• Contaminations à SKC Surat : deux jours tendus…
  • Le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal : «C’est une situation bien grave»
  • Plusieurs cas de Covid-19 recensés localement : les Mauriciens sur le qui-vive
  • Man City vs Man United : les faux frères
  • Super League : le GRSE Wanderers en plein suspense
  • Et Ramgoolam qui rit…
  • Ce lundi 8 mars 2021, l’express devient l’express des Femmes
  • Enquête judiciaire : Bonomally, la clé de l’énigme sur la mystérieuse disparition de Kistnen ?
  • Assemblée générale élective du MTC : la survie du club en toile de fond
  • La vie de fashionisto de Patrice

Accident : quand le décès brutal de Marcelin Humbert fait débat

L’analyse des images des caméras CCTV se trouvant à la rue Raymond Rivet, à Mont-Roches, est très attendue par Rama Valayden et Rouben Mooroongapillay. Les services de ces deux avocats ont été sollicités suivant le décès tragique de Marcelin Humbert, le 2 février.

 

Selon un communiqué officiel de la police, cet habitant de Cité Barkly a trouvé la mort après un accident de la route impliquant une camionnette et une motocyclette. Son décès a été constaté par le personnel du Samu et le rapport d’autopsie indique que cet homme de 53 ans, fiché comme HC au poste de police de Beau-Bassin, a succombé à un shock due to rupture of the heart.

 

Le conducteur de la camionnette, âgé de 64 ans, a, lui, subi un alcotest qui s‘est révélé négatif. La police a toutefois procédé à son arrestation. Il a été conduit en cellule policière après sa comparution devant le tribunal de Rose-Hill où une charge provisoire d’homicide involontaire a été logée contre lui. Lors de son interrogatoire, le sexagénaire explique qu’il se dirigeait vers St-Martin le jour du drame, vers 9h30, lorsqu’il s’est arrêté pour garer son véhicule afin de se rendre à une boutique. Il affirme avoir mis ses clignotants pour avertir les autres usagers de la route avant de faire marche arrière. Marcelin Humbert, qui pilotait une grosse cylindrée, n’a-t-il pu éviter la collision alors qu’il roulait dans la même direction ?

 

Rama Valayden, avocat de la famille Humbert, et Rouben Mooroongapillay, avocat du chauffeur de la camionnette, veulent toutefois avoir le cœur net sur les circonstances entourant ce drame. Les deux hommes de loi ont adressé une lettre au Commissaire de police le 5 février, l’invitant à sécuriser les images des caméras CCTV «as a matter of urgency and in the interest of justice». Pour cause, les deux avocats, qui font partie des «Avengers», expliquent que Marcelin Humbert les aidait sur le terrain pour enquêter sur le décès troublant de Soopramanien Kistnen et Manan Fakoo. Marcelin Humbert assurait aussi l’escorte de la voiture de Rama Valayden pendant et après le meeting des «Avengers» à La Louise.

 

L’homme de loi compte également faire appel à un expert pour examiner la moto de la victime. Y avait-il une autre voiture suspecte à côté de la camionnette au moment de l’accident ? Rama Valayden veut ainsi savoir si les dégâts à l’arrière de la moto de Marcelin Humbert n’auraient pas été causés par une première collision qui a, par la suite, fait déraper le deux-roues qui a terminé sa course contre le caisson de la camionnette conduite par le sexagénaire. Une source policière soutient toutefois qu’il n’y avait que la camionnette sur la route à ce moment-là. Et des témoins précisent que la victime roulait à vive allure. L’enquête policière se poursuit.