• Boxe thaï : première édition de «La Nuit des Nak Muay»
  • Badminton : les Internationaux de Maurice à Côte-d’Or
  • Trois univers artistiques à découvrir
  • Handicap et vie professionnelle : un pas de plus vers l’inclusion
  • Mayotte au rythme des crises
  • Une rare éclipse totale traverse l’Amérique du Nord : des Mauriciens au coeur d’un événement céleste spectaculaire 
  • World Thinking Day : les guides et la santé mentale
  • Mama Jaz - Sumrrà : prendre des risques musicaux avec le jazz
  • Karine Delaitre-Korimbocus : Kodel, une nouvelle adresse dans le paysage de Belle-Rose
  • Oodesh Gokool, le taximan attaqué au couteau : «Mo remersie piblik»

Naresh Kumar Ramdhorny, 27 ans, décède après une sortie de route à moto : ses deux amis inculpés pour «culpable omission»

Il avait des projets et des rêves plein la tête. Parmi ceux-ci, le plus important était sans doute son mariage qui devait avoir lieu dans quelques mois seulement. Néanmoins, le destin avait d’autres plans pour Naresh Kumar Ramdhorny (photo), affectueusement appelé Silou, un habitant de Roche-Terre âgé de 27 ans. 

Dans la matinée du dimanche 18 février, la police de Goodlands l’a retrouvé gisant inerte près du rond-point de Beau-Plateau, à côté de son deux-roues. Conduit à l’hôpital SSRN dans une ambulance, il a été examiné par un médecin qui n’a pu que constater son décès. L’autopsie pratiquée par le Dr Sudesh Kumar Gungadin, chef du département médicolégal de la police, a attribué sa mort au choc de ses multiples blessures.

 

Une enquête a été initiée afin de faire la lumière sur les circonstances de cette tragédie. Bien que le corps sans vie du jeune homme a été découvert aux alentours de 7 heures, le dimanche 18 février, les images des caméras Safe City ont permis aux enquêteurs de déterminer l’heure à laquelle l’accident s’est produit. Celles-ci ont démontré que c’est peu avant minuit, la veille, que Naresh Kumar Ramdhorny a perdu le contrôle de sa moto pendant qu’il négociait le rond-point en revenant de Poudre-d’Or. Il n’aurait pas ralenti et a heurté la plaque violemment.

 

Contre toute attente, cette enquête a connu un développement de taille deux jours après la tragédie. Dans la matinée, deux amis de la victime – des habitants de Roche-Terre âgés de 25 et 37 ans – se sont présentés au poste de police de Goodlands de leur plein gré dans le cadre de cette affaire. Ils ont confié aux enquêteurs que la veille du drame, ils buvaient des boissons alcoolisées dans leur localité lorsque Naresh Kumar Ramdhorny les auraient rejoints. Un peu plus tard, ils auraient tous emprunté le by-pass de Goodlands pour aller vers Belmont, puis auraient fait demi-tour après le centre commercial pour rentrer. C’est sur le chemin du retour, sous leurs yeux, que leur ami aurait fait cette sortie de route. Craignant des ennuis avec la police parce qu’ils avaient consommé de l’alcool, ils ont abandonné les lieux sans lui porter secours.

 

Arrêtés, les deux hommes ont comparu devant le tribunal de Rivière-du-Rempart le même jour sous une accusation provisoire de culpable omission. Ils ont été libérés après avoir fourni une caution de Rs 5 000 et signé une reconnaissance de dettes de Rs 25 000.