• Désir de maternité, problème de fertilité : comment faire face au mois de mai
  • Ebony Forest : protecteur de la nature
  • Un trentenaire agresse son épouse et leur fille de 4 ans au couteau - Ses beaux-parents : «Nou tifi inn pas boukou mizer depi linn marye»
  • Jasodah Boodhun, une centenaire bien dans sa peau
  • La flamme olympique en France : effervescence autour du feu sacré
  • Thyroïde : une petite glande, de grandes implications…
  • «Furiosa : une Saga Mad Max»  : encore de la fureur et de la ferraille
  • Enquête judiciaire au tribunal de Souillac - Rama Valayden : «Lapolis inn kwi vide ek lanket lor lamor Kanakiah»
  • Aurally Handicapped Persons Sports Federation : ne pas confondre athlètes sourds et para-athlètes
  • Journée internationale du thé : la Chartreuse, entre célébration et engagement pour une industrie équitable et durable

Konekte : les Amis de Zippy, un programme éducatif et social

L‘équipe «Skills for Life » de l'entreprise sociale Konekte est plus que motivée à avoir un impact positif sur les jeunes enfants.

Son objectif : promouvoir le bien-être émotionnel et social des enfants en milieu scolaire. «Les Amis de Zippy», un programme novateur et reconnu à travers le monde, chapeauté par l’entreprise sociale Konekte, sera désormais disponible pour les Grades 1 et 2. 

Aller à la rencontre des enfants en se rendant dans toutes les écoles primaires de Maurice et de Rodrigues. C’est la nouvelle initiative de Konekte, entreprise sociale qui œuvre pour une meilleure santé mentale chez les Mauriciens à travers un accompagnement qui vise à les aider à développer leurs ressources et atteindre le mieux-être et le mieux-vivre. C’est dans cet élan que Konekte a récemment lancé «Les Amis de Zippy», un programme international qui, depuis 15 ans, fait partie du calendrier scolaire pour les élèves de Grade 2. Désormais, ce programme, reconnu et recommandé de par le monde par des organisations internationales comme  l’Organisation mondiale de la santé, CASEL et l’Union européenne, sera disponible pour les enfants des Grades 1 et 2 dans toutes les écoles primaires du pays. L’idée derrière est de promouvoir le bien-être émotionnel et social auprès des plus jeunes en mettant à leur disposition les outils nécessaires pour faire face aux difficultés de la vie.

 

En effet, l’objectif principal de ce programme scolaire, destiné aux 5-7 ans, est de permettre aux enfants de développer des habiletés psychosociales. Celles-ci seront enseignées, pratiquées et appliquées dans diverses situations afin de permettre aux enfants de les intégrer et d’apprendre à gérer leurs émotions, à communiquer, à nouer et à maintenir des relations harmonieuses tout en faisant preuve d’empathie envers les autres. Au cœur de ce programme : le développement de la résilience pour être capable de faire face aux difficultés de la vie et de les surmonter, tout cela dans le respect de soi, de l’autre et de l’environnement.

 

Pour Emilie Rivet-Duval, docteure en psychologie clinique et directrice de Konetke, l’enseignement des compétences sociales et émotionnelles est crucial si on veut que les élèves les intériorisent dans leur répertoire de comportements : «Chez Konekte, nous sommes convaincu.e.s de l’importance d’investir dans le développement intégral de l’être humain, et que le système éducatif permet à l’enfant de se développer dans toutes ses dimensions cognitives et intellectuelles, sociale et morale, affective, physique et motrice, entre autres».

 

Dans la mise en place de ce programme au niveau national, Konekte peut compter sur la collaboration et le soutien du ministère de l’Éducation, qui croit aussi en l’importance de munir tous les enfants de Maurice et de Rodrigues d’outils adéquats favorisant leur bonne santé mentale et le développement des compétences socio-émotionnelles. C’est ce qu’explique Ricaud Auckbur, Chief Technical Officer au ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur, des Sciences et de la Technologie : «Le Programme "Les Amis de Zippy" arrive à point nommé en cette période cruciale où il est important de soutenir socialement les étudiants. Je suis convaincu qu’à travers Konekte, les directeurs d’école et inspecteurs, en tant que leaders de la gestion scolaire, surveilleront et mettront en œuvre les actions apprises au niveau de vos écoles respectives. En cette période de besoin en soutien social, il est essentiel de surveiller, de renforcer et de suivre la capacité des enseignants à gérer les problèmes d’adaptation, ainsi que de renforcer leur capacité à détecter et à remédier aux défis socio-émotionnels rencontrés par les étudiants.»

 

Six modules psycho-sociaux

 

Dans le concret, le programme «Les Amis de Zippy» s’étalera sur deux ans à travers six modules. «Divers thèmes y sont abordés comme la gestion des sentiments, les relations sociales, les changements et les pertes, etc. Différentes activités y sont proposées : histoires, discussions et partages en groupe, dessins, jeux, mises en situation, etc. Les enfants sont encouragés à réfléchir, à trouver des solutions par eux-mêmes, à s’entraider, à collaborer et à travailler ensemble. Il existe également des activités à faire à la maison avec les parents pour renforcer les apprentissages de ces habiletés. Les enseignants participent à une formation certifiante en début d’année scolaire avec Konekte et facilitent le programme chaque semaine au sein de leur classe», souligne Emilie Rivet-Duval.

 

Après de nombreuses évaluations scientifiques indépendantes réalisées par des universités internationales, il a été prouvé que ce programme aide à l’augmentation des capacités d’adaptation de l’enfant en lui permettant, notamment, d’identifier, d’exprimer et de gérer ses sentiments, de demander de l’aide, de mieux gérer les conflits et de s’adapter aux changements et aux pertes. «Les Amis de Zippy» favorise aussi l’amélioration du climat en classe, les relations sociales harmonieuses, les performances académiques. De l’autre côté, il aide à réduire les risques d’intimidation scolaire, les comportements agressifs, et prévient aussi les troubles de santé mentale comme la dépression et l’anxiété, entre autres.

 

En effet, à travers les différents modules du programme, les enfants, explique Patricia Pierre, formatrice accréditée des programmes Skills For Life, vont tour à tour découvrir et explorer les sentiments, la communication, les relations sociales, la résolution des conflits, les changements et les pertes et, finalement, l’adaptation. «La capacité à identifier, nommer et exprimer nos sentiments est une habileté essentielle pour nous aider à mieux nous connaître et nous comprendre. Le module «Les Sentiments» vise l’amélioration des habiletés des enfants à reconnaître les sentiments tels que la tristesse, la colère, la peur, la joie et la jalousie. Les enfants apprennent des stratégies d’adaptation pour faire face aux sentiments désagréables comme la colère, la tristesse ou la peur, réfléchissent à la manière dont ils réagissent et à ce qu’ils peuvent faire pour se sentir mieux.»

 

Et lorsqu’il faut résoudre des problèmes, l’écoute et la communication sont essentielles. «Il s’agit d’aider les enfants à développer leurs capacités d’écoute, à intégrer des règles simples pour communiquer ce qu’ils pensent et ressentent. Les enfants s’entraînent aussi à demander de l’aide aux autres, même dans des situations où il pourrait être difficile de le faire.» Entretenir de bonnes relations avec ceux qui nous entourent impacte grandement sur notre qualité de vie et notre bien-être. C’est pourquoi il est important, estime Patricia Pierre, d’amener les enfants à réfléchir à ce qui fait un bon ami et comment ils peuvent résoudre les disputes. «Savoir résoudre les conflits est une habileté essentielle qui nous aide dans nos relations avec les autres. Dans ce module, les enfants réfléchissent à identifier un problème et les solutions possibles pour y faire face. Ensuite, ils essaient de mettre en place la solution retenue pour résoudre le conflit. L’intimidation et les menaces sont aussi des thèmes qui sont abordés, et les enfants sont invités à explorer les façons d’y faire face.»

 

Et puisque la vie est une succession de changements, de gens qui viennent et qui partent, savoir gérer la souffrance qui y est associée est important. «Les enfants font généralement assez tôt dans leur vie l’expérience de la perte, comme une séparation conjugale, la mort d’un animal ou d’un être cher. Ce module aide les enfants à améliorer leurs capacités à s’adapter aux changements et aux pertes, même dans des situations très douloureuses.»

 

Pendant deux ans, un environnement propice est créé pour aider les enfants à explorer diverses approches face aux défis quotidiens, les rendant ainsi plus forts, plus confiants et plus résilients.