• Championnats d'Afrique : l'athlétisme mauricien en quête de rachat
  • Vidushi Haulooman et sa poésie dans «Afflatus» 
  • Modigadu Govinden, 59 ans, renversé mortellement par une voiture - Ses proches : «Lalwa bizin pli sever»
  • Luchmeeparsad Bhowaneedin, 43 ans, décède après avoir été percuté par le métro - Son entourage : «Il voulait changer de vie et se stabiliser financièrement»
  • Mystère autour du décès de Kevin Sreeneebus, 33 ans, après une sortie de route - Ses proches et amis pleurent «un homme jovial et plein d'ambition»
  • Acquitté dans l’affaire du double drame de Sept-Cascades en 2012 - L’inspecteur Sookur : «Mo pli gran regre se ki mo pann resi sap lavi Nanon ek Binda»
  • Nula Groove et l’après «Mama mo tresor»
  • La lecture partisane et l’indestructible culture politique !
  • Post-Budget : ces espoirs tombés à l’eau
  • Dévoilement d’une statue de sir Anerood Jugnauth : hommage à «enn gran dimounn»

In-Terre-Action : sacre écologique pour le collège Dunputh Lallah SSS

Un Prix du Public pour un court-métrage qui n’est pas passé inaperçu. La Mauritius Film Development Corporation annonçait, le jeudi 16 mars, les films primés pour le concours intercollège de courts-métrages, où il fallait conscientiser sur l’environnement.

Et le Prix du Public a été décerné à la Dunputh Lallah SSS qui a proposé le film In-Terre-Action qui parle d’un monsieur qui fait du mal à son chien et qui pollue l’environnement mais qui fait ensuite un malaise et se remet d’aplomb dans un espace où il prend conscience des bienfaits d’être bien entouré, avec animaux (notamment un chien et une perruche) et nature, en plus d’infos et de messages au spectateur sur des initiatives écologiques. Le grand Prix du Jury a, lui, été décerné à la Lady Sushil Ramgoolam SSS.

 

In-Terre-Action a vu la participation des élèves de Grade 13 (Science) de la Dunputh Lallah SSS (Annesophie Mungtah, Britney Mars, Asiana Thummadoo, Nastasia Sidonie, Yovila Ponnen, Mutty Ishrat, Allyjaun Samiah) et d’élèves d’autres classes aussi, avec l’apport de Daren Saminathen du collège Sookdeo Bisoondoyal et des profs Zibya Issack, Anuradha Appunah Bholah et du Computer Attendant Rajesh Indoo, et le soutien du recteur Kid Ramasawmy, de Bilal Adam Essackjee, ingénieur en environnement, et de la compagnie Morivert qui propose des crayons à papier faits à partir de papier journal recyclé.

 

Les élèves, enchantées, parlent d’une belle expérience, avec deux jours de tournage, à New-Grove et Rose-Belle notamment. Britney Mars raconte : «Il fallait diriger un chien, ce qui n’est pas évident, d’autant que nous en avons eu un qui était très gentil mais qui ne nous écoutait pas trop quand on tournait (rires).» Son amie Allyjaun Samiah renchérit : «C’est une expérience qui nous a donné envie de mieux connaître le cinéma, en plus avec un message écologique.» Pour Nastasia Sidonie, ça a été une «expérience inoubliable, qui est aussi une fenêtre sur les talents que peuvent produire (notre) école». 

 

Les profs sont également très enthousiastes, à l’instar d’Anuradha Appunah Bholah qui souligne : «Nous voyons ici que des élèves peuvent aller loin dans des activités et domaines hors des filières classiques du curriculum, ce qui peut pousser à réfléchir sur d’autres matières auxquelles peuvent toucher les jeunes dans leur éducation dans un collège…»

 

In-Terre-Action, ainsi que tous les autres films du concours, sont toujours visibles sur la page Facebook de la Mauritius Film Development Corporation.