• Boxe thaï : première édition de «La Nuit des Nak Muay»
  • Badminton : les Internationaux de Maurice à Côte-d’Or
  • Trois univers artistiques à découvrir
  • Handicap et vie professionnelle : un pas de plus vers l’inclusion
  • Mayotte au rythme des crises
  • Une rare éclipse totale traverse l’Amérique du Nord : des Mauriciens au coeur d’un événement céleste spectaculaire 
  • World Thinking Day : les guides et la santé mentale
  • Mama Jaz - Sumrrà : prendre des risques musicaux avec le jazz
  • Karine Delaitre-Korimbocus : Kodel, une nouvelle adresse dans le paysage de Belle-Rose
  • Oodesh Gokool, le taximan attaqué au couteau : «Mo remersie piblik»

Match de gala Maurice-Réunion : du football inclusif pour malentendants

Le ton est donné. Le match de gala mettant aux prises la sélection mauricienne des sourds à celle de La Réunion, dimanche dernier, au stade de Côte d’Or, a été une réussite pour l’Aurally Handicapped Persons Sports Federation (AHPSF). Cette rencontre avait un enjeu plus important qu’un duel entre deux équipes. L’objectif était de créer un déclic dans l’optique de promouvoir les échanges entre les sourds de la région de l’océan Indien. 

«Nous avons réussi à créer cette dynamique en plaçant la barre haut. A la fédération, nous avons décidé qu’il était temps d’en finir avec ces petits tournois si nous voulons que les gens comprennent qu’un malentendant est capable d’accomplir des choses normales, malgré son handicap. Il faut une approche plus professionnelle et la réussite de cet événement a été un déclic pour les athlètes comme les dirigeants», remarque Sylvio Giovanni, l’un des instigateurs de ce projet.

 

A travers cette initiative, les instances des deux îles, ainsi que celles de Rodrigues, souhaitent avoir des échanges plus réguliers. Ils espèrent en même temps inciter les autres pays de la région à les rejoindre dans l’optique d’avoir des rassemblements encore plus conséquents.

 

L’AHPSF a réussi dans la première étape de ce projet, qui a été préparé et exécuté dans les règles de l’art, avec deux équipes qui se sont préparées durant des mois et qui se sont affrontées sur un site de haut niveau avec tenue officielle, hymne national, arbitres professionnels etc.

 

«Ceux présents ont été surpris par l’organisation. En plaçant la barre haut, nous avons aussi imposé la norme à respecter. Nous remercions la Mauritius Football Association, le ministère de l’Autonomisation de la jeunesse, des sports et des loisirs et la State Bank of Mauritius dans la réalisation et la réussite de ce projet», explique Sylvio Giovanni.

 

Ce duel a, également, vu la participation des footballeurs rodriguais dans les rangs mauriciens. Quatre joueurs de l’île autonome ont rejoint la sélection quadricolore lors d’un stage bloqué avant l’échéance. La confrontation a tourné à l’avantage des Mauriciens qui se sont imposés sur le score de 4 buts à 2 au terme d’une joute disputée.

 

Les quadricolores se sont démarqués grâce à des réalisations de Rivaldo Nina (10e), Diano Ravina (30e) et un doublé de Norbert Cupidon (50e et 54e) qui s’est révélé un élément redoutable au sein de cette formation. Les buts réunionnais ont été inscrits à la 33e et 68e minute de jeu.

 

«L’équipe a très bien joué. En six mois de préparation, ces jeunes se sont bien défendus face à des adversaires qui sont bien rodés. Il reste encore du travail à faire au niveau technique, mais nous sommes sur la bonne voie. Cette, victoire, ils la doivent à cet esprit de famille qui unit toute l’équipe et nous allons redoubler d’efforts pour être encore plus performants. Bravo aussi à nos adversaires pour leur prestation. Cette rencontre est un énorme bond en avant pour ces jeunes, car ils ont pu s’adonner à leur passion tout en montrant ce dont ils sont capables», commente Jiovany Laval Dansant, l’entraîneur de la sélection mauricienne.

 

Un événement qui a sans doute fait beaucoup de bien aux handisportifs de l’AHPSF  et à l’issue de cette échéance, l’instance mauricienne a prévu d’autres manifestations  l’année prochaine.