• Kendo – Formation et passage de grade : Rishi Bundhoo décroche son premier dan
  • Callisto Protocol : prisonniers de l’horreur
  • Future Hope Maurice : quand les enfants chantent l’espoir
  • Collision entre une voiture et un camion : vacances meurtrières pour Dayaneebye Ganoo
  • Match de gala Maurice-Réunion : du football inclusif pour malentendants
  • Huawei Nova Y61 : de l’entrée de gamme sympa
  • Le diabète, un danger pour le cœur
  • Qatar : dans l’ambiance d’un pays en fête
  • FoodWise : des recettes gastronomiques, zéro gaspi et économiques
  • Le PM répond à leur lettre : les membres de la communauté rastafari «déçus» mais «le combat continue»

Championnats d’Afrique d’haltérophilie jeunes et juniors : une troisième couronne africaine pour Khelwin Juboo

Khelwin Juboo est fier d’avoir remporté trois médailles d’or pour Maurice.

Le leveur mauricien a remporté trois médailles d’or mercredi aux Championnats d’Afrique juniors d’haltérophilie au Maroc. Il s’est imposé en +109kg garçons.

Khelwin Juboo, jeune haltérophilie de 20 ans, a été couronné champion d’Afrique junior mercredi à Casablanca au Maroc. Cet habitant de Bord Cascade, Henrietta, a décroché trois médailles d’or dans la catégorie des +109kg garçons aux Championnats d’Afrique jeunes et juniors qui se sont déroulés durant la semaine.

 

C’est la troisième fois en autant de participations que le Vacoassien monte sur la plus haute marche du podium continental. Il avait réalisé cet exploit en 2019, en remportant six médailles d’or, dont trois en cadets +102kg et trois autres en juniors 109kg. A sa première participation à ce concours en 2018, il avait obtenu trois médailles d’argent en cadets +94kg et trois breloques en bronze en juniors 105kg.

 

Cette semaine, c’est en junior que le Mauricien s’est distingué après un jet de 136kg à l’arraché, 171kg à l’épaulé-jeté et 307 kg au total olympique. Il a terminé devant un Sud-Africain et un Libyen. 

 

«Je suis très heureux de monter sur la plus haute marche du podium vu que ce n’était pas évident pour nous de rester au top niveau durant ces deux années marquées par la pandémie. Je suis également satisfait de ma prestation car j’ai établi  trois nouveaux records nationaux dans ma catégorie», jubile Khelwin Juboo.

 

Pour sa dernière année chez les juniors, le Vacoassien savait qu’il était attendu à ce concours et se dit fier d’avoir réussi à répondre aux attentes. «Ce titre est avant tout une confirmation pour moi, surtout après mes précédentes performances sur la scène africaine. En même temps, je voulais laisser mon empreinte sur la catégorie. Face à des adversaires compétitifs, je ne me suis pas laissé impressionner», avoue ce jeune passionné de sport.

 

Avant de se mettre à l’haltérophilie, Khelwin Juboo a pratiqué d’autres sports comme le football, le karaté et l’athlétisme où il a brillé au lancer du disque pour la SSS de Palma aux inter- collèges. C’est justement au collège qu’il est repéré en 2016 par Ravi Bhollah, l’entraîneur national.

 

«Il m’a proposé d’essayer l’haltérophile mais au début je n’étais pas trop intéressé. Mais sans vraiment savoir comment, je progressais assez vite et j’ai fini par prendre goût à cette discipline. Par la suite tout s’est accéléré. J’ai remporté des titres de champions de Maurice cadets, juniors et seniors et un an après mes débuts j’étais sélectionné pour les Championnats d’Afrique seniors à Maurice en 2017», déballe Khelwin Juboo.

 

Une blessure au genou le prive de sa première sortie continentale, mais ce n’est que partie remise. En 2018, Khelwin Juboo se distingue avec des podiums en cadets et juniors aux Championnats d’Afrique avant d’ajouter trois médailles d’argent à son palmarès, décrochées dans le concours seniors +105kg. L’année suivante, il fait 6e aux Championnats du monde cadets, 5e aux Jeux africains. Il est triple médaillé d’or aux Jeux des îles de l’océan Indien à Maurice.

 

Il a déjà les yeux rivés sur le rendez-vous continental senior prévu du 26 octobre au 4 novembre en Egypte et les Jeux des îles de 2023 à Madagascar.

 

 

Le bronze pour Maëva Matelot et Séphora Lent 

 

Les deux jeunes leveuses mauriciennes Maëva Matelot et Séphora Lent ont réalisé une belle performance dans leur catégorie respective en ramenant quatre médailles de bronze pour Maurice. Maëva Matelot a remporté trois breloques chez les -49kg avec un jet de 49kg à l’arraché, 61kg à l’épaulé-jeté et 110kg au total olympique. Séphora Lent a obtenu une troisième place chez les -59kg pour avoir soulevé la barre à 62kg à l’arraché. Elle réalise 70kg à l’épaulé-jeté et 132 kg au combiné.

 

 

Bilan positif pour Maurice

 

L’entraîneur national, Ravi Bhollah, qui a accompagné l’équipe mauricienne au Maroc, se dit amplement satisfait de la prestation mauricienne. «Le bilan est positif. Nous avons présenté trois jeunes leveurs et récolté sept médailles dont trois en or et quatre de bronze. Notre objectif était le podium. Khelwin a confirmé les espoirs placés en lui et cette victoire lui sera d’une grande motivation lorsqu’il passera en seniors l’année prochaine. Les filles aussi ont fait un bon parcours.  Le travail doit continuer pour pouvoir rester performants sur la scène internationale», déclare Ravi Bhollah.