• Fans Voicies : Mon frère, mon rival
  • Liverpool vs Manchester Utd : le pays retient son souffle
  • Ces (gros) bras tendus à Sawmynaden !
  • Soleil : huit conseils pour se protéger
  • Shamima Peer, Sales & Marketing Manager : «Le digital a révolutionné notre façon d’agir, de penser et de faire des affaires»
  • Tennis de table : Nikhil Desscann, l’étoile montante du ping-pong
  • Kebab Street, une nouvelle adresse «miam» dans le paysage de Grand-Baie
  • Jean Alex Augustin, mortellement agressé à la plage | Son épouse : «Nous avons gardé l’espoir jusqu’au bout qu’il s’en sorte»
  • Giantee Dhunnoo, 80 ans, sauvagement tuée à son domicile | Un proche : «Aidez-nous à retrouver son assassin»
  • Annick Lafleur, poignardée par son ex-conjoint | Naomi Aglaé, sa fille : «La police est tout aussi responsable de sa mort»

Vinod Bundhoo fauché en faisant de la marche

Cet habitant de Rose-Belle laisse derrière lui une famille plongée dans une grande souffrance.

Sa famille est encore sous le choc. Jotty Bundhoo, plus connu comme Vinod, a été fauché par une voiture alors qu’il faisait sa marche quotidienne à Wireless Road, Rose-Belle, le lundi 8 juin. Le septuagénaire, qui habite Ballison Road, dans cette localité, a rendu l’âme après son admission à l’unité des soins intensifs.

 

«Notre famille est toujours en état de choc. Nou finn aprann ki linn fer enn aksidan 2 a 3 minit plitar parski kot linn tape-la, pa tro lwin ek nou lakaz. Mon père est décédé 5 minutes seulement après notre départ de l’Intensive Care Unit. Il avait de graves blessures à la tête. Ma mère est inconsolable», confie Vikash, un des deux fils de la victime.

 

Vinod Bundhoo, qui était un employé de la compagnie Colas, a été renversé par une Nissan verte conduite par un Security Officer de 57 ans. Ce dernier a subi un alcootest qui s’est révélé négatif. Il a toutefois été arrêté et fait l’objet d’une accusation provisoire d’homicide involontaire. Dans sa déposition, cet habitant de Baramia, Rose-Belle, explique qu’il venait d’un rond-point et se dirigeait vers le bureau de l’ADSU le long de Wireless Road lorsque l’accident a eu lieu. Selon ses dires, à un certain moment, un piéton a alors brusquement traversé la route.

 

Les funérailles de Vinod Bundhoo ont eu lieu le lendemain, à 15 heures, au crématoire de Marie Jeannie, à Rose-Belle. Ils étaient nombreux à rendre un dernier hommage à la victime. «Mo papa ti bien popiler», confie Vikash, triste de ce départ tragique.