Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5-PLUS DIMANCHE

Pendant cette période de confinement, profitez de 5-Plus Dimanche, l’express, Business Mag, Weekly, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

  • Kolektif Rivier Nwar : des poules, des œufs et un appel au don
  • Jeux Olympiques 2021 : la machine se remet en marche
  • Kayne, 2 ans, souffre d’épilepsie générale : sa mère Jaya lance un appel à l’aide
  • La vie de fashionista de Zorah
  • Bien dan ou lapo
  • Quand Nata «Sing» dans le métro !
  • Le bioplastique, la solution de six jeunes contre la pollution
  • Le Top 4 des tisanes pour braver l’hiver
  • Faire son compost-maison : le guide
  • Ces entreprises qui proposent des solutions pour faire face à la crise

Deux décès et plusieurs blessés sur nos routes cette semaine

La liste des victimes d'accidents ne cesse de s’allonger et ce, malgré le confinement. Cette semaine, deux autres personnes ont perdu la vie sur nos routes, ramenant ainsi le nombre de morts depuis le début de l’année à 39. Plusieurs blessés sont également à déplorer. Les deux victimes, toutes deux mortes le mardi 5 mai, sont Rajendranath Prayag, un habitant de Chemin-Grenier âgé de 56 ans, et Indiranee Ramdhoneea, une habitante de Fond-du-Sac âgée de 53 ans. 

 

Le jour du drame, aux alentours de 9 heures, la police de Chemin-Grenier a été alertée d’un accident survenu aux abords de la rue Camp Goolbar, dans la localité. Un ressortissant bangladais de 43 ans, qui était au volant d’une fourgonnette, avait perdu le contrôle de son véhicule alors qu’il circulait en direction de la rue Jumbo et heurté de plein fouet Rajendranath Prayag, qui était à pied. Lorsque les forces de l’ordre sont arrivées sur place, le quinquagénaire avait déjà perdu connaissance et gisait inerte sur le sol. Il saignait abondamment. Sollicités, les premiers secours sont arrivés sur place pour donner les premiers soins au blessé et le conduire à l’hôpital de Souillac mais il a poussé son dernier souffle en chemin. Une autopsie a attribué son décès à ses multiples blessures.

 

Questionné, le conducteur de la fourgonnette a expliqué aux enquêteurs qu’il effectuait des livraisons dans les supermarchés de la région au moment des faits. Il était en compagnie de deux collègues, également des Bangladais, et tous sont détenteurs d’un work access permit. Après l’accident, les Bangladais ont dû être évacués des lieux en raison d’une foule hostile qui s’y était amassée. Placé en état d’arrestation, le conducteur a été soumis à un alcotest qui s’est avéré négatif. Il a été traduit devant le tribunal sous une accusation provisoire d’homicide involontaire.

 

Dans l’après-midi du mardi 5 mai, à Goodlands, une collision entre deux fourgonnettes et une voiture aux abords du bypass de la localité a aussi fait une victime. Indranee Ramdhoneea, ainsi que les deux autres occupants de la voiture, ont été conduits à l’hôpital SSRN mais la quinquagénaire a fini par succomber à ses blessures. Une autopsie a attribué son décès à une rupture du foie. Arrêté, le conducteur de l’une des fourgonnettes impliquées dans l’accident a été inculpé sous une accusation provisoire d’homicide involontaire.

 

Plusieurs blessés sont à déplorer suite à un autre accident le même jour devant un guichet automatique de la SBM, à Triolet. Sept piétons ont été conduits à l’hôpital SSRN après avoir été heurtés par un 4x4. Le chauffeur, âgé de 32 ans, a tenté de prendre la fuite après les faits mais a vite été rattrapé. Parmi les blessés figure une femme de 55 ans dont l’état de santé inspire de vives inquiétudes.