• Trois agressions mortelles en quelques jours : Les proches de Devadassen, Jacquelin et Alwin entre chagrin et stupeur
  • L’arche de Noé… mie
  • SaveMart : sept ans au plus près des Mauriciens
  • BTS : Le phénomène K-pop à la conquête du monde… et de Maurice
  • Ligue des champions (2e journée) | Juventus vs Barcelone : Messi cherche Ronaldo
  • Désiré François : un concert, un défi
  • Accidents fatals : deux nouvelles victimes, deux familles affligées
  • Une ado de 16 ans poignardée par le père de son enfant de 9 mois | Sa tante : «Nous étions opposés à leur relation dès le départ»
  • Air Mauritius : des employés crient leur colère
  • Championnat d’Angleterre (6e journée) | Arsenal vs Leicester City : qui sera le plus rusé ?

Boxe – Assemblée générale élective : pas de nouveau mandat pour Indiren Ramsamy

Indiren Ramsamy souhaite prendre un peu de recul avant de revenir une nouvelle fois.

La nouvelle a pris beaucoup de monde à contre-pied dans le giron du sport local, même si, dans le milieu de la boxe mauricienne, on savait qu’Indiren Ramsamy ne postulera pas pour un deuxième mandat de président. 

A l’heure où les débats vont bon train sur l’organisation de l’assemblée générale élective au Comité olympique mauricien (COM) cette année, l’homme fort de l’Association mauricienne de boxe (AMB) est venu de l’avant pour faire part de sa décision cette semaine.

 

Celui qui a succédé à Pascal Telvar, en 2015, avance avoir pris sa décision depuis bien longtemps. Il estime avoir mûrement réfléchi et souhaite se consacrer un peu plus au développement de la boxe dans sa région de Curepipe.

 

«Ce sera difficile de me convaincre de rester. J’ai pris ma décision et beaucoup de personnes à la fédération savent que je ne souhaite pas postuler pour un deuxième mandat de président. C’est une décision que j’ai prise depuis longtemps et je souhaite me consacrer un peu plus à mes boxeurs et à la région de Curepipe que j’ai un peu délaissée ces dernières années en raison de mes engagements à la fédération», commente Indiren Ramsamy.

 

Autre point avancé, les critiques de quelques-uns de ses détracteurs. «Ces agissements et les attaques personnelles donnent une mauvais image. Ce n’est pas quelque chose qu’on souhaite pour un sport qu’on adore beaucoup. C’est ce qui m’a poussé à prendre du recul. Je compte profiter de cette période pour me préparer afin de revenir encore plus fort une prochaine fois», explique le dirigeant mauricien.

 

Les élections à la fédération auront lieu en 2021. Indiren Ramsamy souligne que ce sera, probablement, avant ou après les Jeux olympiques de Tokyo prévus du 23 juillet au 8 août au Japon. En attendant cette assemblée élective, le président de l’AMB souhaite aller jusqu’au bout de son mandat.

 

«Ma décision est prise, mais j’ai bien l’intention de poursuivre le travail entamé par mon équipe et le mener à terme. Je tiens, d’ailleurs, à remercier les membres de mon comité et toutes les personnes autour pour leur soutien durant ces années. Je souhaite que nous puissions atteindre nos objectifs avant les élections afin de terminer ce mandat en beauté», souligne Indiren Ramsamy.

 

L’un de ses objectifs est de voir Maurice décrocher une médaille dans une compétition majeure. Plusieurs événements attendent les boxeurs l’année prochaine à savoir les championnats d’Afrique, les championnats du monde jeune, la qualification pour les Jeux olympiques pour Merven Clair et les JO à Tokyo entre autres.

 

Indien Ramsamy brosse, déjà, un bilan positif de son passage à l’AMB. Celui-ci avait milité pour une augmentation de l’allocation des entraîneurs. Il a organisé une formation suivie d’un examen visant à permettre aux juges-arbitres mauriciens de décrocher leur 1er étoile. A la fin de ce stage cinq officiels ont pu décrocher ce précieux sésame devenu indispensable pour pouvoir officier dans des échéances internationales.

 

Aux Jeux des îles de 2019 à Maurice, les boxeurs locaux ont réalisé une prestation sans précédent en  remportant sept médailles d’or et deux d’argent. Ajouter à cela la victoire de Merven Clair aux Jeux d’Afrique.

 

Alors que les membres de l’AMB assisteront, ce dimanche matin, à l’assemblée générale annuelle de la fédération à Vacoas, Indiren Ramsamy estime avoir, pleinement, rempli sa mission en mettant toujours les boxeurs en avant. Un podium aux mondiaux juniors ou aux JO sera la cerise sur le gâteau.