes de mélange, il en connaît un rayon. Et dans son shaker, armé de son esprit créatif, Desvant Boudooa, 26 ans, de l'hôtel Le Méridien, mélange passion et savoir-faire, pour mettre des couleurs et beaucoup de saveurs dans les verres. Vous l'aurez compris : barman, c'est son métier ! Et sa mission, c'est de toujours surprendre et d'être là où on l'attend le moins. C’est ce qu’il a encore fait le vendredi 23 septembre dans le joli cadre du Beach Club, La Plage by Evaco, à Trou-aux-Biches, lors de sa participation à la Monin Cup, un événement signé Reynaud Les Halles, importateur et distributeur exclusif de la marque Monin à l'île Maurice.

 

C'est autour du thème Sharing Memorable Moments (Partager des moments mémorables) que des barmans de plusieurs établissements hôteliers s'étaient réunis pour démontrer leur talent. L'enjeu était de proposer un cocktail mémorable en faisant preuve d'audace et d'inventivité. Et Desvant a su tirer son épingle du jeu haut la main. Lui qui exerce cette profession depuis quatre ans, s'adonnant à diverses expériences pour concocter de véritables potions... magiques.

 

Création

 

«Je suis vraiment content et satisfait d'avoir pu réaliser quelque chose qui a su séduire le jury», nous confie Desvant, enchanté. Pour finir grand gagnant de ce concours, il n'a fait que ce qu'il sait faire le mieux : être original. En digne professionnel qu'il est, il a donc dosé, filtré et «shaké»… pour donner vie à un spectacle visuel époustouflant ! Puisqu'entre les mains dynamiques de l'expert, les boissons se parent de couleurs, de saveurs et de senteurs. Et ses mélanges se déclinent à l'infini avec des ingrédients surprenants.

 

Pour la Monin Cup, il a ainsi présenté sa création, Nutz Blitz, à base de butternut, de thym, de sirop Monin Salted Caramel et de Johnnie Walker Black Label. «Depuis le début de ma carrière, j'ai toujours voulu créer quelque chose qui répond un peu à la demande actuelle avec des produits tendances et qui correspond au nouveau lifestyle. Aujourd'hui, il ne s'agit plus de mélanger trois boissons. Il faut surprendre et attirer. J'ai donc créé cette boisson à base de butternut qui est un puits de bienfaits en termes d'antioxydants, de fibres et de vitamines, entre autres. En termes de senteur, il y a les parfums du thym et des merisiers», explique l'expert qui aime son métier car il lui permet d’explorer sa créativité. «Quand j'étais jeune, je voulais devenir enseignant d'art. Hélas, je n'ai pu réaliser ce rêve car je ne suis pas arrivé jusqu’à l'université. Je me suis retrouvé dans l'hôtellerie et pour moi, c'est un tremplin pour pouvoir créer. Aujourd'hui, il y a des fusions qui entrent en jeu et les possibilités de mélanges sont infinies...»

 

Et pendant le concours, c'est l'originalité qui a primé. «Les participants ont présenté leur création avec panache et émotion. Ils ont su rassembler le public et les juges dans une expérience commune inoubliable. En faisant appel aux cinq sens, ils ont relevé le défi de créer une expérience qui puisse être partagée, appréciée et même ressentie par tous. Une création de cocktail qui non seulement dit quelque chose des participants et de leur monde, mais qui reflète aussi ce que signifie pour eux le fait d'être ensemble», soulignent les organisateurs de l'événement.

 

«Une compétition conviviale»

 

Le spectacle était donc au rendez-vous. Et il y en avait pour tous les goûts. «Ces dernières années ont été éprouvantes pour le monde de l’hospitalité, notamment pour la communauté des barmans. C’est pourquoi, nous sommes très heureux de pouvoir relancer la Monin Cup, une compétition conviviale qui permet de dévoiler des barmans de talent du monde entier et une précieuse occasion de rassemblement pour apprécier la créativité de notre communauté», a expliqué Giovanni Muneean de Reynaud Les Halles, qui met à la disposition des barmans de l’île, ambassadeurs de la marque Monin, un laboratoire dédié à la créativité à Socota Phoenicia. 

 

Deux autres gagnants se sont aussi distingués : Hemant Ramkhelawon du Méridien Hotel, qui est arrivé à la deuxième place avec son Watercress Delight à base de jus de cresson, de rhum de Chamarel, de jus de citron et de sirop Monin amandes ; et Yowan Mooruth qui a fini troisième avec son Cucumber Smash à base de sirop Monin concombre, de liqueur Blue Curacao et de gin Tanqueray.

 

De son côté, Desvant, marié à Bhoomita et papa d'Ivannya (bientôt 3 ans), ses premières fans, est plus qu’heureux d'avoir pu relever le défi car ce qu’il aime le plus, c’est de mettre en avant des produits locaux pour donner à ses boissons un petit goût de vacances... au soleil.