• Accidents de la route : encore des familles qui pleurent leurs proches disparus
  • Il a fait le show à Bercy - Warren Permal : «Paris… réussi !»
  • Compensation salariale de Rs 1 500 à Rs 2 000 : entre applaudissements, incertitudes et interrogations
  • Qui a dit que l’alternance politique doit être meilleure ?
  • 43e journée : encore une journée abandonnée en raison de la pluie
  • Météo : averses, orages et accumulation d’eau
  • Judo : sous le charme de Teddy Riner
  • Exposition : les «Terres Marronnes» de Shakti Callikan 
  • Nelly Beg : «Des femmes sous emprise psychologique»
  • Il atteint le camp de base de l’Everest avec son père et un autre Mauricien : Purvesh Jugnarain, la fierté de l’Afrique

Pascal Naidoo, un jeune homme parti trop tôt

Pascal  prof musiquebn.jpg

Dimanche 2 mars. Pascal Naidoo, 30 ans, aurait quitté son domicile pour aller faire du jogging, comme à l’accoutumée. Mais le lendemain, son corps a été repêché dans la Cascade Balfour par les membres du Groupe d’intervention de la police mauricienne, aux alentours de 8h30. Selon le rapport d’autopsie, le jeune homme serait décédé d’une asphyxie due à la noyade.

De son côté, la police penche pour la thèse suivante : Pascal Naidoo, qui exerçait comme professeur de musique à l’école Frédéric Chopin, à Quatre-Bornes, aurait heurté un rocher en faisant son jogging. Il aurait alors perdu l’équilibre avant de se retrouver dans le bassin de la Cascade Balfour. Les chaussures de la victime ont d’ailleurs été retrouvées près de celui-ci.

Chez les Naidoo, la tristesse est à son comble. Christian, le père de famille, et Hans, le frère de la victime, sont inconsolables. «Ils sont accablés. La mère de Pascal l’est aussi. Enterrer son enfant n’est pas une chose facile», confie un proche, sous le couvert de l’anonymat.

Pascal Naidoo, ex-élève du collège St Mary’s, avait étudié les lettres modernes à La Réunion. Mais il s’était très vite tourné vers sa plus grande passion, la musique. Fiancé à une jeune Mauricienne, il se préparait à épouser cette dernière cette année. Mais le destin en a décidé autrement. «Sa fiancée se trouvait en Angleterre lorsque le drame s’est produit. Elle a dû rentrer pour les funérailles. Elle est inconsolable», explique ce même proche.

Pascal Naidoo laisse un grand vide derrière lui, mais sa musique et sa joie de vivre resteront à jamais gravées dans le cœur des siens.

Archive: