• Le Cirque Social de Cité la Chaux : pour aider les enfants à construire leur avenir
  • «Goulous» de Stanley Harmon : dessine-moi l’esclavage 
  • Sortie de route mortelle à Clemencia - Les proches de Ram Appadoo : «Deziem frer nou perdi dan enn aksidan»
  • Jeffrey Epstein et TOUS les autres
  • Projet Métier de Beachcomber : des pépites de l’hôtellerie sacrées
  • Sylvio Isidore sombre dans le coma et meurt après une injection - Sa fille Stéphanie : «A-t-il été victime d’une négligence médicale ?»
  • Allégations de maltraitance infantile : l'enfance saccagée de *Géraldine, 5 ans
  • Nouveau décès lié à la Dengue : face à l’inquiétude, les autorités rassurent
  • Bob Marley : One Love - Ce film qui enchante les Mauriciens
  • VIKRAM HURDOYAL OUT ! - Quand l’opposition surfe sur la vague de la révocation

Spécial 12 mars : l’île en… douceurs

Nou ti pei miam-miam ! Pour célébrer l’Indépendance et l’accession au statut de République, rien de mieux que de se faire plaisir avec des douceurs locales. Pour vous aider à remplir cette journée de fête et de réflexions (il faut bien !) avec gourmandise, voici deux recettes pour se régaler avec du made in Moris : zafer-la tamam ! 

Prerrna Mirchi de Inspired to Bake : T’es qui, tekwa ?

 

INGRÉDIENTS

- 2 tasses de farine multi-usages
- 1 tasse de lait en poudre
- 1 cuillère à café de baking soda
- ½ tasse de sucre
- 1 cuillère à bouche de beurre ou de margarine
- 1/3 de tasse d’eau tiède
- Du colorant alimentaire jaune
-  ½ tasse de dholl gram
- 1 cuillère à café d’aniseed
- 3 cuillères à bouche de coco déshydraté

 

PRÉPARATION

• Tamisez la farine dans un grand saladier. Ajoutez la farine, le baking soda et la moitié du sucre. Mélangez bien.
• Avec le bout de vos doigts, frottez le beurre à cette préparation jusqu’à obtenir une texture de crumble (comme pour une pâte sablée).
• Mélangez un chouia de colorant alimentaire à l’eau avant d’ajouter le liquide petit à petit à votre pâte.
• Mélangez bien jusqu’à obtenir un rond de pâte un peu collant.
• Rajoutez un peu de farine et pétrissez jusqu’à obtenir une pâte lisse. Couvrez et laissez reposer.
• Nettoyez le dholl, lavez et laissez tremper pendant 30 minutes.
• Portez de l’eau à ébullition dans une casserole. Puis baissez le feu, incorporez le dholl, ne mélangez pas.
• Laissez cuire jusqu’à ce que le dholl soit assez mou afin d’être écrasé.
• Laissez refroidir un peu.
• Passez au chinois et enlevez le maximum d’humidité. Écrasez en utilisant un moulin à légumes.
• Incorporez ensuite le reste du sucre, l’aniseed et le coco.
• Reprenez votre pâte, celle du début ; divisez-le en 10 parts égales. Et façonnez chaque boule en forme de petit récipient, comme une «tasse».
• Puis, placez une cuillère à bouche de crème de dholl dans chaque «tasse», ensuite refermez.
• Sur une surface de travail enfarinée, étalez vos «tasses» fermées sans trop de force. Essayez d’obtenir des ronds de 10 cm de diamètre.
• Faites chauffer de l’huile pour la friture et faites cuire les tekwas sur feu moyen jusqu’à ce qu'ils soient bien dorés et gonflés.

 


 

Céline Simon de Je Papote : Enn bon napolitenn

 

INGRÉDIENTS

- 250 g de farine
- 175 g de beurre (ramolli)
- Confiture de goyave (peut être remplacée par de la confiture à la fraise)

Pour le glaçage
- Sucre glace
- Eau froide
- Colorant alimentaire rouge

 

PRÉPARATION

• Versez dans un grand récipient la farine et le beurre ramolli que vous aurez coupé en petits morceaux.
• Puis, travaillez votre pâte longuement du bout des doigts. Cette étape est très importante car si vous ne pétrissez pas assez, votre pâte s’effritera.
• Une fois votre pâte bien travaillée, formez une boule. Si vous n’y arrivez pas, c’est que vous n’avez sûrement pas assez travaillé votre pâte. Recommencez le travail de la pâte dans ce cas-là.
• Ensuite, à l’aide d’un rouleau à pâtisserie, aplatissez votre pâte, jusqu’à ce qu’elle soit d’une épaisseur de 3 mm ou plus.
• Découpez délicatement des petits cercles à l’aide d’un emporte-pièce et placez les biscuits sur une plaque à pâtisserie (ou un plat beurré).
• Faites cuire à 180-190° (thermostat 6) pendant 20-30 minutes. Surveillez la cuisson, les biscuits napolitenn ne doivent pas être dorés.
• Laissez refroidir avant de déplacer les biscuits.
• En attendant que les biscuits refroidissent, préparez le glaçage. Pour cela, mettez dans un saladier du sucre glace en bonne quantité. Remplissez une bonne tasse d’eau froide, ajoutez un peu d’eau et mélangez bien. Le sucre et l’eau doivent former comme une pâte. Si c’est trop épais, rajoutez de l’eau et mélangez bien. Si c’est trop liquide, rajoutez du sucre.
• Une fois les biscuits refroidis, montez les napolitenn : collez deux biscuits ensemble en mettant de la confiture entre les deux biscuits, puis couvrez-les de glaçage.
• Pour bien répartir le glaçage, posez vos napolitenn sur une grille (le glaçage coulera en dessous et recouvrira en même temps toute la surface).