• Krishna Pentayah : «Ma participation à la conférence internationale sur les petits États insulaires en développement»
  • Allemagne vs Ecosse : le pays hôte doit éviter une douche écossaise
  • Ki bon gajaks ?
  • Diffusion des matches : écran noir !
  • Analyse des entraîneurs mauriciens : l’Angleterre, la France et Mbappé ont la cote
  • L’Europe fait tourner le monde
  • Journée mondiale de l’environnement : quand Young Bros contribue à la protection de la planète
  • Six conseils pour bien prendre soin de sa peau pendant l’hiver
  • Enquête judiciaire sur le décès troublant de Pravin Kanakiah - Rama Valayden : «Paret finn ena cover-up de tre o nivo dan sa case-la»
  • Formations en maquillage : la Glow Up Academy d'El Mehsen vous ouvre ses portes

La «vague» de l’opposition et le marketing du gouvernement !

Il n’avait pas claqué la porte orange pour faire de la figuration ! Voici donc Bodha officiellement présenté comme candidat Premier ministériel au sein de la nouvelle plateforme Linion Moris qui regroupe plusieurs mouvements.

 

Après une période de lune de miel avec une partie de l’opposition traditionnelle (MMM-PMSD), et le rêve d’une prestigieuse candidature qu’on lui a fait miroiter au lendemain de sa démission (février 2021), le leader du Rassemblement Mauricien s’est retrouvé face à ses illusions perdues après la recomposition de l’alliance PTr-MMM-PMSD !

 

La guerre ouverte Navin/Nando, les piques publiques envoyées l’un envers l’autre, et le choix final du tandem Bérenger-Duval en faveur du leader Rouge ont jeté Bodha dans les bras de Valayden avec qui il a conclu un accord à l’israélienne sur le prime ministership en cas de victoire !

 

Renouvellement, changement ? Le choix de l’ancien ministre comme candidat au poste suprême confirme ce que l’on sait déjà : Que son profil sociologique est considéré comme un must, même chez ceux se vantant de faire la politique autrement ! Et c’est comme ça qu’on nourrit la recette éthique, en faisant officiellement de grands discours, tout en continuant le même vieux jeu, avec les joueurs habituels changeant uniquement de casaque !

 

L'alliance de ces partis avec Bodha, prônant le slogan «Ni Pravind ni Navin», profitera-t-elle davantage au gouvernement ou à l'opposition traditionnelle ?

 

En attendant de savoir si Linion Moris deviendrait une troisième force alternative sur l’échiquier, la guerre Gouvernement-Opposition ne connait aucune trêve !

 

Le dernier meeting en date de l’alliance PTr-MMM-PMSD, à Chemin-Grenier, a permis à Ramgoolam d’insister sur la solidité de l’alliance de l’opposition «ki pa pou kase» tout en dénonçant – avec raison – l’incompétence du gouvernement, l’inflation en flèche, l’augmentation des denrées alimentaires et des médicaments, les ravages de la drogue, le crime impuni de Kistnen…!

 

C’est pour toutes ces raisons, dit-il que «vag pe leve» et «bizin sanzman» !

 

Bien que Ramgoolam déplore le fait que des jeunes quittent Maurice pour émigrer ailleurs, soulignant que le retour de son gouvernement leur donnerait envie de revenir au pays, il ne nous dit toujours pas la manière dont l'opposition compte s’y prendre !

 

Quelles sont les décisions concrètes qui seront prises pour redonner confiance à nos compatriotes professionnels, dégoutés de Maurice et du système, qui ont fait le choix de l’exil ?

 

Que propose l'alternance politique pour favoriser une transformation sur plusieurs plans (économique, politique, sociétal) ?

 

Si nous n’en sommes pas encore à l’heure du programme électoral, force est de constater que jusqu’ici, à part les critiques – justifiées – sur les travers de ce gouvernement, l’opposition ne nous dit toujours pas comment il compte s’y prendre pour corriger les dysfonctionnements auxquels nous faisons face !

 

Au-delà de quelques annonces populistes – dont la surréaliste proposition de Duval autour du 14e mois – il est temps que ceux qui prétendent pouvoir mieux nous gouverner partagent leur réflexion sur les enjeux qui nous guettent.

 

Ainsi, après Ramgoolam, c’est Bérenger, qui, à Rivière-du-Rempart ce vendredi a voulu faire écho à son camarade Rouge, en voyant venir non seulement un raz-de-marée mais un 60-0 ! Encore une fois, à part l’impression de vouloir chasser les Jugnauth pour prendre leur place, le public reste sur sa faim en termes de projets d’avenir !

 

Pendant que l’opposition parlementaire et extra-parlementaire s’active en ordre dispersé, le Premier ministre profite de cette situation et fait montre d’une équipe unie sous son unique contrôle !

 

Alors même que son gouvernement est noyé dans un océan de scandales, il peut compter sur sa troupe, qui, avec des questions plantées, lui permet de faire de longs monologues en guise de tactique à l’Assemblée Nationale !  Sans compter ses porte-paroles qui s’agitent sur les ondes des radios privées, se mettant déjà en mode bilan positif !

 

Parallèlement, le marketing politique continue à la vitesse grand V ! Après les annonces, cadeaux et propositions au courant de l’année (allocation de Rs 20 000 à ceux atteignant leur majorité, pré-primaire gratuite l’an prochain, augmentation de Rs 1 000 aux aînés…), c’est le montant de la compensation salariale qui est attendu ! Avec le «tout est possible», dixit Padayachy, les travailleurs retiennent attentivement leur souffle jusqu’au 7 décembre prochain !

 

Mais ce n’est pas tout ! Un autre cadeau vient d’être annoncé en faveur des fonctionnaires par le ministre de tutelle : ils sont désormais éligibles à deux heures de Casual leave et ne perdront plus leur demi-journée de congé ! Après les jeunes et les aînés, le gouvernement fait cette fois les yeux doux aux nombreux travailleurs du secteur public ! Est-ce que toutes ces graines semées seront récoltées au moment des élections ? Quelles seront les tactiques de réplique d’une opposition divisée, où l’on se bouscule pour se présenter comme candidat au poste de Premier ministre ?

Ajouter un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.