• Scomat fête les 90 ans de Caterpillar à Maurice
  • L’Occitane célèbre la nature
  • En avant pour VIBE Kids
  • Gheerishsing Gopaul : «Une baisse alarmante a été notée dans la culture de la lecture»
  • Liverpool Academy Mauritius vs Genbao Football Base : les premières émotions
  • The Cake Fairy : la touche magique de Neha Katti
  • Incendie mortel de Shoprite : trois témoins à la barre
  • Al Ihsaan Foundation : du cœur à l’action
  • 20 ans de prison pour le meurtrier d’Anaïs Jean
  • Shotokan : une reconnaissance qui vaut de l’or

Brandon Chellen met le cap sur trois pays

GTF_6232.jpg

Le jeune homme a obtenu trois A+ aux examens du Higher School Certificate.

Il fait partie des happy few. Brandon Chellen, 19 ans, ancien étudiant du collège Royal de Curepipe, a décroché une bourse d’études supérieures. Celle-ci est financée, dans sa totalité, par la SP Jain Global University, dont le campus principal se trouve à Sydney, en Australie. L’établissement propose des bourses aux Mauriciens depuis maintenant trois ans.

Ainsi, le jeune homme, accompagné d’une autre boursière, une ancienne élève du collège Maurice Curé, s’envolera d’abord pour Singapour, en septembre, pour y effectuer une première année d’études en Business Administration. Par la suite, il mettra le cap sur Dubai pour une deuxième année, avant de se rendre à Sydney pour compléter ses deux dernières années d’études.

C’est par le biais d’un article de presse que Brandon Chellen – fils de Harmon Chellen, directeur de la Sir Gaëtan Duval Hotel School of Mauritius, et de Jayshree Chellen, Assistant Permanent Secretary au ministère de la Santé – tombe sur une annonce de la SP Jain Global University. En novembre de l’année dernière, cet habitant de Carreau Laliane, qui a obtenu trois A+ aux examens du Higher School Certificate, fait une demande de bourse à travers l’OVEC, organisme dirigé par Doris Chitson.

Après avoir passé le test d’aptitude, l’examen écrit et l’entretien Skype, le jeune homme décroche la bourse. «La SP Jain Global University fait partie des meilleures. Elle est classée à la 19e place sur le plan mondial, dans sa catégorie. Cette université a pour habitude de recruter des étudiants à travers le monde. Elle propose également des échanges avec d’autres universités spécialisées dans le domaine du commerce, notamment avec des établissements en Suède, en Angleterre, aux États-Unis, en Suisse ou encore en France. C’est un grand défi qui m’attend. J’espère être à la hauteur. J’en profite pour remercier ma famille et tous ceux qui m’ont soutenu sur le plan académique», lâche Brandon Chellen qui ambitionne de se spécialiser dans le domaine de la finance à la fin de ses études.

On ne peut que lui souhaiter du succès dans ses projets.

Archive: