• Heathy lunch box : cinq idées de repas à apporter à l’école et au boulot
  • L’enquête sur l’assassinat de Manand Fakhoo non-résolu deux ans plus tard : ses proches entre révolte et incompréhension
  • Boost Your English : la trouvaille linguistique du Dr Wedsha Appadoo-Ramsamy
  • Otite : aïe, pas touche aux oreilles !
  • Résultats du School Certificate : entre réjouissances et tristesse
  • Ilia’s Nails’, une belle adresse trendy dans le paysage de Curepipe
  • Linzy Bacbotte : L’apothéose mauricienne de ses 35 ans de carrière
  • Arianda Desmarais, 11 ans, se fracture le crâne en tombant d’un autobus - Ses parents : «Nous espérons qu’elle s’en sortira sans séquelles graves»
  • Stephan Steward Toussaint, 29 ans, tué pour «une affaire de moeurs» - Stephanie, sa compagne : «On le blâme injustement sans qu’il soit là pour se défendre»
  • Alertes météo : un vent nouveau souffle…

31e journée : Emblem Of Hope comme à la parade !

Emblem Of Hope s’est montré plusieurs crans au-dessus de ses trois adversaires pour remporter sa 7e victoire en 10 courses.

De course, il n’y en a pas eu dans l’épreuve principale d’hier qui a réuni seulement quatre partants, dont le grand favori Emblem Of Hope. Ce dernier s’est contenté d’une simple formalité pour compléter une journée faste pour son écurie, qui a signé un triplé.

L’écurie Hurchund a réussi une belle opération hier en ramenant un triplé grâce notamment à Prince Alf (4e course), Namib Desert (5e course) et Emblem Of Hope (6e course). Ce dernier, installé grand favori de l’épreuve principale, qui n’a réuni que trois autres partants, qui ne pouvaient se mesurer au cheval de l’écurie Hurchund, à savoir Pietro Mascagni, Battle Of Alesia et Stopalltheclocks, n’a jamais eu à sortir le grand jeu, même pas à l’emballage final. Dès les premiers mètres de la course, il s’est emparé du commandement pour mener devant Battle Of Alesia, Pietro Mascagni et Stopalltheclocks.

 

On se serait cru à un galop matinal sur les premiers 200 mètres que le favori boucla en 14.93s avant d’accélérer graduellement l’allure par la suite. Mais, c’était évident que vu la facilité avec laquelle il contrôlait la direction des opérations, il fallait un miracle, voire un incident, pour qu’il soit privé de la victoire. C’était plus une question de longueurs à l’arrivée qu’autre chose ! Pietro Mascagni améliorait sa position en descente pour se rapprocher d’Emblem Of Hope, mais lorsque ce dernier démarrait à l’entrée de la ligne droite, son entraîneur Shyam Hurchund et les heureux propriétaires pouvaient déjà commencer à se diriger sur la piste pour le ramener en triomphe.

 

Emblem Of Hope filait vers le but sans la moindre sollicitation de son jockey Da Silva, un cavalier qui a maîtrisé véritablement la piste du Champ-de-Mars. Car auparavant, il avait conduit Prince Alf et Namib Desert à la victoire dans les 4e et 5e courses respectivement. Sur Prince Alf, il n’a cette fois pas commis d’erreur. On se demande toujours comment il n’avait même pas pris un avertissement sur ce cheval, la dernière fois, lorsqu’il prit l’intérieur alors que son « run » était à l’extérieur de Canary Islands. Hier, malgré une 9e ligne, Prince Alf a suivi en ‘one off’ et son accélération fut irrésistible en ligne droite où il est venu dominer un surprenant Senor Dan, qui prit le «first run» au 400m pour faire figure de vainqueur. Prince Alf fera encore parler de lui en cette fin de saison.

 

Namib Desert, confronté au favori Courtroom Magic dans la 5e course, a réussi son challenge. Conscient qu’il n’allait pas y avoir du rythme dans cette course, Da Silva a eu raison de suivre de près derrière Courtroom Magic alors que la course de Puget Sound, placé en «one off», doit avoir interpellé les commissaires. Courtroom Magic a contrôlé la course, mais Namib Desert le suivait comme son ombre. Le cheval de Hurchund accrochait sérieusement Courtroom Magic dans la ligne droite. Ce dernier abusa de la largeur de la piste et semblait même être entré en contact avec Namib Desert au 150m. Ce dernier, une fois rééquilibré par son cavalier, plaça une belle accélération pour obtenir son premier succès à Maurice.

 

L’écurie Sewdyal a remporté les deux premières courses au programme grâce à Artax et Alaskan Night, favoris de leur course respective. Artax a remonté au finish Kali’s Champ dans l’épreuve d’ouverture pour renouer avec le succès alors qu’Alaskan Night a confirmé sa récente course derrière Desert Boy en l’emportant de bout en bout devant Bye Bye Rocket.

 

Sevré de victoire depuis de longues semaines, l’entraîneur Raj Ramdin a, enfin, retrouvé le sourire dans la 3e course avec le succès d’Oxford Blue. Ce cheval, qui avait paru en progrès à l’entraînement, a réalisé une belle ligne droite pour remonter le surprenant Yoho Mist, qui a sorti une belle performance à l’avant à une cote de Rs 3 000 !

 

Il y a eu énormément de jeu sur Flowerscape dans la 7e course, mais l’alezan de l’écurie Rameshwar Gujadhur a cédé dans les 100 derniers mètres après avoir fait la course en tête. Il a été remonté par Do Or Dare et Crazy Charlie. Ce dernier, qui s’est retrouvé à plus de neuf longueurs du meneur au 600m après s’être montré lent au départ, a comblé beaucoup de terrain pour dominer Do Or Dare. Le favori One Day Or Day One n’a pris que la 4e place. L’écurie Narang a, par la suite, doublé la mise dans l’épreuve de clôture avec le toujours vert Manetheren, qui a, cette fois, couru de l’arrière en raison de sa mauvaise ligne. Il a remonté tous ses adversaires au prix d’une belle ligne droite qu’il a entamée en épaisseur pour briller devant Snowy Mountain et un décevant Al Aasy.