• Krishna Pentayah : «Ma participation à la conférence internationale sur les petits États insulaires en développement»
  • Allemagne vs Ecosse : le pays hôte doit éviter une douche écossaise
  • Ki bon gajaks ?
  • Diffusion des matches : écran noir !
  • Analyse des entraîneurs mauriciens : l’Angleterre, la France et Mbappé ont la cote
  • L’Europe fait tourner le monde
  • Journée mondiale de l’environnement : quand Young Bros contribue à la protection de la planète
  • Six conseils pour bien prendre soin de sa peau pendant l’hiver
  • Enquête judiciaire sur le décès troublant de Pravin Kanakiah - Rama Valayden : «Paret finn ena cover-up de tre o nivo dan sa case-la»
  • Formations en maquillage : la Glow Up Academy d'El Mehsen vous ouvre ses portes

MBSF Snooker Ranking 2023 : une nouvelle formule de compétition en vigueur

Les joueurs ont l'opportunité de disputer plus de rencontres.

La Mauritius Billiards & Snooker Federation (MBSF) a mis en place une nouvelle formule de compétition cette année afin de favoriser plus d’échanges entre les joueurs.

Fini les tournois à élimination directe où des joueurs disputaient un seul match à chaque échéance. La Mauritius Billiards & Snooker Federation (MBSF) a revu sa formule de compétition. Le but étant de permettre aux adeptes de la discipline d’avoir plus de temps de jeu et en même temps de créer plus d’engouement pour ce sport qui, depuis quelques années, connaît un rajeunissement.

 

Par le passé, les échéances se disputaient par éliminations directes du début jusqu’à la fin. Ce qui fait qu’un joueur, qui se fait éliminer dès le début d’un événement, devait attendre l’entame d’un nouveau concours pour pouvoir jouer à nouveau. Une attente qui, dépendant de la durée des manifestations, pouvait durer entre trois, quatre voire cinq semaines.

 

Ce manque de contact avec d’autres joueurs constituait un handicap pour les amateurs de snooker qui espèrent améliorer leur niveau de jeu. C’est dans cette perspective que la MBSF a modifié ces tournois. Après un premier essai lors de la Coupe du Président en début d’année, la fédération a poursuivi avec la même formule lors du MBSF Snooker Ranking qui se tient actuellement au Centre national de snooker à Rose-Hill.

 

Ce deuxième rendez-vous de la saison réunit 44 joueurs. 16 d’entre eux ont été répartis en quatre groupes de quatre et 20 en quatre groupes de cinq. Ces derniers ont concouru selon un système de ligue avec comme objectif de décrocher l’une des trois places qualificatives pour le deuxième tour qui a démarré cette semaine.

 

Les premiers de chaque groupe sont automatiquement exemptés de la deuxième phase de compétition. Ils attendent, au prochain tour, les vainqueurs des duels mettant aux prises les seconds et troisièmes qualifiés de chaque groupe. Par la suite, les gagnants de la troisième étape en découdront avec les huit têtes de séries qui feront leur entrée à partir des huitièmes de finales

 

«En permettant aux joueurs moins classés de disputer plusieurs rencontres lors des préliminaires, la fédération espère permettre à ces derniers d’améliorer leur niveau de jeu grâce aux joutes qu’ils livreront avec d’autres compétiteurs. En même temps, cette formule leur permettra d’avoir la chance de se frayer un chemin jusqu’en finale. Car, même après une défaite en préliminaire, un joueur a encore ses chances d’avancer dans la compétition en allant chercher sa qualification pour le second tour. À travers ces changements, nous espérons créer plus d’engouement pour la discipline», commente Saleem Moosa, trésorier à la MBSF.

 

Les joutes en préliminaires se sont disputées au bout de 3 frames, celles du deuxième tour en 5 manches, et, à partir des huitièmes de finales à la faveur de 7 cadres. Les rencontres démarrent à partir de 17h30 au CNS de Rose-Hill. La finale est programmée pour le 2 juin.