• Kursley Favory, 43 ans, commet un autre viol après quatre ans - Ginette*, 80 ans : «Monn res fer lapriyer pou ki sa kosmar-la arete...»
  • Décès de Pankaj Udhas : cette voix d’or qui a marqué les Mauriciens
  • Manchester City vs Manchester United : règlement de comptes entre voisins
  • Quand Bruno Raya raconte Morgan Heritage et son chanteur décédé
  • Serge Moorjee : l’homme qui respirait le foot
  • Taekwondo : Sheldon Yan Too Sang aux Jeux d’Afrique
  • Huawei Matebook D16 : tout du bon côté
  • Mouvement pour le Progrès de Roche-Bois : l’agroécologie, un levier pour une meilleure intégration sociale
  • François Lindemann et sa rencontre musicale où «Tou korek»
  • Ishfaaq Mudhawo : politique, social et... chevaux

Football : une reprise dans le flou

GRSE Wanderers (en jaune) a realisé le doublé (championnat-MFA Cup) la saison dernière.

Si certains sont contents de retrouver les terrains pour des compétitions, les dirigeants affichent leurs inquiétudes. Le financement reste toujours un problème permanent à chaque saison.

Retour sur le grand terrain. Après 9 mois, les compétitions nationales de football, qu’organise la Mauritius Football Association (MFA), ont repris leurs droits depuis vendredi, selon le calendrier disponible sur les réseaux sociaux et repris par des confrères de la presse (nous, on n’est pas logés à la même enseigne par les décideurs de Trianon). Si la motivation est grande chez les joueurs, par contre les dirigeants des clubs avancent dans le flou. Une fois de plus, c'est le sempiternel problème de financement qui pose problème. Le budget d’un club pour une saison de football tourne autour de Rs 1,5 et Rs 2 millions.

 

Les clubs ont l’habitude de joindre partiellement les deux bouts grâce aux subventions de l’Etat. Lors de la dernière saison 2022-23, le ministère des Sports n’avait décaissé que Rs 3,2 millions en termes de subventions aux clubs nationaux après avoir fermé les robinets pendant deux saisons en raison de la tension entre le gouvernement et la MFA, conséquence des scandales et des mauvais résultats. Les équipes de la Super League avaient perçu Rs 200 000. Les huit équipes de la Division One avaient obtenu une enveloppe de Rs 100 000, tandis que celles de la Division Two s’étaient vu offrir Rs 50 000.

 

Pour cette saison, qui a pris son temps pour débuter, les dix clubs de Super League percevront la somme de Rs 480 000 chacun selon un système de pro-rata. Les huit équipes de la Division One et de la Division Two bénéficieront, elles, d’un montant de Rs 255 000 et 195 000 chacune respectivement. Dans la foulée, la MFA a formulé une demande d’aide financière auprès de la FIFA pour aider les clubs et la lumière se fait toujours attendre, tout comme le décaissement de la subvention du gouvernement.

 

«Ça va être impossible de tenir une saison complète si on n’a pas d’argent. Mardi, je ne savais même pas où trouver l’argent pour payer les nouveaux maillots et équipements de mon équipe. Nous avons des dépenses à faire pour les entraînements et les matchs. De plus on a ajouté des matchs supplémentaires», tempête un dirigeant d’un club évoluant en division inférieure. Nous apprenons aussi que certains footballeurs n’auraient pas été payés pour la dernière saison

 

«Nous avons l’impression que personne ne se soucie des clubs nationaux. On trouve de l’argent pour récompenser la sélection nationale qui termine deuxième dans un tournoi amical. Le football mauricien semble se résumer au Club M. Chaque année on doit lutter contre le même problème et malheureusement le football mauricien n’ira pas très loin comme ça», lance sur un ton agacé un autre dirigeant.

 

C’est dans ce contexte que la nouvelle saison a démarré avec valeur du jour, seuls les matchs des deux premières journées sont connus. Au programme, ce sont trois championnats (Super League, Division One et Division Two) qui vont avoir lieu jusqu'à la fin du mois de juin pour le compte de la saison 2023/24, et qui comprend deux compétitions de Coupe (Republic Cup et MFA Cup). Ce sont donc les clubs en division inférieure qui ont donné le bal (voir plus) et on retiendra l’inclusion du Liverpool FC International Academy et le Centre Technique National François Blaquart dans ces championnats.

 

Cette reprise du football mauricien sera marquée par la tenue du MFA Shield aujourd’hui entre le champion en titre, GRS Wanderers, et le finaliste malheureux de la MFA Cup, ASPL 2000. Deux équipes qui voudront bien démarrer la saison devant le public mauricien. Rendez-vous est pris pour le coup d’envoi de ce match à partir de 16h00 au stade St- François. Un match que vous pourrez aussi suivre sur les chaînes de la MBC.