• Le bal des congrès du MSM ouvert : Pravind Jugnauth tire sur ses adversaires et se défend
  • Lettre anonyme qu’un Senior Advisor du PM aurait envoyée contre elle - Ameenah Gurib-Fakim : «C’est inacceptable qu’on m’ait mis tout ça sur le dos»
  • Accord PTr-MMM-PMSD : des observateurs entre espoir et scepticisme
  • Accord PTr-MMM-PMSD : les nouvelles cartes de l'opposition…
  • L’infini duel Jugnauth-Ramgoolam !
  • Laal Singh Chaddha : «Forrest Gump», aux saveurs de Bollywood
  • La Vierge Marie, la «mère douce et protectrice» au coeur des familles mauriciennes
  • Fête de l’Assomption : quand l’APEIM fait briller les couleurs de Marie
  • Chelsea vs Tottenham : nouvelle saison nouvelle ambition
  • 14e journée : Colour My fate sous 54.58s !

9e journée : Colour My Fate jamais rejoint

Colour My Fate a piégé ses adversaires à l’avant dans la course principale pour briller de bout en bout.

Installé grand favori de l’épreuve principale hier, Colour My Fate, battu par l’excellent Frosted Gold à sa course précédente, a profité des circonstances favorables pour briller de bout en bout. Le plus difficile a été fait sur le plan chronométrique entre les 1200m et 1000m (13.48s). Le reste a été presque une simple formalité.

Sur le papier, les conditions étaient réunies en faveur de Colour My Fate dans la course principale hier.  S’il était loin d’être le meilleur cheval de la course, en revanche il avait tout en sa faveur pour dominer les Undercover Agent, Alyaasaat et Triple Fate Line, des chevaux plus valeureux que lui : une charge moins lourde, surtout par rapport à Undercover agent et Alyaasaat, une excellent 2e ligne et surtout l’absence d’un autre ‘front-runner’ qui pouvait lui mener la vie dure à l’avant. Ces trois facteurs ont été déterminants dans la victoire de Colour My Fate, dont le «rating» connaîtra un bond considérable après son succès d’hier.

 

Colour My Fate a gagné sa course surtout entre les 1200m et 1000m, là où il a su endormir le peloton avec un 13.48s, qui lui a permis de conserver suffisamment de ressources pour non seulement lancer le sprint après le 600m (10.37s), mais aussi résister à toutes les attaques en ligne, principalement celles de Triple Fate Line, qui a tout essayé en ligne droite.

 

Colour My Fate, après s’être installé en tête de la course, a réduit l’allure en montée pour mener devant Undercover Agent, qui a dû courir en one off sous 62kg sur une bonne partie de la course avant de trouver les barres. Triple Fate Line était celui qui était idéalement placé derrière Colour My Fate et il précédait Alyaasaat, Patrol Officer et Rule The Night.

 

7 sur 7 pour Walls Of Dubrovnik

 

Les positions sont restées inchangées, sauf qu’après le 800m, Da Silva pesa quelque peu sur l’accélérateur et très vite Colour My Fate creusa l’écart en tête de la course. Au 600m, le chronomètre affichait 11.21s, puis 10.37s sur 400m. Derrière l’on a mis du temps pour revenir sur Colour My Fate qui a entamé la dernière ligne droite en vainqueur. Si Undercover Agent perdait du terrain, Triple Fate Line tentait de revenir alors qu’Alyaasaat et Patrol Officer manquaient de gaz. Colour My Fate devait tenir jusqu’au bout et son entourage devra maintenant s’attendre à ce que le handicapeur ne lui fasse pas de cadeau après cette victoire obtenue dans un Gr.2 !

 

Walls Of Dubrovnik reste invaincu après sept sorties. Après avoir battu Royal Wulff à son retour en piste cette année, il n’a pas commis d’erreur hier dans un lot moins redoutable. Monté avec beaucoup de confiance dans a 5e course, Walls Of Dubrovnik a couru en ‘midfield’ à plus de quatre à cinq longueurs du meneur Kamadeva pour ensuite forcer un passage en ligne droite avant de s’imposer presque dans un canter. Le fait que le train se soit soudainement accéléré après le 1000m avec trois «laps» de secondes jusqu’au 400m a facilité la tâche de Walls Of Dubrovnik qui intègre l’élite par la grande porte. Son entraîneur, Shyam Hurchund, a complété son doublé dans l’épreuve de clôture avec l’autre favori Emblem Of Hope. Même s’il a été privé du commandement au départ avec la vitesse d’exécution de Master Of Illusion, Emblem Of Hope a réussi une course d’attente même s’il a dû puiser dans ses réserves pour pouvoir remonter Master Of Illusion qui a réussi une belle performance même s’il a réalisé trois «laps» de 10 secondes en descente.

 

L’entraîneur Raj Ramdin, qui avait atteint la barre des 200 victoires la semaine dernière, a réussi une belle journée puisqu’il a signé un doublé grâce à Kali’s Champ, qui a dominé le lot de 0-15 dans la 2e course, et Pop Icon, qui a profité des circonstances favorables à l’avant dans la 7e course pour s’illustrer.

 

Candle Cove, dont la victoire sur 990m en début de saison, avait fait l’objet de critiques, a confirmé sur le sprint court après une tentative infructueuse sur 1500m. Il est parti comme une flèche pour prendre le train à son compte et dès lors, la course était jouée.

 

Bleu Royale a effectué un retour gagnant dans la 3e course, donnant ainsi raison à ceux qui croyaient en ses chances, sa cote étant passée de 5/1 à 3/1. Il a suivi en 3e position derrière Artax et Arctic Flyer pour briller au finish. La journée avait débuté avec la victoire attendue, mais laborieuse, du favori Jack tarr qui a résisté à Doublethink en fin de parcours.