• FA Cup | Man Utd vs Liverpool : dans l’oeil du cyclone
  • Lupin sur Netflix : Omar, voleur aimé et mal-aimé
  • Des mots et des manigances…
  • Mais qui sont Hansel et Gretel… d'«Hansel and Gretel» ?
  • Enquête judiciaire sur la mort de Soopramanien Kistnen : Les révélations fracassantes de Pooveden Subbaroyan
  • Sharon Dukhi, 29 ans, meurt à l’hôpital à cinq mois de grossesse | Nitish : «J’accuse le personnel soignant d’avoir laissé mourir ma femme»
  • Shehad Calluchun, 15 ans, succombe à ses brûlures après une fuite de gaz | Son père Mozaheed : «Nou aksepte sa desizion Bondie-la mem si li bien dir»
  • Quand Linzy et Elijah revisitent «Le roi lion»
  • J’aime/J’aime pas | Bridgerton sur Netflix : sex-appeal contre toxicité
  • Vol avec violence dans la capitale | Celui qui a maîtrisé le malfrat : «Je voulais seulement aider la victime»

Techno - Huawei Y8P : joli et pas cher

La firme chinoise persiste à nous offrir des portables de milieu de gamme, qui veulent se différencier, tout en remplissant le plus possible le cahier des charges. Le dernier arrivé est donc le Y8P qui a des atouts pour Rs 10 999.

Dans le ventre… Il y a tout ce qu’on pourrait attendre d’un milieu de gamme de cette marque : écran OLED Full HD+, puce Kirin 710F, 6 GB de RAM, 128 GB de stockage non-extensible, batterie de 4 000 mAh, caméras arrière de 48 mpx (principale), 8 mpx (grand-angle) et depth sensor de 2 mpx, caméra selfie de 16 mpx, le tout sous Android 10, avec la surcouche de la marque, EMUI 10.1. Et portable Huawei oblige, pas de Google Services à bord.

 

Écran, empreinte et consommation d’énergie

 

L’atout principal du Y8P est son écran puisque c’est l’unique représentant de cette gamme avec un écran OLED de 6,3 pouces. Cette dalle de résolution Full HD+ devrait nous faire avoir un peu plus d’autonomie avec cette technologie énergivore, comparé à un écran LCD plus commun avec les portables de milieu de gamme de la marque. L’écran est plutôt bien calibré, avec des couleurs vives et des noirs profonds, un vrai régal. Encore mieux, le Y8P a un lecteur d’empreinte situé sous l’écran. En plus d’être tout stylish, le déverrouillage est plutôt rapide.

 

Caméras ok

 

Les résultats obtenus avec les caméras se rapprochent pas mal de ceux d’un P40 Lite, surtout en journée. En somme, les photos de jour proposent de belles choses, avec pas mal de détails (un peu moins avec le capteur grand-angle, logiquement). Les options d’usage restent tout aussi bien – selfies et portraits – et nous paraissent plus que décents. Par contre, les photos de nuit nous ont un peu moins convaincus, avec certes un bon éclairage des clichés mais un niveau de détail moindre qu’un P40 Lite, par exemple. Pour la partie vidéo, il faudra se contenter que du Full HD, avec aussi des résultats corrects et la présence d’options comme la slo-mo, toujours bien présente. Donc, ce n’est pas du tout mauvais mais d’autres de cette gamme font mieux, surtout avec le night mode.

 

Performances correctes aussi

 

Pour le day-to-day use, le Y8P s’est révélé des plus sympas à manipuler. Lecture Web, réseaux sociaux, navigation de l’interface… Tout s’est fait quasiment sans ralentissement. Aucun souci aussi pour la lecture des vidéos en 4K et la connectivité Bluetooth. Par contre, il faudra baisser les options pour les jeux vidéo gourmands mais lorsque c’est fait, le Y8P se débrouille plutôt bien, avec une chauffe présente mais pas du tout excessive. L’autonomie s’annonce aussi solide (4 000 mAh, ça devient la norme), avec environ un jour en usage intensif (jeux, vidéos, caméras photos, vidéos) et un peu moins de deux jours pour une utilisation plus normale. On regrette juste que le Quick Charge de la firme ne soit pas de la partie, ce qui nous avait bien plu avec le P40 Lite.