• Championnats d'Afrique : l'athlétisme mauricien en quête de rachat
  • Vidushi Haulooman et sa poésie dans «Afflatus» 
  • Modigadu Govinden, 59 ans, renversé mortellement par une voiture - Ses proches : «Lalwa bizin pli sever»
  • Luchmeeparsad Bhowaneedin, 43 ans, décède après avoir été percuté par le métro - Son entourage : «Il voulait changer de vie et se stabiliser financièrement»
  • Mystère autour du décès de Kevin Sreeneebus, 33 ans, après une sortie de route - Ses proches et amis pleurent «un homme jovial et plein d'ambition»
  • Acquitté dans l’affaire du double drame de Sept-Cascades en 2012 - L’inspecteur Sookur : «Mo pli gran regre se ki mo pann resi sap lavi Nanon ek Binda»
  • Nula Groove et l’après «Mama mo tresor»
  • La lecture partisane et l’indestructible culture politique !
  • Post-Budget : ces espoirs tombés à l’eau
  • Dévoilement d’une statue de sir Anerood Jugnauth : hommage à «enn gran dimounn»

Porté manquant depuis le 22 avril : Azhar Duljeet invente son kidnapping après avoir arnaqué plusieurs personnes

Cet homme de 36 ans a reconnu que sa vie n’était pas en danger.

Rs 5 millions. C’est la somme que le présumé escroc Azhar Duljeet aurait escroqué à plusieurs personnes avant de disparaître dans la nature. Une des victimes de cet habitant de Notre-Dame l’a retrouvé à Curepipe durant la semaine écoulée alors qu’il était porté disparu depuis le 22 avril. 

Ce jour-là, son épouse Naseera avait consigné une déposition à la police pour signaler sa disparition. Cette jeune femme de 34 ans avait expliqué à la police que son époux a quitté leur domicile vers 7 heures pour se rendre au poste de police de Montagne-Longue où il devait «met so call» dans le cadre de sa remise en liberté conditionnelle pour plusieurs cas d’escroquerie allégués où il avait été arrêté. Depuis, elle n’aurait plus eu de ses nouvelles et aurait, par la suite, reçu des messages menaçants sur son téléphone via WhatsApp pouvant laisser croire que son époux avait été kidnappé.

 

Mais, ce n’était finalement pas le cas. Après qu’il a été retrouvé, Sheik Azhar Duljeet, qui dirige une petite et moyenne entreprise spécialisée en charpenterie et menuiserie, a déclaré à la police : «Monn invant mo sekestrasion akoz mo dwa dimoune Rs 5 millions.» D’ailleurs, ce n’est pas la première fois qu’il agit de la sorte. Il avait également fait croire qu’il avait été kidnappé en 2020 avant d’être retrouvé sur une plage publique dans l’Ouest.