Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • Pascal Desroches, arrêté pour agressions sexuelles : portrait du violeur en série aux deux visages
  • Rashmi Rocket : Taapsee Pannu court plus vite que son ombre
  • Nouvel album : Alain Ramanisum va vous faire… «Danse»
  • Malenn Oodiah : «Nous pouvons et nous devons réinventer notre modèle de société»
  • Covid-19 : Maurice tombe le masque, Rodrigues sur le qui-vive
  • Un an depuis la disparition tragique de Soopramanien Kistnen - Hansley, son fils : «Mo gard lespwar pou kone ki sannla inn tir lavi mo papa»
  • Si les «Avengers» n’existaient pas…
  • Tennis de table – ITTF World Youth Championships : A la conquête du Portugal
  • Prince Stave : a Nigerian musician in Mauritius
  • La situation des rastas mauriciens préoccupe l’opinion internationale

Champions de cross-country - Rencontre avec Sébastien et Christopher Bonnapen : deux frères, une seule passion

Christopher et Sébastien Bonnapen, un duo qui souhaite laisser sa marque dans l’athlétisme mauricien.

Sébastien et Christopher Bonnapen ont brillé dimanche dernier lors de la manche finale de la Ligue de cross qui s’est déroulée à Flic-en- Flac. Les frangins partagent la même passion pour la course à pied et entendent bien inscrire leur nom parmi les grands de la discipline. 

Ils sont jeunes, sympathiques, pleins d’énergie et passionnés de course à pied. Sébastien et Christopher Bonnapen  se sont illustrés dimanche dernier à l’occasion de la manche finale de la Ligue de Cross et des championnats de Maurice à Flic-en-Flac.

 

Les deux frères, sociétaires du Souillac Athletic Club sont, chacun à leur tour, montés sur la plus haute marche du podium dans leur catégorie respective. Sébastien, 18 ans, s’est imposé dans l’épreuve U20, longue de 6.2km pour enlever le titre de champion de Maurice de cross pendant que Christopher, 16 ans, a pris la première place en U18 sur 4.7km pour une double consécration celle  de vainqueur de la ligue de cross et du championnat de Maurice.

 

«C’était inattendu, car lors des deux première manches j’ai fait 6e et 5e. Cette fois, je me suis dit que je n’avais rien à perdre et que je vais tout tenter. La course était dure vu qu’elle se déroulait sur le sable, mais j’ai quand même pu m’imposer. En franchissant la ligne, j’étais tellement surpris que j’ai explosé de joie», confie Sébastien Bonnapen. 

 

A travers cette victoire, le spécialiste du cross, mais aussi du 1 500m steeple chase, et du 5 000m, termine la compétition sur une note positive.

 

Alterner sports et études

 

De son côté, Christopher, qui a fait premier et deuxième, à Sodnac et Flic-en-Flac lors des deux premières journées, se réjouit de son succès lors de l’étape finale.

 

«Je ne m’attendais pas à un tel résultat. Il y avait des adversaires très costauds dans mon groupe. Cette victoire est une grande satisfaction surtout que cette année j’ai dû alterner sports et études vu que j’avais les examens du School Certificate. Ce n’était pas évident de gérer les deux en même temps», commente Christopher Bonnapen.

 

La course à pied a toujours été le dada des Bonnapen. La mère des deux garçons, Christine, est elle-même une ancienne championne du 400m et 800m. Les deux jeunes habitants de Souillac ont hérité de ce don pour la course. Une passion qui leur donne le courage de se réveiller tôt, tous les matins, pour courir 10km avant d’aller vaquer à leurs occupations. Sébastien est mécanicien alors que Christopher est étudiant au secondaire.

 

«J’étais un bon footballeur à l’école, puis un jour, l’entraîneur Karl Bertin m’a demandé d’essayer la course à pied. Je me suis prêté au jeu et c’est là que tout a commencé. J’étais né pour la course et sous la supervision de Karl, j’ai poursuivi dans cette voie. Il m’a beaucoup appris depuis mes débuts en 2016. Cependant, comme je voulais passer à un autre niveau, j’ai changé de coach l’année dernière, et, depuis, je m’entraîne avec Mike Félicité», explique Sébastien.

 

Ce dernier révèle que les entraînements sont durs, surtout lorsqu’il venait de débuter, mais l’envie de se dépasser le pousse à persévérer. A force de partager ses expériences à la maison, l’aîné des Bonnapen a fini par donner envie à son jeune frère de lui emboîter le pas.

 

«Mon frère, un exemple»

 

«J’ai commencé un ans après. Je n’étais pas aussi bon que lui, mais j’ai persévéré et fini par progresser. Mon frère a toujours été un exemple. Il me donne beaucoup de conseils, m’encourage et me guide. En même temps j’essaie de rivaliser avec lui, même si pour l’instant il est plus fort, mais, dans quelques années, nous serons tous les deux en seniors, et là ce sera du 50-50», ricane Christopher.

 

Les entraînements ont lieu six jours par semaine. Outre la course du matin, les après-midis sont principalement dédiés aux préparatifs spécifiques. Après le travail pour l’un, et les cours pour l’autre, chacun se concentre sur le programme établi par le coach. Au menu des sessions :  de la piste au stade de Rose-Belle ou arpenter les champs de cannes de son village.

 

«Le même train-train se répète quotidiennement. Il y a aussi les leçons pour moi après les heures de classe, et les devoirs à faire en soirée. C’est beaucoup de choses à gérer, mais nous y arrivons car notre famille et nos proches nous aident beaucoup», révèle le frère cadet, trois fois champion de cross aux inter-collèges régionaux et vice-champion du 3 000m U16 en 2019.

 

Ambitieux, les deux frères ont déjà un plan sur le court et le long terme. Sébastien a en ligne de mire le titre de champion de Maurice junior du 1 500m et 5 000m de cette année. Il souhaite également battre le record de 8.30 sur le 3 000m. Christopher souhaite pour sa part briller lors des championnats nationaux cadets et descendre sous la barre des 1.55 sur le 800m et 4.20 au 1500m cette saison.

 

Les deux athlètes espèrent également participer aux championnats d’Afrique seniors à Maurice en 2022.

 

Une participation aux Jeux de la Francophonie fait aussi partie de leur plan, tout comme défendre les couleurs de Maurice aux Jeux des îles de 2023. Des objectifs bien définis qui les aideront à garder le cap dans leur carrière sportive.

 


 

Les résultats

 

Championnat de Maurice

Masculin

U9 : Samuel Dalais - 3.47
U12 : Adriel Berthelot - 7.14
Relais mixte U12 : Wayne Etienelle, Myam Désiré, Damel Armand, Rébecca Bell – 8.06
U14 : Chad Howard – 11.16
U16 : Kenan Leclerc – 12.58
U18 : Christopher Bonnapen – 17.29
U20 : Sébastien Bonnapen – 22.44
Seniors : Dhavind Custnea – 27.57
Masters : Jonathan Cotte - 17.27

 

Féminin

U9 : Melody Cornish – 4.20
U12 : Louise Dalais – 7.38
U14 : Alicia Sarah -9.34
U16 : Orneillia Alkay – 19.07
U18 : Alicia Staub – 20.50
U20 : Lauryn Larose – 23.05
Seniors : Sonia Soodon – 19.44
Masters : Shirley Larose – 25.23

 

Ligue de cross

Masculin

U9 : Victor Collard
U12 : Adriel Berthelot
U14 : Chad Howard
U16 : Kenan Leclerc
U18 : Christopher Bonnapen
U20 : Veersingh Basoodelsing
Senior : Dhavind Custnea
Masters : Jonathan Cotte

Féminin

U9 : Melody Cornish
U12 : Louise Dalais
U14 : Alicia Sara
U16 : Nia Keeling
U18 : Alicia Staub
U20 : Lauryn Larose
Senior :  Sonia Soodon
Masters : Shirley Larose