• United Colors : Zulu annonce la couleur
  • Shotokan Martial Arts Federation (SMAF) : Couvre-feu sur les compétitions à l’étranger
  • Meurtre de Ritesh Gobin, 11 ans, en 2018 : le meurtrier présumé Sachin Tetree sur le banc des Assises
  • Kesweena Tacoorpersand et Uzma Peeroo : des femmes au cœur des chantiers
  • Manan Fakoo tué par balles : la terrible fin d’un homme au passé tumultueux
  • Zones d'ombre autour de la mort de Kanakiah et Kistnen : deux veuves à la recherche de la vérité sur la mort de leur mari
  • Décès du triathlète Jayrajsing Hazareesing au Morne | Son épouse : «C’était un homme exemplaire»
  • FA Cup | Man Utd vs Liverpool : dans l’oeil du cyclone
  • Lupin sur Netflix : Omar, voleur aimé et mal-aimé
  • Des mots et des manigances…

Hippisme - 31e journée : Haylor comme en 2019 !

Haylor a clôturé sa saison 2020 de la même manière qu’il l’avait fait en 2019.

Haylor boucle la saison comme il l’avait fait en 2019. Revenant d’une course courageuse dans la Coupe d’Or, il a sauvé sa campagne 2020, hier, à un échelon inférieur, s’imposant dans l’ultime foulée face à Mambo Rock. 

En 2019, Haylor avait remporté ses deux dernières courses. C’est un cheval tenu en haute estime par Simon Jones dès son arrivée à Maurice l’année dernière et son parcours jusqu’ici en 10 sorties ne peut que justifier la confiance de son entraîneur. Cette année, Haylor, qui a débuté avec un rating de 60+, a pris du temps pour retrouver la plénitude de ses moyens, d’autant qu’une blessure contractée en juillet devait le tenir éloigné de la compétition.

 

Mais dès son retour derrière Virtue sur sprint, Haylor devait montrer de bonnes dispositions. Cette performance fut suivie d’une autre belle course derrière Marauding, qui le devançait de seulement 1.25 longueur. Il était alors tout proche d’un succès, sauf qu’un B71 dans lequel il était grand favori fut annulé faute de partants suffisants.

 

Pour le maintenir dans une belle forme, Simon Jones n’eut alors d’autre choix que de l’aligner dans la Coupe d’Or une semaine plus tard. A poids égal dans la Coupe d’or contre les Black Cat Back et Alyaasaat, c’était mission impossible. Malgré tout, il devait sortir une performance honorable dans ce Groupe 1  avec une 5e place à moins de quatre longueurs de Black Cat Back.

 

Hier aligné dans un B61 avec, en plus, une remise de 3kg, Haylor était le cheval à battre, étant le meilleur du lot. Il a suivi ‘one off’ en ‘midfield’ avant d’aller en épaisseur au dernier tournant pour finalement arriver à temps pour coiffer Mambo Rock. La victoire fut longue à se dessiner certes, mais la hiérarchie a été respectée dans l’épreuve principale.

 

Au départ de la course, Lickerio se montra, comme attendu, le plus rapide. Mais au lieu de reprendre sa monture et tenter de réduire le train, l’apprenti Deenath n’arriva pas à bien régler le pas de sa monture laquelle réalisa 11.23s entre les 1400m et 1200m. S’il parvenait à réduire l’allure au 1000m (12.49s), sa monture Lickerio devait prendre le large sur l’opposition, 11.25s.

 

Derrière, Ovation Award devait prendre place en deuxième position sur les barres. Il fut rejoint par Tsisikamma Dance, qui n’a jamais pu trouver les barres. Derrière ces deux chevaux, on retrouvait Roll Of Drums avec Haylor à son extérieur. Puis arrivèrent Mambo Rock et Kazaar.

 

Après le 600m, Lickerio devait même augmenter son avance sur Ovation Ward et au 400m, le chronomètre affichait 10.99s. Ce fut le moment choisi par ses adversaires pour réagir. On vit Juglall demander un effort à Ovation Award alors qu’à l’extérieur Tsisikamma Dance ne faisait aucune impression. L’apprenti Roy lançait Haylor en épaisseur tandis que l’autre apprenti, en l’occurrence Sonaram, attendait une ouverture tout comme Joorawon, dont la monture Mambo Rock était plein d’allant.

 

Lickerio ne prit pas longtemps pour céder en ligne droite, mais, derrière, personne ne se démarquait véritablement même si Ovation Award était le premier à pointer le nez devant. Au 100m, deux autres chevaux vinrent se mêler à la lutte : Mambo Rock et Haylor. A l’approche du but, Mambo Rock semblait pouvoir obtenir le dernier mot, mais dans un ultime effort, Haylor devait le dominer pour enregistrer son premier succès de la saison.

 


 

Chisty «out» en pleine journée

 

Le jockey Chisty a obtenu sa feuille de route en pleine journée hier après sa défaite sur le cheval Sand Path dans la 3e course. L’écurie Daby n’était pas satisfaite de sa prestation, surtout dans la ligne droite où elle pensait que le jockey aurait dû changer de main sa cravache car le cheval versait à l’extérieur. Aux commissaires lors d’une enquête, Chisty a expliqué qu’il a tout fait pour gagner malgré une selle déplacée. L’enquête des commissaires se poursuivra mardi.