Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • Premier League : Manchester City règne sur l’Angleterre
  • Déconfinement et déconfiture
  • Coup d’envoi de la saison hippique hier : chutes en série… et décès du jockey Nooresh Juglall
  • Les trois frères Gurroby arrêtés après la saisie record de Rs 3,7 milliards de drogue - Anna, leur mère : «C’est dur de voir mes enfants accusés à tort»
  • Aidons à sauver le Musée de la Petite Collection
  • Se divertir malgré les restrictions : comme une envie de prendre l’air
  • Autonomisation des personnes en situation de handicap : Vibhesh Santoo, 22 ans, s’engage
  • Crime à Grand-Gaube : la version de Michelle Ropa intrigue les enquêteurs
  • Covid-19 : plusieurs personnes coincées à l'étranger depuis plus d’un an - La Mauricienne Ranini Cundasawmy, en Thaïlande avec son époux : «Comment nous nous sommes retrouvés bloqués là-bas»
  • Mon expérience de la quarantaine

Hippisme - 3e journée : Table Bay après deux ans de disette

Après Ehsaan la semaine dernière, Table Bay offre à l’écurie Gujadhur une nouvelle victoire dans une épreuve principale.

Il a eu une saison infructueuse en 2019, la faute à un White River qui a tout écrasé sur son passage. Mais hier en l’absence du champion de l’écurie Rameshwar Gujadhur, Table Bay a renoué avec le succès, qui le fuit depuis juillet 2018, soit après deux ans de disette !

Il était un des chevaux les mieux présentés dans le rond de présentation. Sans doute ses apparitions sur la grande piste aux côtés d’Ehsaan, à qui il a servi de «sparring- partner» en marge de la Duchesse, l’ont grandement aidé à retrouver ses sensations. Et Table Bay en a profité pour dominer une opposition à sa portée, tout en profitant du parcours difficile de Baritone, à qui il recevait 1.5kg. On a pu revoir, hier, ce Table Bay qui mettait en évidence sa classe lors de sa première année de compétition à Maurice en 2018. Il a suivi à son aise le train imprimé par King’s County avant de produire une belle accélération dans la ligne droite.

 

Au départ de la course, King’s County n’eut aucun mal à se porter en tête, mais une fois la position tête et corde obtenue, il a réduit l’allure, ce qui a provoqué un ralentissement derrière lui. Du coup, Baritone, qui voulait aller à la corde, a dû rester en «one off», car à son intérieur progressait Alshibaa. Table Bay cherchait une position en midfield tandis que Tsitsikamma Dance et Hard Day’s Night, en raison de leurs couloirs extérieurs, étaient condamnés en épaisseur.

 

Après un chrono assez moyen sur les premiers 500 mètres (31.83s), le rythme devait s’accélérer en descente : 11.01s et 11.34s. Tsitsikamma Dance devait améliorer sa position pour venir se mettre en « one off ». Il devait même rejoindre King’s County au 800m, mais ce dernier ne se laissait pas faire et gardait jalousement le commandement. Derrière, Alshibaa  gardait la corde en 3e position, forçant Baritone à son extérieur. Hard Day’s Night, lui, ne parvenait pas à quitter sa position en épaisseur à l’extérieur de Baritone. Derrière ce rideau de chevaux, arrivait Table Bay lequel précédait Opera Royal et Ten Gun Salute, qui a raté son départ.

 

Au 600m, King’s County pesait sur l’accélérateur et réalisa, au 400m, un 10.84s. Ce qui obligeait les uns et les autres à se lancer à sa poursuite. Et peu avant le dernier tournant, Ségeon joua de malchance sur Baritone puisqu’il dut sortir et partir complètement en épaisseur en raison de la présence de Tsitsikamma Dance qui ne le conduisait pas au dernier tournant.

 

Avec la décision de Ségeon de quitter sa position de «one off», cela permit à Table Bay de combler son retard et il prit l’intérieur de Tsitsikamma Dance pour se rapprocher de King’s County, lequel faisait illusion à mi-ligne droite. Mais dès que Table Bay l’accrocha à mi-ligne droite, l’alezan de Rousset devait craquer. A l’extérieur complètement, Baritone tentait de revenir. Il prit le dessus sur Alshibaa, mais trop tard pour lui pour venir inquiéter Table Bay, lequel a couru selon les prévisions de son entraîneur Ramapatee Gujadhur. «On est heureux de retrouver Table Bay dans un tel état de forme. D’ailleurs, dans le rond, cela fait longtemps qu’on ne l’a pas vu dans une telle forme. Bardottier l’a aussi bien monté», a déclaré l’entraîneur de la plus vieille écurie.

 

Si Table Bay est de retour, Baritone, lui, a montré qu’il sera encore valable à son entraîneur dans les grandes courses. Qui sait s’il aurait pu inquiéter Table Bay hier s’il n’avait pas été contraint d’aller en épaisseur au dernier tournant. Pour Alshibaa, sa course d’hier lui servira de tremplin pour des épreuves de moyennes distances.

 


 

Levée du huis clos

 

Le conseil des ministres a donné son accord, vendredi, pour que le Champ de Mars soit ouvert au grand public et aux bookmakers après trois journées à huis clos. C’est une décision qui réjouit le MTC qui devrait travailler en étroite collaboration avec les autorités pour que les mesures sanitaires soient respectées dès la 4e journée samedi prochain. Ce sera aussi un «boost up» sur le plan financier pour le MTC qui accueillera le retour des bookmakers dans le betting ring.