• Roshan Seebodt, 34 ans, décède deux semaines après un accident à moto - Kajal, son épouse : «Linn fer tou pou rann mwa erez»
  • Après son arrestation dans l’«affaire cuivre» - Sherry Singh : «Mo dir popilasion exkiz mwa, monn avoy enn diktater lao»
  • «Spider-Man : across the Spider-Verse» : l’homme-araignée à l’infini
  • «Bullying» d’enseignant/es sur les enfants : des pistes pour faire face
  • Enquête judiciaire sur la mort tragique de Joachim Paumero, 26 ans - Son père Marco : «Plein d’éléments montrent que c’est bien un crime»
  • Discours budgétaire : sentiments mitigés chez les Mauriciens
  • Debriefing du Budget 2023-24 - Renganaden Padayachy : «Un Budget pour construire notre résilience économique, sociale et environnementale...»
  • BUDGET 2023-2024 : entre satisfaction et «gagn gou pa ase»
  • 12e journée : Frosted Gold termine en 22s !
  • Qu’est ce qui change dans notre quotidien ?

Florise Brasse meurt dans un accident en allant rendre visite à son fils en prison - Raphael Rosario, son compagnon : «Ki vites sofer-la ti pe roule ?»

 Raphael Rosario est effondré après le drame qui lui a enlevé sa compagne.

Marie Edmonde Florise Brasse, une habitant de Melville, à Grand-Gaube, a succombé à ses blessures après avoir été renversée par une voiture conduite par un jeune homme de 29 ans, habitant Lesur, à Sébastopol. Cette femme de 61 ans se dirigeait vers l’entrée de la prison de Melrose pour rendre visite à son fils lorsque le drame s’est produit. 

L’horloge indique 12h15 lorsqu’il débarque au domicile familial à Melville, Grand-Gaube, sous forte escorte et sous un soleil de plomb. Il ne passe pas inaperçu avec sa tenue orange et ses menottes aux poignets. Sa présence interpelle ceux présents sous la bâche construite à la va-vite au domicile de Raphael Rosario, plus connu comme José,  ce vendredi 3 mars. Fabien Rosario, 25 ans, est venu assister aux funérailles de sa mère, Marie Edmonde Florise Brasse, morte dans un accident alors qu’elle venait lui rendre à la prison de Melrose où il est incarcéré. Aussitôt arrivé, il est rejoint par son père à l’intérieur de la maison où la dépouille de la défunte est disposée sur un canapé réfrigérant.

 

Florise Brasse, plus connue sous le sobriquet de Fi, a été percutée mortellement par une voiture la veille, jeudi 2 mars, vers midi, alors même qu’elle venait de descendre de l’autobus et se dirigeait vers l’entrée de la prison de Melrose pour aller voir Fabien. La véhicule qui l’a renversée était conduite par un jeune homme de 29 ans, habitant Lesur, Sébastopol. Son alcotest s’est révélé négatif. Il a toutefois passé la nuit en détention policière. Il fait l’objet d’une accusation provisoire d’homicide involontaire. Il a déclaré aux enquêteurs que la victime aurait soudainement traversé la route devant sa voiture alors qu’il venait de passer sur des ralentisseurs.

 

Raphael Rosario, pour sa part, compte sur l’enquête policière pour connaître les circonstances exactes de ce drame. «Ki vites sofer la ti pe roule ? Li ti sipoze roul douseman. Ena ralentiser laba. Kifer li pann kapav evit mo madam ?» s’interroge sans cesse cet homme de 53 ans, qui collectionne les petits boulots pour gagner sa vie. Il a appris la terrible nouvelle vers 16 heures, alors qu’il rentrait d’une partie de pêche. «Mo madam pann mem resi get mo garson», lâche-t-il avec émotion.

 

José et Fi vivaient en concubinage depuis 30 ans et ont deux fils dont Fabien est le cadet. Ce dernier est détenu à la prison de Melrose depuis deux ans après avoir été trouvé coupable dans une affaire de vol. Il lui reste encore six mois d’emprisonnement à purger. «Ti so zour visit yer-la (NdlR : jeudi). Zis mama-la ki ti gard kontak ek li ek ti abitie al get li prizon», souligne son père. Lors des funérailles, père et fils ont pu échanger quelques mots. «Li dir li pou sanze aster. Si li pa sanze-la li pa pou sanz zame !» confie José, en larmes, juste après le départ de son fils.

 


 

Un homme de 63 ans et un jeune de 18 ans perdent la vie

 

Samedi tragique sur nos routes. Deux personnes, soit un homme de 63 ans et un jeune de 18 ans, ont perdu la vie dans des accidents en ce 4 mars.

 

Le premier s’est produit sur la route principale de Morcellement St-André vers 8h30. Joseph Wong Koy Sang, un habitant de Roche-Bois âgé de 63 ans, était au volant  d'un van lorsque celui-ci est entré en collision avec un autobus. Sollicité, le SAMU n'a pu que constater son décès en arrivant sur les lieux. Le conducteur du deuxième véhicule impliqué – un habitant de Camp-Thorel de 48 ans – n'a pas été blessé. Il a comparu devant la Bail & Remand Court le même jour sous une accusation provisoire d'homicide involontaire. Une enquête est en cours afin de faire la lumière sur les circonstances exactes du drame.

 

Dans l’après-midi, c’est un jeune homme de 18 ans, habitant de Chemin-Grenier, qui a perdu la vie. Il se trouvait en compagnie d’une autre personne à moto lorsque celle-ci est entrée en collision avec un autre deux-roues.