• Sahill Persand, 21 ans, meurt dans l’incendie de sa voiture en janvier - Ses parents : «Ena boukou kitsoz lous kinn deroule dan sa zafer-la»
  • Championnats d’Afrique d’haltérophilie jeunes et juniors : une troisième couronne africaine pour Khelwin Juboo
  • Décès du chanteur de «Gangta's Paradise» - le Mauricien Judex Rose : «Le jour où j'ai partagé la scène avec Coolio»
  • Sooraj Laljee en détention pour trafic humain allégué : son épouse l’accuse ; ses proches parlent de «coup monté»
  • Elle est sélectionnée pour l’OplinePrize International - L’artiste Vidya-Kelie, d’origine mauricienne : «Votez pour moi !»
  • [ PUBLI-REPORTAGE ] Use heart for every heart
  • Son nouvel album lancé en exclusivité et en live au J&J Auditorium - Mickaël Pouvin : «Je veux encore toucher le cœur des Mauriciens»
  • Agression sanglante à Résidence Barkly : comment j’ai échappé à une tentative d’assassinat à l’arme blanche
  • Spectacle de Norah Fatehi : le bonheur des sept Mauriciens qui danseront avec elle
  • Yuvan Sungkur, le faux avocat démasqué - Me Sanjeev Teeluckdharry : «Il a trompé beaucoup de monde, je ne comprends pas comment…»

19e journée - Triple Fate Line remonte Lickerio

Triple Fate Line a trouvé les ressources nécessaires pour aller «chercher» Lickerio dans les dernières foulées dans l’épreuve principale.

Après la victoire de Colour My Fate dans la première manche du Championnat des sprinters, l’entraîneur Amar Sewdyal a tenté un coup de poker avec Lickerio, préféré à Colour My Fate hier. Il est passé à deux doigts de son pari, la faute au favori Triple Fate Line qui s’est imposé au finish dans les derniers mètres.

L’épreuve principale d’hier a réservé une belle arrivée entre Triple Fate Line, le favori, et Lickerio, son challenger. Ce dernier, préféré à Colour My Fate (qui avait remporté la manche initiale et qui a fait, hier, l’impasse sur le 1365m pour mieux préparer la Lightning Cup), a failli réussir dans sa tâche malgré ses 16 points de pénalité depuis le début de la saison. Il n’a été remonté que dans les derniers mètres d’une épreuve courue sur des bases élevées.

 

Ce sprint s’est résumé en un duel entre Triple Fate Line et Lickerio, tant les autres partants n’ont jamais été dans le coup, à l’exception d’Al Ramz, qui a fait la course derrière Lickerio avant de s’effacer après la «Route». Le match a démarré dès le départ : Lickerio bondit de sa 5e ligne pour tenter de prendre très vite le commandement, mais à l’intérieur Triple Fate Line, également bien parti, ne voulait pas lui céder la position tête et corde facilement. Ainsi, Lickerio eut à maintenir la pression sur au moins 100 mètres avant de s’installer en tête. Il devait imprimer un train rapide et au 1000m, le chronomètre affichait 23.48s (365 mètres). Derrière Al Ramz progressait à l’extérieur de Triple Fate Line alors que Var And Away devait se mettre dans le dos de Triple Fate Line, laissant les deux dernières places aux deux chevaux de l’écurie Jones, Haylor et Arizona Silk, lequel avait des difficultés à suivre le rythme.

 

Rythme élevé

 

En descente, Lickerio ne pouvait être repris par son jockey et il maintenait sa folle allure en tête de la course : 10.69s au 800m, 11.02s au 600m et 10.33s au 400m. Mais à aucun moment, malgré ses temps séquentiels révélateurs, Lickerio ne donnait des signes de fléchissement à l’amorce du dernier tournant. Au contraire, il semblait pouvoir repartir de plus belle une fois la dernière ligne droite entamée. Derrière, seul Triple Fate Line a pu rester dans son sillage, les autres étaient battus avant même les derniers 400 mètres.

 

A mi-ligne droite, Lickerio tenait le bon bout et Da Silva se démenait comme un beau diable sur Triple Fate Line qui restait, malgré tout, dans le coup. Ce ne fut que dans les derniers 75 mètres que Lickerio baissait le rythme, permettant ainsi à Triple Fate Line de le remonter. Ce sprint fut couru dans le très bon temps de 1.21.29s. Si Triple Fate Line a été exact au rendez-vous, justifiant ainsi sa cote de favori, Lickerio a démontré que ses récentes victoires n’étaient nullement le fruit du hasard, car il est descendu hier sous le 1.22s pour le 1365m.

 

Le jockey brésilien de l’écurie Hurchund, après quelques journées difficiles, commence à trouver ses marques au Champ-de-Mars et hier, outre Triple Fate Line, il a aussi conduit l’outsider New Abbey à la victoire, portant son total à 10, soit à cinq longueurs du leader Anthony Andrews. New Abbey a causé une petite surprise dans le 990m de la 2e course qu’il a enlevé devant Shesh Besh et Escape Plan, deux chevaux qui ont réussi de bons débuts. Dans cette épreuve, le cheval de l’écurie Maingard, Hidden Identity, a joué de malchance, ne trouvant pas le passage dans la ligne droite en deux occasions.

 

Doublé pour Narang

 

L’entraîneur Shirish Narang a été de la fête avec un doublé signé Taking Silk (1re course) et Your Pace Or Mine (5e course). Taking Silk, aligné sur 2200m pour la première fois de sa carrière, a réussi un coup tactique en l’emportant de bout en bout devant le favori Nimitz dans l’épreuve d’ouverture. Dans la 5e course, Your Pace Or Mine, qui avait raté son départ lors de sa précédente course sur 1850m, a apprécié le parcours réduit (1600m), pour courir dans le sillage de Dutch Alley jusqu’au 400m, où il a pris le «first run» pour aborder la ligne droite en vainqueur. Gunston, qui a tenté de le suivre avant le dernier tournant, est resté sans accélération et ce fut finalement Tsitsikamma Dance qui est venu prendre la 2e place après s’être retrouvé très en retrait au 600m.

 

High Voltage, à l’origine de la lourde suspension de Da Silva en début de saison, a enfin signé une victoire. Son entraîneur a changé de tactique en optant pour la course aux avant-postes et cela a payé puisque High Voltage a mis tous ses adversaires dans le vent, s’imposant presque dans un canter devant Instinctive Power et le nouveau Al’s Legacy, le favori Arnhem Land a été une grosse déception, ne terminant que quatrième à plus de trois longueurs du vainqueur.

 

3e victoire pour Ruhee

 

L’écurie Perdrau et le jockey Fayd’herbe ont sauvé la journée grâce au régulier Courtroom Magic, qui a profité des circonstances favorables et de la tactique de Pop Icon pour briller de bout en bout dans la 4e course. Il a résisté, en fin de parcours, au finish d’Al Aasy, qui a échoué d’une tête à l’arrivée. Well Connected a, de son côté, signé une difficile victoire dans la 7e course. Il s’est mieux comporté au départ et a suivi à distance respectable en 3e/4e position pour ensuite venir dominer Gordonstoun dans les ultimes foulées.

 

Pour sa part, la nouvelle écurie Ruhee continue à se montrer compétitive. Elle a signé sa 3e victoire dans l’épreuve de clôture grâce à l’envolée de Big Smoke, qui était passé favori de la course. Big Smoke, qui disputait sa première course sous les couleurs de l’écurie Ruhee, a suivi en dernière position avant de remonter tous ses adversaires dans la ligne droite. Il s’est imposé devant Rochester et Bypass.