• Jane Constance & Mickaël Pouvin : deux belles voix pour faire vibrer le Caudan Arts Centre
  • Sport Automobile : La Motors Formula Team en piste le 14 avril
  • Emilie Duval : «On doit tous, que ce soit l’Église catholique ou autre, se sentir concernés par les abus sexuels sur mineurs»
  • Agression mortelle de Shobanand Bhoyroo, 61 ans, par son voisin | Son neveu : «Ce n’était pas la première fois qu’il était brutalisé»
  • Fête de l’Indépendance : Le fabuleux 12 mars du constable Damien Céline
  • Un Mauricien parmi les disparus après l’attentat contre deux mosquées en Nouvelle-Zélande | Anwar, le frère de Moosid Mohammed Hossen : «C’est un choc»
  • Coupe du monde féminine 2019 : Sous l’œil attentif de Queency Victoire
  • Dengue : Vallée-des-Prêtres en alerte, Maurice sur le qui-vive
  • Captain Marvel : On y va, on n’y va pas ?
  • Décès tragique de Dia Dookhit | Ses parents : «Nous voulons connaître la vérité…»

7 Summits Africa 2018 : Xavier Koenig et Teshil Gangaram s’attaquent au Kilimandjaro

Gravir les plus hauts sommets de l’Afrique, c’est le défi à la fois sportif et humain que deux Mauriciens, en l’occurrence Xavier Koenig et Teshil Gangaram, ont promis de relever à partir du 3 novembre. Regroupés avec trois autres alpinistes internationaux au sein de l’équipe de 7 Summits Africa 2018, les deux hommes ont pour objectif d’escalader les sept plus hauts sommets du continent africain.

 

Après avoir démarré leur périple, ils ont été en Ouganda sur les montagnes Rwenzoris dont le Mont Speke (4,890m), traversé les glaciers du Mont Stanley (Margerita Peak, 5,109m, le plus haut sommet Ougandais), et le Mont Baker (4,843m) sous la neige.

 

Cette étape terminée, les deux quadricolores se sont rendus au Kenya pour s’attaquer au Mont Kenya avant de mettre le cap sur la Tanzanie où ils ont gravi le Mont Meru durant la semaine. Leur prochaine étape se nomme le Kilimanjaro, le toit de l’Afrique.

 

C’est précisément là où nos deux protagonistes se trouvent actuellement. Ils s’attaqueront d’abord à l’un des trois volcans éteints qui fait partie de ce mythique lieu, à savoir le Mawenzi à l’Est qui s’élève à 5 149 m. Les deux autres volcans, qui font partie du Kilimanjaro, eux aussi éteints, étant le Shira à l’ouest et le Kibo, qui se situe entre les deux.

 

Mais avant d’entamer leur ascension, il faudra d’abord avoir l’autorisation, et cette étape terminée, les deux Mauriciens s’élanceront à la conquête du pic Uhuru à 5 891,8  qui constitue le point culminant de l’Afrique. Une dernière escalade décisive pour ces deux passionnés de sports extrêmes car derrière ce périple titanesque se cache un autre objectif encore plus ambitieux que le présent.

 

Les éditions 2018 et 2019 du 7 Summits Africa serviront de référence pour sélectionner et former une équipe d’alpinistes panafricaines en vue d’une expédition sur le mont Everest, le plus haut pic de la planète. Celle-ci est prévue en 2020. En  prenant part à la campagne de 2018, Xavier Koenig et Teshil Gangaram ont de forte chance de faire partie de l’équipe qui se rendra sur toit du monde.

 

Un projet ambitieux mais pas impossible. Pour ce faire, les deux hommes peuvent compter sur le soutien de MUA, partenaire officiel de l’équipe durant cette expérience. Derrière ce projet se cache aussi le désir de sensibiliser les gens à la préservation de l’incroyable diversité biologique des régions africaines. Le parcours de ces deux alpinistes peut être suivi sur www.facebook.com/7SAteammauritius/ et www.facebook.com/muamauritius/ .