Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • L’affaire du «bébé décapité» à l’hôpital de Pamplemousses - Vicky et Sweta : «Nous n’arrivons toujours pas à faire le deuil de notre enfant»
  • Elle fait face pour la seconde fois à un cancer - Diane Colimalay : «Je ne peux pas me résoudre à laisser une maladie me dominer»
  • Moi, survivant du cancer...
  • En convalescence après avoir été poignardé par sa compagne - David Azie, 28 ans : «Nou finn pardonn nou kamarad»
  • EURO 2020 : Les coaches mauriciens sur le grill
  • EURO 2020 : Les pronostics des jeunes fans
  • Séquestré et battu à mort à Karo Kalyptis : Desveaux Augustin, victime d’un règlement de comptes sur fond de trafic de drogue ?
  • My Body, My Choice, My Voice : ils s’unissent contre la vaccination obligatoire
  • Accidents fatals : des nouvelles victimes, des familles dévastées par la douleur
  • JO 2021 - Haltérophilie : Roilya Ranaivosoa qualifiée pour Tokyo

Handisport – Jeux Paralympiques 2021 : Cap sur la Suisse et la Pologne

Les handisportifs sont soulagés, ils vont maintenant pouvoir aller chercher leur qualification pour les Jeux Paralympiques de Tokyo.

L’histoire est en marche. Les athlètes handicapés sont autorisés à prendre part au Para Athletics Grand Prix de Nottwil et aux Vitrus World Para Athletics Championships de Bydgoszez qui se dérouleront respectivement du 14 au 24 mai en Suisse et du 7 au 17 juin en Pologne. 

Le «High Level Committee» a cette semaine approuvé la demande du Mauritius Paralympic Committee (MPC) et de la Mentally Handicapped Persons Sports Federation (MHPSF) pour participer à ces deux événements qui sont qualificatifs pour les Jeux Paralympiques prévus du 24 août au 5 septembre à Tokyo au Japon. Pour la première fois, Maurice a de bonne chance de qualification à cette manifestation. Par le passé, les handisportifs mauriciens ont toujours eu recours à des invitations pour prendre part à ce grand rendez-vous planétaire.

 

«Je remercie le gouvernement et le ministère de l’Autonomisation de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs de nous autoriser à aller chercher la qualification pour les Jeux Paralympiques. Pour la première fois, nos athlètes ont l’opportunité de se qualifier aux Jeux au lieu d’avoir recours aux invitations. Ce sera également une première pour nos athlètes déficients intellectuels de participer au championnat du monde victus où ils ont des chances de médailles», commente Jean-Marie Malépa, président du MPC.

 

Pouvoir se rendre aux compétitions à l’étranger est une motivation supplémentaire pour les sportifs handicapés, soutient le dirigeant mauricien. Ces deux sorties marqueront le retour des locaux sur la scène international après un an et demi d'absence.

 

Plusieurs d’entre eux ont déjà réalisé les minima pour les Jeux et ont besoin de confirmer leurs performances afin de valider leur billet pour Tokyo. Au cas contraire, le MPC s’en remettra à une qualification des sportifs mauriciens à travers le «High Performance» ou en espérant obtenir une wild card pour un garçon et une fille.

 

Une première délégation composée de 14 personnes met le cap sur la Suisse le 5 mai et sera de retour le 28 courant. Une deuxième équipe de sept personnes se déplacera en Pologne le 7 juin pour retourner le 17 juin. Notons que le sauteur Denovan Rabaye participera aux deux événements. Après la Nottwil, il ralliera Bydgoszez en compagnie de l’entraîneur Jean-Marie Bhugeerathee.

 

Les délégations mauriciennes

 

Nottwil, Suisse

Handicap Physique: Noémi Alphonse (100m, 400m, 800m, 1500m et 5000m T54), Anaïs Angeline (100m, 200m et saut en longueur T37), Brandy Perrine (100m, 400m et 1500m T54), Roberto Michel (100m, 400m et 800m T34), Cédric Ravet (400m, 100m, 800m et 1500m T54), Mehfooz Oozeer (100m, 400m, 800m et 1500m T54)
Intellectuel : Denovan Rabaye (saut en longueur T20)
Visuel: Anndora Asaun (100m T11)
Rosario Marianne (poids T11)
Guides: Loic Bhugeerathee et Bradley Ovide
Entraîneurs: Jean-Marie Bhugeerathee
et Audrey Grancourt
Chef de mission: Anil Custnea

 

Bydgoszez, Pologne

 

Intellectuel : Brigila Clair (poids F20), Eddy Capdor (saut en longueur T20) Ashley Telvave (400m et saut en longueur T20) Denovan Rabaye (saut en longueur T20)
Entraîneurs: Fabrice Ramsamy,
Jean Marie Bhugeerathee