• Fans Voicies : Mon frère, mon rival
  • Liverpool vs Manchester Utd : le pays retient son souffle
  • Ces (gros) bras tendus à Sawmynaden !
  • Soleil : huit conseils pour se protéger
  • Shamima Peer, Sales & Marketing Manager : «Le digital a révolutionné notre façon d’agir, de penser et de faire des affaires»
  • Tennis de table : Nikhil Desscann, l’étoile montante du ping-pong
  • Kebab Street, une nouvelle adresse «miam» dans le paysage de Grand-Baie
  • Jean Alex Augustin, mortellement agressé à la plage | Son épouse : «Nous avons gardé l’espoir jusqu’au bout qu’il s’en sorte»
  • Giantee Dhunnoo, 80 ans, sauvagement tuée à son domicile | Un proche : «Aidez-nous à retrouver son assassin»
  • Annick Lafleur, poignardée par son ex-conjoint | Naomi Aglaé, sa fille : «La police est tout aussi responsable de sa mort»

Lutte antidrogue : les opérations fructueuses se succèdent

Du cannabis et de l’héroïne ont été saisis durant la semaine écoulée.

L’Anti-Drug and Smuggling Unit ne chôme pas. Durant la semaine écoulée, ses opérations ont conduit à l’arrestation de trafiquants présumés et à la saisie de leur marchandise. À Maurice et à Rodrigues. 

Les saisies et arrestations se multiplient. Cette semaine encore, les opérations coup de poing des limiers de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) se sont poursuivies à Maurice comme à Rodrigues. Et plusieurs arrestations ont eu lieu ainsi que de grosses saisies de cannabis et d’héroïne.

 

À Chamouny, le lundi 17 août, les limiers sont tombés sur une véritable caverne d’Ali Baba en débarquant au domicile d’un chauffeur de 45 ans, à Bhikoo Lane. Ayant eu vent des activités suspectes qui s’y déroulaient, les hommes du Detective Inspector Mohes, de la division métropolitaine, se sont rendus sur place aux alentours de 16 heures, munis d’un mandat de perquisition. À ce moment-là, personne ne se trouvait sur les lieux et la maison était fermée à clé.

 

Les officiers ont donc monté la garde jusqu’à l’arrivée de Premanand Chetty, un marchand de légumes de 40 ans habitant la localité, une heure plus tard. Interrogé sur sa présence, ce dernier a indiqué qu’il était le cousin du chauffeur et qu’il lui rendait visite.

 

Ce n’est qu’en début de soirée que le propriétaire des lieux est rentré chez lui. Une fouille a été faite en sa présence mais rien de compromettant n’a été découvert au premier abord. Toutefois, juste avant de s’en aller, les limiers sont tombés sur une ouverture donnant sur un sous-sol. D’après le chauffeur, la pièce servirait à stocker de vieux objets ainsi que les légumes de son cousin. Mais les enquêteurs de l’ADSU y ont découvert 359 plants de cannabis, mesurant entre 7 et 50 cm. Celles-ci étaient cultivées à l’aide de ventilateurs et de fog lights. Leur valeur marchande est estimée à plus de Rs 1 million.

 

Appréhendés, le chauffeur et le marchand de légumes ont été conduits au quartier général de l’ADSU, aux Casernes centrales, afin d’y être soumis à un interrogatoire. Sur place, le chauffeur a expliqué aux enquêteurs qu’il n’était pas au courant des agissements de son cousin. Questionné à son tour, Premanand Chetty a avoué que les plants de gandia saisis lui appartenaient et qu’il les cultivait lui-même. Il a pris l’entière responsabilité dans cette affaire. Il a alors été placé en détention au poste de police de Piton, alors que son cousin a été libéré sans qu’aucune charge ne soit retenue contre lui. L’enquête se poursuit.

 

Une autre importante saisie a été effectuée le même jour, à Rodrigues. Venu récupérer un colis – un lecteur CD pour une voiture – à la poste de Port-Mathurin ce matin-là, Abdool Aftaab Moosaufee, un habitant de la localité âgé de 25 ans, a été appréhendé. Un sachet en plastique renfermant une certaine quantité d’héroïne était dissimulé à l’intérieur. Soumis à un feu roulant de questions, il a balancé aux enquêteurs le nom du commanditaire et ce dernier a, à son tour, été arrêté. Ils ont comparu en cour où une accusation provisoire de trafic de drogue a été logée contre eux, avant qu’ils ne soient placés en détention policière.