• Kursley Favory, 43 ans, commet un autre viol après quatre ans - Ginette*, 80 ans : «Monn res fer lapriyer pou ki sa kosmar-la arete...»
  • Décès de Pankaj Udhas : cette voix d’or qui a marqué les Mauriciens
  • Manchester City vs Manchester United : règlement de comptes entre voisins
  • Quand Bruno Raya raconte Morgan Heritage et son chanteur décédé
  • Serge Moorjee : l’homme qui respirait le foot
  • Taekwondo : Sheldon Yan Too Sang aux Jeux d’Afrique
  • Huawei Matebook D16 : tout du bon côté
  • Mouvement pour le Progrès de Roche-Bois : l’agroécologie, un levier pour une meilleure intégration sociale
  • François Lindemann et sa rencontre musicale où «Tou korek»
  • Ishfaaq Mudhawo : politique, social et... chevaux

Para-athlétisme : belle moisson pour Maurice

Les para-athlètes mauriciens ont fait bonne figure lors de cette première semaine de compétition.

Les para-athlètes mauriciens aux Emirats Arabes-Unis ont fait forte impression cette semaine au Meeting international de Sharjah et à celui de Khorfakkan, qui ont successivement eu lieu du 4 au 6 février et du 8 au 9 février à Dubaï. 

Pour une première semaine de compétition, les quadricolores ont récolté 33 médailles dont 11 en or, 14 en argent et 8 de bronze. Ajouter à cela des records d’Afrique et nationaux.

 

Comme l’année dernière, les para-sportifs ont démarré en trombe au Meeting international de Sharjah où ils ont obtenu 11 breloques dont 6 médailles d’or, 3 d’argent et 2 de bronze. La lançeuse rodriguaise Brigila Clair a montré la voie en début de semaine, après avoir décroché l’or au lancer du poids T20 avec une performance de 11m60.  D’un bond à 6m38, Eddy Capdor s’est assuré de l’or au saut en longueur T20 hommes, devant Julien Ovide, médaillé d’argent avec un saut de 5m98 sur la même épreuve.

 

Yovanni Philippe s’est adjugé le 400m T20 masculin avec un tour de piste en 50,47. Ashley Telvave a été titrée au 400m T20 dames (1:07,60). Elle s’est aussi offert l’argent au saut en longueur après un bond de 4m59.

 

Anaïs Angéline a été victorieuse au saut en longueur T37 dames pour avoir réalisé 4m30. Elle est médaillée de bronze au 200m pour un temps de 32,11.

 

Médaillé d’or au 400m T34 fauteuil roulant hommes, Roberto Michel s’est, également, offert le record national de la distance pour une prestation de 49,52. Il a également décroché l’argent sur le 100m avec un temps de 15,71.

 

L’or n’était pas au rendez-vous pour Noemi Alphonse à cette première sortie internationale, mais la jeune femme est quand même médaillée d’argent au 200m T54 fauteuil dames avec une prestation de 28,71. Elle a aussi établi deux records d’Afrique, l’un au 5000m (11:15,43) et le deuxième au 1500m (3:17,36).

 

Le duo Anndora Asaun-Loïc Bhugeerathee a ramené le bronze sur le 100m T11 dames après avoir bouclé la distance en 13,98. Jamieson Mohun et son guide Kendrick Piangnee se contentent également du bronze au 100m T11 hommes pour un sprint de 13,77. Cédric Ravet a établi deux records nationaux aux 100 m et 800 m T54 homme avec des chronos de 14,86 et 1:33’77.

 

Minima pour Capdor

 

La moisson des médailles s’est poursuivie deux jours plus tard au Meeting international de Khorfakkan. Les locaux ont ajouté 22 métaux, 5 or, 11 argent et 6 bronze au compteur.  En prenant la première place d’un superbe saut de 6m87 en T20 hommes, le Rodriguais Eddy Capdor ne se contente pas seulement de la médaille d’or, mais réalise aussi les minima pour les Jeux paralympiques de Paris qui se dérouleront du 28 août au 8 septembre à Paris en France.

 

En attendant la confirmation de l’International Paralympic Committee (IPC), le jeune homme pourrait devenir le cinquième Mauricien qualifié pour ces Jeux après Noemi Alphonse, Anaïs Angeline, Roberto Michel et Yovanni Philippe. Il a devancé deux autres Mauriciens, Denovan Rabaye (6m20) et  Julien Ovide (3m35) qui se contentent de l’argent et le bronze.

 

Yovanni Philippe et Ashley Telvave ont, une nouvelle fois, brillé sur le 400m T20 masculin et féminin. Les deux Mauriciens sont respectivement crédités d’un chrono de 49,84 et 1:06,68.

 

Roberto Michel est médaillé d’or sur le 200m T34 messieurs après avoir réalisé 27,16. Il est aussi double médaillé d’argent notamment sur le 400m (50,78) et le 800m (1:45,00) et médaillé de bronze au 100m (16,22).

 

Brandy Perrine a décroché la médaille d’argent au 100m T54 dames en un temps de 17,02. Pas de chance, par contre, pour Noemi Alphonse qui est disqualifiée de l’épreuve. Elle se rattrape sur le 200m par une victoire en 28,91 alors que Brandy Perrine arrive en troisième position pour la médaille de bronze (32,18). Noemi Alphonse ajoutera deux autres médailles d’argent au compteur. L’une au Raza point après sa première place au 400m en 54,92 et la deuxième au 1500m en 3:31,44.

 

La lanceuse Brigila Clair remporte l’argent au poids T20 avec un jet de 10m92. Cédric Ravet s’offre trois médailles d’argent en T54 fauteuil masculin à savoir sur 100m (15,43), 200m (26,77) et 400m (48,90).

 

Anndora Asaun et son guide Loïc Bhugeerathee ont obtenu la médaille d’argent au 200m T11 (30,55) et le bronze au 100m dames (14,17). Anaïs Angéline est médaillée de bronze à deux reprises notamment au saut en longueur T37 dames pour 4m24 et sur le 200m en 32,22.

 

Mehfooz Oozeer ouvre son compteur avec une médaille de bronze au 400m T54 hommes (52,94). Jaimison Mohun et son guide Kendrick Piangnee ramènent le bronze au 100m T11 masculin (13,79).

 

Des performances encourageantes et aussi une bonne mise en jambes pour ces para-athlètes avant d’attaquer le World Para Athletics Grand Prix aussi connu comme les 15th Fazza International Para Athletics Championships qui démarrent ce lundi et s’échelonneront jusqu’à jeudi à Dubaï.