• Le Cirque Social de Cité la Chaux : pour aider les enfants à construire leur avenir
  • «Goulous» de Stanley Harmon : dessine-moi l’esclavage 
  • Sortie de route mortelle à Clemencia - Les proches de Ram Appadoo : «Deziem frer nou perdi dan enn aksidan»
  • Jeffrey Epstein et TOUS les autres
  • Projet Métier de Beachcomber : des pépites de l’hôtellerie sacrées
  • Sylvio Isidore sombre dans le coma et meurt après une injection - Sa fille Stéphanie : «A-t-il été victime d’une négligence médicale ?»
  • Allégations de maltraitance infantile : l'enfance saccagée de *Géraldine, 5 ans
  • Nouveau décès lié à la Dengue : face à l’inquiétude, les autorités rassurent
  • Bob Marley : One Love - Ce film qui enchante les Mauriciens
  • VIKRAM HURDOYAL OUT ! - Quand l’opposition surfe sur la vague de la révocation

Association de Belle-Rose : des jeunes au service des plus démunis

Les volontaires de l'Association de Belle-Rose sont très présents sur le terrain.

L’Association de Belle-Rose regroupe plusieurs jeunes qui ont décidé de ne plus rester les bras croisés et d’agir face à la pauvreté à laquelle plusieurs familles sont confrontées. Le fondateur de ce groupe de bénévoles nous parle de leur engagement. 

Pour Yashvir Futta, tout est parti d’un constat, d’une prise de conscience. Il est temps d’ouvrir les yeux sur les conditions précaires dans lesquelles vivent plusieurs familles, une dure réalité qui se trouve autour de nous, qui se fond dans notre quotidien sans qu’on s’y rende compte ou sans qu’on y fasse particulièrement attention. Sans doute trop pris par nos propres préoccupations. Mais il est devenu difficile pour Yashvir Futta de détourner davantage le regard. C’est donc fort de cette volonté de vouloir s’engager qu’il a parlé de son intention de se lancer dans le social à quelques amis qui se sont montrés très intéressés par son projet.

 

Ensemble, ils ont créé l’Association de Belle-Rose afin de se mettre au service de la communauté et des personnes dans le besoin. «La création d’une œuvre caritative est souvent le fruit d’une prise de conscience personnelle et d’un engagement à vouloir aider les plus démunis de la société. C’est exactement ce qui s’est passé pour moi, en 2013, et c’est là que j’ai décidé de créer l’Association de Belle-Rose. Frappé par la pauvreté qui régnait dans certains quartiers et ayant ressenti le besoin d’agir, j’ai sollicité quelques-uns de mes amis pour créer l’association et venir en aide aux plus démunis. L’Association de Belle-Rose est ainsi née, portée par notre détermination et notre engagement», explique le jeune homme.

 

Partage et solidarité

 

Si le groupe de bénévoles a commencé avec quelques donations ici et là, ses activités, ainsi que le nombre de volontaires ayant rejoint la cause de l’Association de Belle-Rose ont évolué au fil du temps. «Au fur et à mesure, l’association a évolué grâce à la détermination de ses membres et à l’arrivée de nouveaux bénévoles, dont Shyam Reedha. Ce dernier était déjà impliqué dans la  lutte contre la pauvreté et faisait du bon travail pour aider les enfants démunis. Son engagement et son expertise ont grandement aidé l’association à se développer et à atteindre ses objectifs. Ainsi, l’Association de Belle-Rose a pu s’élargir et toucher un plus grand nombre de personnes, en proposant des actions concrètes pour améliorer le quotidien des plus démunis.»

 

C’est là, d’ailleurs, la mission principale de l’association. «Nous avons pour mission de venir en aide aux personnes les plus démunies en leur offrant un soutien moral, matériel et financier. L’association organise régulièrement des dons et des événements pour les enfants, les jeunes et les personnes âgées. L’objectif de ces actions est de leur offrir des moments de joie, de partage et de solidarité. Les dons représentent le plus souvent des fournitures scolaires, des vêtements, des denrées alimentaires et des produits d’hygiène.» Outre le fait de venir en aide aux personnes qui rencontrent des difficultés dans la vie en faisant des dons matériels, il est aussi question pour Yashvir Futta et son équipe d’accompagner et de soutenir ceux dans le besoin. «Les événements organisés sont variés : sorties en plein air, animations, fêtes et activités culturelles. L’association s’efforce de toucher tous les âges et toutes les couches de la population afin d’apporter une aide concrète et un sentiment de bien-être aux laissés-pour-compte. En somme, l’Association de Belle-Rose s’engage à apporter une aide humanitaire globale, afin de donner de l’espoir et de la dignité à ceux qui en ont besoin.»

 

Ainsi, depuis sa création, l’organisme multiplie les actions afin d’être au plus près de ses objectifs. «Nous avons organisé plusieurs événements, tels que des déjeuners, des spectacles et des fêtes, pour les enfants et les jeunes. Nous avons également organisé des séances de partage de cadeaux pour les enfants vivant dans des conditions précaires, ainsi que des dons pour les personnes âgées. Nous distribuons régulièrement des denrées alimentaires et des vêtements aux personnes sans-abri ou en difficultés financières, ainsi qu’à celles qui s’occupent des chiens errants du pays. L’ensemble de ces actions concrètes témoigne de l’engagement sans faille de l’Association de Belle-Rose à apporter une aide globale et durable aux plus démunis», souligne le responsable du groupe.

 

C’est motivés par cette ambition sociale que ces jeunes bénévoles mènent leurs actions sur le terrain, bien décidés à avoir un impact positif sur la vie de ceux à qui ils tendent une main bienveillante. «Tous les membres impliqués dans l’association sont convaincus de l’importance de venir en aide aux personnes les plus démunies et de contribuer à améliorer leur qualité de vie. Les dons financiers sont utilisés pour acheter des fournitures scolaires, de la nourriture, des vêtements et d’autres articles de première nécessité pour les personnes qui en ont besoin. Grâce à la générosité de tous, l’Association de Belle-Rose est en mesure de poursuivre ses actions en faveur des personnes les plus démunies et de leur apporter un soutien efficace et durable.»

 

D’ailleurs, en ce moment, Yashvir Futta et son équipe travaillent sur l’organisation d’un déjeuner spécial pour les mamans et les personnes âgées défavorisées à l’occasion de la fête des Mères. «L’événement comprendra également un partage de cadeaux pour leur apporter un peu de joie et de réconfort. Les membres de l’association travaillent dur pour rendre cette journée inoubliable pour tous les participants et contribuer à améliorer leur qualité de vie. Nous espérons que cet événement sera une réussite et que les participants repartiront avec le sourire aux lèvres.» Ce serait, souligne Yashvir Futta, la plus belle des récompenses.