• JR Créa : l’idée smART de Joelle Rosalie
  • Movember : le cancer de la prostate sous les projecteurs
  • Comité olympique mauricien (COM) : Indiren Ramsamy démisionne
  • Joshua Rose, jeune acteur énergique de «Three Wise Men – Parallel Lives»
  • Décès troublant de Dilan Eléonore en 2017 | Elvis, son père : «J’attends toujours que justice soit faite»
  • Huawei : entre une conférence et un nouveau magasin
  • Battu à mort par le concubin de sa mère : Ayaan, 2 ans, diagnostiqué d’un traumatisme à l’épaule en septembre
  • Suspendu par la FIFA : Ahmad Ahmad embarrasse Maurice
  • Enzo, séropositif : «Je souhaiterais encourager les gens à se faire dépister régulièrement»
  • Initiative 30:30 : des chaussures en mode zéro déchet

Kenjee Kennedy : L’émission Kiltir Lari, son ode au hip-hop

Promouvoir le hip-hop et faire découvrir aux Mauriciens les talents locaux : voilà le pari de Kenjee Kennedy, figure connue de cet art à Maurice. Ce jeune rappeur et producteur de musique vient, une fois de plus, au-devant de la scène, avec un nouveau projet baptisé Kiltir Lari. Il s’agit d’une émission de télé consacrée au hip-hop et qui sera diffusée prochainement sur le petit écran. «Kiltir Lariest une émission de 52 minutes, préenregistrée, que j’ai produite. Ce n’est pas une compétition de danse télévisée mais plutôt une émission pour faire découvrir aux Mauriciens les différentes cultures de la rue»,explique-t-il.

 

Pour faire connaître le hip-hop, le rap et différents styles de danse comme le dancehall et l’Afro dance, les tendances en vogue chez les jeunes danseurs en ce moment, Kenjee Kennedy travaille d’arrache-pied sur cette émission dont la diffusion est prévue pour mi-octobre sur la MBC ou Kanal Austral, si les négociations aboutissent. De cette première diffusion suivra une suite de cinq mini-émissions qui seront proposées sur le Web, Facebooket YouTube,ainsi que sur la chaîne satellitaire Kanal Austral. L’émission se déroulera en deux phases. La première consiste à interviewer l’artiste afin d’en savoir plus sur lui et sur sa passion. Cette conversation sera ensuite suivie d’une démonstration de son talent. Les vidéos de ses démonstrations, sponsorisées par le ministère des Arts et de la culture, ont été préenregistrées au théâtre Serge Constantin.

 

Il faut dire que Kenjee Kennedy est un passionné de cet univers et que celui-ci ne lui est absolument pas inconnu. En 2013, il réalise un documentaire d’une vingtaine de minutes, consacré aux différents styles de danses hip-hop. Il commence en 2005 en tant que rappeur. Pour réaliser son rêve artistique, il se lance dans la production de musique digitale et l’organisation d’événements. Après un premier concours de CCFCB en 2008, qui voit la victoire de son groupe, il se retrouve à La Réunion en 2009 pour participer au festival Urban Konection, une compétition internationale de breakdance, qui regroupe plus de 18 pays participants. «C’est là que j’ai découvert le hip-hop autrement et je retourne avec la ferme intention d’installer cette culture, la battle dance, ici à Maurice»,ajoute le jeune homme.

 

Pour promouvoir le hip-hop, Kenjee Kennedy lance les Wake Up Sessions, une plateforme d’expression pour l’art de la rue. De plus, une cinquantaine d’événements sont organisés aux quatre coins du pays. «En 2011, j’ai organisé pour Orange Telecom, l’Orange Street Dance, avec six autres événements à Maurice et Rodrigues. Après un partenariat avec une organisation réunionnaise, la Soul City, Maurice est désormais présente au championnat de l’océan Indien, la Battle de l’Ouest, à La Réunion. Cette année, j’ai aussi animé les événements de la Malta Guinness Street Dance»,souligne-t-il.

 

Avec Kiltir Lari, Kenjee Kennedy continue d’étoffer son parcours dans le monde du hip-hop. L’artiste compte toujours sur le soutien d’éventuels partenaires pour réaliser son projet : «On est à la recherche de partenaires et de sponsors pour financer le projet et ceux qui souhaitent aussi y figurer peuvent prendre contact à l’adresse mail suivante : mauritiushiphop@gmail.comou sur le site wakeupmauritius.com

 

Aujourd’hui, avec Kiltir Larisur le petit écran, Kenjee Kennedy a bien l’intention d’emmener le hip-hop et les jeunes talents mauriciens vers de nouveaux horizons.