• Sahill Persand, 21 ans, meurt dans l’incendie de sa voiture en janvier - Ses parents : «Ena boukou kitsoz lous kinn deroule dan sa zafer-la»
  • Championnats d’Afrique d’haltérophilie jeunes et juniors : une troisième couronne africaine pour Khelwin Juboo
  • Décès du chanteur de «Gangta's Paradise» - le Mauricien Judex Rose : «Le jour où j'ai partagé la scène avec Coolio»
  • Sooraj Laljee en détention pour trafic humain allégué : son épouse l’accuse ; ses proches parlent de «coup monté»
  • Elle est sélectionnée pour l’OplinePrize International - L’artiste Vidya-Kelie, d’origine mauricienne : «Votez pour moi !»
  • [ PUBLI-REPORTAGE ] Use heart for every heart
  • Son nouvel album lancé en exclusivité et en live au J&J Auditorium - Mickaël Pouvin : «Je veux encore toucher le cœur des Mauriciens»
  • Agression sanglante à Résidence Barkly : comment j’ai échappé à une tentative d’assassinat à l’arme blanche
  • Spectacle de Norah Fatehi : le bonheur des sept Mauriciens qui danseront avec elle
  • Yuvan Sungkur, le faux avocat démasqué - Me Sanjeev Teeluckdharry : «Il a trompé beaucoup de monde, je ne comprends pas comment…»

Motorola Edge 30 Pro : haut de gamme qui marque des points

Un retour en force. Après plusieurs décennies, la marque Motorola (qui s’est fait un nom il y a longtemps avec ses premiers smartphones pliables), aujourd’hui rachetée par Lenovo, veut se refaire une santé avec plusieurs portables qui s’ancrent dans la tendance. Comme avec ce Edge 30 Pro, actuellement le haut de gamme de la marque. Après l’avoir eu quelques jours en main, voici ce qu’on a retenu de cet appareil premium, fort de ses bonnes performances, avec toutefois quelques compromis.  

Ce n’est pas pour les petites mains

 

Les grands smartphones sont tendance et celui-ci ne déroge pas à la règle avec son écran d’une diagonale de 6,7 pouces. Tout va bien, sauf qu’il faudra manipuler le Edge 30 Pro à deux mains le plus souvent : les boutons de volume et le capteur d’empreinte – les deux sur le côté droit – étant placés un peu trop haut à notre goût. Mais rien qui devrait rendre votre expérience laborieuse.

 

Joli écran au gros taux de rafraîchissement

 

Place à l’écran lui-même. Et de ce côté, on ne plaisante pas avec une dalle AMOLED de résolution Full HD+ et un refresh rate adaptif jusqu’à 144 Hz. Du coup, comme avec son prédécesseur, le Edge 20 Pro, la grande fluidité est de mise, les couleurs sont vives, les noirs sont infinis, le tout avec la norme HDR 10. Bref, vidéos en 4K, navigation Web et réseaux sociaux, et lecture seront des plus agréables.

 

Performances au top

 

Le Edge 30 Pro embarque la puce Snapdragon 8 Gen 1 – processeur dans le haut du panier, avec jusqu’à 12 GB de mémoire vive et 256 GB de stockage. Le confort est donc là et la puissance aussi ! On a poussé à fond les options graphiques pour Asphalt 9 ou Diablo Immortal, le tout s’est joué nickel, tout joli et à 60 images par seconde ! Idem pour la lecture de vidéos en 4K, c’est un plaisir (Netflix, par contre, n’est possible qu’en HD sur l’appareil).

 

Et on a enchaîné tout ça sans que le portable faiblisse et ralentisse, de plus avec l’interface maison de la marque (sous Android 12) qui est très épurée et rend la navigation agréable avec d’autres options sympas (on secoue pour la lampe torche ou encore, on fait une capture d’écran en appuyant trois fois sur celui-ci). On n’en attendait pas moins d’un appareil avec ce processeur…

 

Volet photo et vidéo complet mais…

 

On a ici deux caméras arrières de 50 mpx (normale et ultra-grand-angle) et une caméra macro de 2 mpx. Pour le module selfie, place à du 60 mpx. Pour la vidéo, on grimpe jusqu’en 8K à 30 images par seconde, avec aussi du 4K à 30 i/s et du 1080p jusqu’à 60 i/s. Non, pas de module periscophe telephoto comme avec le Edge 20 Pro.

 

Du côté des caméras, on a aimé la réactivité des capteurs mais on s’est plus concentré sur le capteur principal, qui nous a offert de beaux clichés de jour et un mode portrait très convaincant. Concernant le module ultra-grand-angle, on a eu droit à des photos un peu plus lissées, d’où le fait de plus se concentrer sur le module principal qui offre de meilleurs résultats. Pour les photos de nuit, on dira que les photos sont décentes mais que le lissage est un peu trop prononcé à notre goût.

 

Pour la vidéo, on vous conseillera soit du 4K, soit du 1080p 60i/s, la stabilisation optique n’étant pas terrible pour la 8K, même si, bien sûr, le niveau de détail est bien supérieur.

 

Autonomie un peu juste

 

Le Edge 30 Pro s’amène avec une batterie de 4800 mAh, ce qui est un peu en deçà de la concurrence qui propose la plupart du temps des batteries de 5000 mAh. On a donc ici un portable qui s’épuisera un peu vite, surtout en usage intensif avec le refresh rate au maximum ; poussé à fond, il a tenu un peu moins d’une journée. Par contre, l’appareil tiendra une bonne journée pour un usage standard. Heureusement, le tout est compensé par la charge rapide de 68 W (le chargeur est fourni, no worries !), où on est passé de 14 à 85 % en 30 minutes – une charge complète vous prendra un peu moins de 50 minutes. Ouf !

 

Portable à Rs 39 990, disponible sur le site Mauritel.mu qui est le revendeur officiel de la marque à Maurice.