• Trois agressions mortelles en quelques jours : Les proches de Devadassen, Jacquelin et Alwin entre chagrin et stupeur
  • L’arche de Noé… mie
  • SaveMart : sept ans au plus près des Mauriciens
  • BTS : Le phénomène K-pop à la conquête du monde… et de Maurice
  • Ligue des champions (2e journée) | Juventus vs Barcelone : Messi cherche Ronaldo
  • Désiré François : un concert, un défi
  • Accidents fatals : deux nouvelles victimes, deux familles affligées
  • Une ado de 16 ans poignardée par le père de son enfant de 9 mois | Sa tante : «Nous étions opposés à leur relation dès le départ»
  • Air Mauritius : des employés crient leur colère
  • Championnat d’Angleterre (6e journée) | Arsenal vs Leicester City : qui sera le plus rusé ?

Hippisme - 17e journée : Trippi’s Express gagne et Rameshwar Gujadhur repasse en tête

Trippi’s Express n’a pas trouvé d’adversaires à sa taille  hier, permettant ainsi à son entraîneur de reprendre  la tête au classement.

En attendant de voir comment les choses évoluent cet après-midi, surtout avec la tenue de la Princess Margaret Cup avec la participation de Rule The Night de l’écurie Rousset, celle de Rameshwar Gujadhur, championne en titre, a repris la tête du classement grâce à la victoire de Trippi’s Express dans l’épreuve principale d’hier.

L’écurie Rameshwar Gujadhur, qui défend son titre cette année, espère pouvoir aborder la journée du Maiden en maillot jaune dimanche prochain. Pour cela, il lui faudra tenir la pression cet après-midi après avoir arraché le «leadership» à l’écurie Rousset hier. Grâce en grande partie à la victoire de Trippi’s Express dans l’épreuve principale.

 

Ce cheval, qui restait sur deux défaites après ses débuts victorieux, avait tous les atouts de son côté pour renouer avec le succès : une forme impeccable, une opposition nettement à sa portée et une excellente première ligne. Ces atouts, il s’en est servi à bon escient, et, à l’arrivée, Trippi’s Express a relégué son plus proche adversaire, en l’occurrence Mambo Rock, à plus de trois longueurs.

 

Au départ, Trippi’s Express et Ernie sautèrent presque sur la même ligne, mais c’était clair que David n’allait pas laisser partir l’alezan de l’écurie Henry. Le jockey de ce dernier, Swapneel Rama, devait reprendre sa monture pour le placer dans le sillage du meneur, mais le temps qu’il le fasse, Juglall devait prendre place derrière Trippi’s Express sur Mambo Rock, donné comme le challenger de l’éventuel vainqueur. A l’extérieur, on retrouva Pera Palace, sollicité pour obtenir une place dans la position de tête, mais qui devait se retrouver en épaisseur sur la partie initiale avant d’améliorer sa position pour venir se porter à l’extérieur de Mambo Rock. A l’arrière, Big Mistake se retrouvait à l’extérieur d’Ernie alors qu’Elusive Path fermait le cortège.

 

Un coup d’œil au chronomètre après les 400 mètres entre les 1200m et 800m (23.61s), et les 11.82s du départ au 1200m, permit de voir que Trippi’s Express allait être difficile à reprendre au sprint final. Les positions restèrent inchangées et Trippi’s Express, très facile aux commandes, devait augmenter graduellement l’allure et il devait signer 10.65s après le 600m. Derrière, Juglall devait réagir et on le vit demander de gros efforts à Mambo Rock, mais ce dernier ne fit aucune impression sur le meneur.

 

La ligne droite de ce sprint devait se résumer en un «one horse show», signé Trippi’s Express qui s’en alla gagner arrêté devant Mambo et Elusive Path, lequel avait changé de tactique et opté pour la course d’attente.