• Le Cirque Social de Cité la Chaux : pour aider les enfants à construire leur avenir
  • «Goulous» de Stanley Harmon : dessine-moi l’esclavage 
  • Sortie de route mortelle à Clemencia - Les proches de Ram Appadoo : «Deziem frer nou perdi dan enn aksidan»
  • Jeffrey Epstein et TOUS les autres
  • Projet Métier de Beachcomber : des pépites de l’hôtellerie sacrées
  • Sylvio Isidore sombre dans le coma et meurt après une injection - Sa fille Stéphanie : «A-t-il été victime d’une négligence médicale ?»
  • Allégations de maltraitance infantile : l'enfance saccagée de *Géraldine, 5 ans
  • Nouveau décès lié à la Dengue : face à l’inquiétude, les autorités rassurent
  • Bob Marley : One Love - Ce film qui enchante les Mauriciens
  • VIKRAM HURDOYAL OUT ! - Quand l’opposition surfe sur la vague de la révocation

Descente de la Special Striking Team à Résidence Kennedy : l’ex-boxeur Patrice Gelin appréhendé avec de la drogue synthétique

Il avait souvent fait parler de lui pour ses vidéos humoristiques sur TikTok. Cette fois, c'est pour une tout autre raison que Patrice Gelin, 31 ans, fait le tour des médias. Arrêté à son domicile avec de la drogue synthétique aux petites heures, vendredi, il a été placé en détention. Récit.

Il n’est pas le premier sportif à avoir des démêlés avec la justice. Au cours de ces dernières années, bon nombre d’athlètes ont été appréhendés, essentiellement pour des affaires de drogue. Les derniers en date sont les footballeurs Andy Patate et Benjamin Leu, qui évoluent au sein du Petite-Rivière-Noire FC. Ils ont choqué plus d’un après s’être retrouvés mêlés à une affaire de trafic de zamal allégué entre La Réunion et Maurice. Ils ont été arrêtés par la gendarmerie réunionnaise après le naufrage d’un hors-bord à Sainte-Rose dans la nuit du dimanche 23 au lundi 24 avril. Le 4 mai dernier, l’ex-entraîneur national de muay thaï, Vimen Sabapati, s’est vu passer les menottes, soupçonné de s’adonner au trafic de drogue. Environ 10 kilos de poudre blanche auraient été retrouvés sur le siège arrière de son 4x4. Cette semaine, soit ce vendredi 19 mai, c'était au tour de l’ex-boxeur Jean Pierre Patrice Gelin d'être arrêté.

 

Aux petites heures du matin, le jour fatidique, les limiers de la Special Striking Team (SST) ont débarqué chez cet habitant de Résidence Kennedy, Quatre-Bornes, pour une fouille. Celle-ci s’est avérée fructueuse car 54, 4 grammes de drogue synthétique, dont la valeur marchande s’élève à Rs Rs 275 000, y auraient été découverts. Lors de cette descente policière, les officiers ont, également, mis la main sur une balance électronique, une somme de Rs 27 875, ainsi que 375 morceaux de papier aluminium, qui sont soupçonnés de servir à l’emballage de la drogue. Le même jour, il a comparu devant le tribunal de Rose-Hill sous une accusation provisoire de trafic de drogue avant d’être reconduit en cellule. La police s’est opposée à sa remise en liberté conditionnelle pour les besoins de l’enquête. Elle n’écarte pas la possibilité que ce jeune homme de 31 ans avait des complices. Il sera interrogé incessamment.

 

Notons que ce jeune homme n’est pas seulement connu parce qu’il pratique ce sport. Il s’est également fait connaître grâce à des vidéos sur TikTok, où il compte aussi plusieurs centaines de followers ; une popularité lui ayant valu une nomination aux Influencers Awards 2021 dans la catégorie mode et beauté. Sans compter qu’il est également mannequin à temps partiel pour plusieurs marques.

 


 

Rs 4,1 M de cannabis dissimulées dans un sèche-linge : un couple appréhendé lors d’une opération de livraison contrôlée

 

C’est sur un vol en provenance d’Afrique du Sud que ce colis est arrivé à Maurice le lundi 15 mai. Emmené dans l’entrepôt d’une entreprise de logistique, il a été examiné par les officiers de la Customs Anti Narcotics Section (CANS) avant la livraison. C’est ainsi que ces derniers ont découvert, dissimulé dans le support d’un sèche-linge, une certaine quantité de feuilles séchées. Un «field test» devait rapidement conclure qu’il s’agissait de cannabis. Au total, 3,4 kilos de cette drogue, d’une valeur marchande de Rs 4,1 M, ont été saisis. Alertés, les limiers de l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) ont aussitôt monté une opération de livraison contrôlée. Celle-ci a conduit à l’arrestation de Vincent Rolfo, 36 ans, et de sa compagne Nandinee Padaruth, 23 ans. Le couple habite à Cité-la-Cure. Soumis à un feu roulant de questions, ils ont nié toute implication dans cette affaire. Ils font l’objet d’une accusation provisoire d’importation of cannabis with an averment of trafficking. Ils ont été placés en détention.