• Le Cirque Social de Cité la Chaux : pour aider les enfants à construire leur avenir
  • «Goulous» de Stanley Harmon : dessine-moi l’esclavage 
  • Sortie de route mortelle à Clemencia - Les proches de Ram Appadoo : «Deziem frer nou perdi dan enn aksidan»
  • Jeffrey Epstein et TOUS les autres
  • Projet Métier de Beachcomber : des pépites de l’hôtellerie sacrées
  • Sylvio Isidore sombre dans le coma et meurt après une injection - Sa fille Stéphanie : «A-t-il été victime d’une négligence médicale ?»
  • Allégations de maltraitance infantile : l'enfance saccagée de *Géraldine, 5 ans
  • Nouveau décès lié à la Dengue : face à l’inquiétude, les autorités rassurent
  • Bob Marley : One Love - Ce film qui enchante les Mauriciens
  • VIKRAM HURDOYAL OUT ! - Quand l’opposition surfe sur la vague de la révocation

Vincent Duvergé : entre lui et nous…

Le jeune humoriste nous propose ce dimanche, à 15 heures, au Trianon Convention Centre, son tout nouveau one-man show intitulé Entre nous. On lui a posé quelques questions avant qu’il ne monte sur scène et il est parfois très sérieux dans ses réponses. Parfois… 

Dans votre spectacle, vous parlez pas mal de votre vécu sous un angle comique. Qu’est-ce qui motive un comédien/humoriste à venir parler de sa vie de façon drôle mais aussi intimiste ?

 

Les meilleurs sujets de sketchs sont des choses qu’on a réellement vécues, selon moi. Donc, au moment d’écrire Entre nous, je m’étais dit justement : «Et si nous étions entre amis et que je racontais mes histoires personnelles ! Ça restera… entre nous.»

 

À quoi donc s’attendre sur scène ?

 

À un spectacle beaucoup plus posé… peut être représentatif de l’âge qui se fait sentir (rires) vu que j’entre bientôt dans la trentaine. Je voulais marquer le coup en racontant les choses que l’on vit lorsque l’on approche de cet âge.

 

Et si vous nous donniez cinq bonnes raisons d’aller à votre spectacle…

 

Sans être grand nwar, je vais essayer… Je vais faire rire, je vais parler de sujets dramatiques mais réels comme le body shaming, le bullying, etc. Il y aura de beaux effets de lumière et le spectacle ne sera, cette fois, pas retransmis en direct en ligne. Donc, il faut venir. Voilà, cinq raisons !

Malgré toute son expérience de la scène, Vince Duvergé a-t-il le trac ?

 

Mariii trak ankor ! Hey ou la ! Ce stress est toujours présent ! Heureusement d’ailleurs, c’est ce qui me pousse à bosser dur pour être au top. Mais oui, avant de monter sur scène, j’ai une folle envie de vomir tellement je stresse. Et pour gérer ça, je répète mon spectacle un maximum… La méditation aide aussi.

 

Sinon, parlez-nous de PopTV, votre boîte de production qui accueille à nouveau de nouveaux contenus depuis un moment…

 

PopTV est une plateforme en constante réinvention. Donc, nos programmes changent tout le temps. J’en suis très fier. Fier de mon équipe et des comédiens. Il y aura beaucoup de surprises dans les semaines qui viennent. Stay tuned.

 

Pour finir, quels sont vos projets après le spectacle d’aujourd’hui ?

 

Un gros projet mais je ne me prononcerai pas pour l’instant. Je dirai juste le mot : «Tournée».

 

Il restait encore quelques billets à l’heure où nous mettions sous presse. Les prix : Rs 500 (bronze), Rs 700 (silver), Rs 900 (gold) et Rs 1 200 (VIP avec parking réservé). Billets en vente sur ticketclub.mu.