• Arsenal vs Tottenham : qu’est-ce qu’ils ont dans le ventre ?
  • 29e journée : Balouchi sans opposition
  • Quand l’opposition surfe sur une vague populaire !
  • Shotokan - WSKF World Cup : Maurice se positionne pour 2024
  • L’Université de Technologie lance un LL.M en Cyber Law - Viraj Fulena, Lecturer : «C'est un programme unique à Maurice»
  • Europa League : duel entre Amitabh Bachchan et Jürgen Klopp
  • Racing Club de Maurice : exit d’Avrincourt enter Juventus Turin
  • «Leritaz Maronaz» : vulgariser pour mieux comprendre l’esclavage
  • Huawei Nova 11 : du bon milieu de gamme
  • Association pour le Développement Durable : pour un monde plus vert

P60 Pro : une expo-photo pour convaincre

On voit des fourmis, Le Morne et sa cascade sous-marine plus bas, un coucher de soleil, une pleine lune, etc...  Huawei et le photographe pro Joël Capillaire (photo) nous proposent de découvrir plusieurs clichés faits avec le Huawei P60 pro, dernier flagship de la marque, en vente depuis le 30 juin à Rs 56 999 dans les magasins Huawei et chez leurs revendeurs. Une expo-photo qui durera jusqu’au 9 juillet à Bagatelle Mall, avant d'aller s'installer au Riche-Terre Mall, puis au Phoenix Mall. 

Comptant environ 14 années de carrière en tant que photographe, Joël Capillaire le dit d’emblée : «Oui, il y a peut-être l’œil d’un photographe, mais le P60 pro met toutes les options de votre côté sans que vous ayez à triturer de façon interminable le portable pour optimiser vos clichés. Par exemple, la stabilisation optique des caméras propose des clichés que l’on peut faire en mouvement, comme cette photo prise dans un hélico en mouvement, où l’on voit Le Morne. Ou des clichés en night mode, qui prennent, certes, un peu de temps pour le processing (quelques secondes, rien de super long non plus) mais qui arrivent à capter des détails et à éclairer grandement l’espace, même dans des endroits peu éclairés», nous dit le photographe, qui met, aussi, pas mal l'accent sur le niveau de zoom du portable, qui garantit un niveau de détails qui se veut hallucinant, même sur les plus petits objets d’un cliché pris.  «D’autre options comme le bokeh effect du mode portrait, en mode auto, arrivent à un super niveau, que ce soit pour les détails sur votre visage ou le découpage autour des cheveux, par exemple, avec l’arrière-plan.»

 

Et si c’est trop difficile à expliquer, il faudra surtout venir voir les photos du mister photo. Joël Capillaire a aussi animé un photobooth gratuit à Bagatelle vendredi dernier, où il a fait le plein de clichés des membres du public avec le P60 Pro, pour, justement, les convaincre des bienfaits photographiques de ce nouveau photo-phone de la marque chinoise.