• Sahill Persand, 21 ans, meurt dans l’incendie de sa voiture en janvier - Ses parents : «Ena boukou kitsoz lous kinn deroule dan sa zafer-la»
  • Championnats d’Afrique d’haltérophilie jeunes et juniors : une troisième couronne africaine pour Khelwin Juboo
  • Décès du chanteur de «Gangta's Paradise» - le Mauricien Judex Rose : «Le jour où j'ai partagé la scène avec Coolio»
  • Sooraj Laljee en détention pour trafic humain allégué : son épouse l’accuse ; ses proches parlent de «coup monté»
  • Elle est sélectionnée pour l’OplinePrize International - L’artiste Vidya-Kelie, d’origine mauricienne : «Votez pour moi !»
  • [ PUBLI-REPORTAGE ] Use heart for every heart
  • Son nouvel album lancé en exclusivité et en live au J&J Auditorium - Mickaël Pouvin : «Je veux encore toucher le cœur des Mauriciens»
  • Agression sanglante à Résidence Barkly : comment j’ai échappé à une tentative d’assassinat à l’arme blanche
  • Spectacle de Norah Fatehi : le bonheur des sept Mauriciens qui danseront avec elle
  • Yuvan Sungkur, le faux avocat démasqué - Me Sanjeev Teeluckdharry : «Il a trompé beaucoup de monde, je ne comprends pas comment…»

Sortie du film «Biye retour» : du 100 % mauricien dans nos salles

L'équipe qui a travaillé à la réalisation du film pendant quatre ans.

Il lui a fallu faire preuve de beaucoup de patience mais aussi de beaucoup de détermination. Au final, Biye retour sera dans les salles des cinémas Star à La Croisette, Grand-Baie, au Caudan Waterfront, à Port-Louis et Bagatelle, à partir du 28 septembre, pour le plus grand bonheur de François Wiehe et de son équipe de Magma Films Ltd. 

«Je voulais d’un film tourné dans des endroits que je connais, dans une langue que je connais, dans le cadre mauricien, et qui ait une dimension internationale. J’ai attendu une dizaine d’années pour qu’arrive le bon moment et j’ai eu la chance d’avoir avec moi une des meilleures équipes de l’océan Indien», confie-t-il.

 

En effet, Biye retour, c’est du 100 % mauricien ; le contexte, le cadre, la langue… Inspiré d’une histoire qui aurait pu être celle de nombreux Mauriciens, ce film de 90 minutes a nécessité quatre années de travail et un tournage aux quatre coins de l’île. Au casting, on retrouve Yudish Ramyead, Darma Mootien, Ornella Françoise, Enzo Vilmont et Sheryl Smith dans les rôles principaux, et plus d’une cinquantaine de comédiens de différentes générations dont certains vivent leur première expérience dans le monde du cinéma.

 

Quant au scénario de Biye retour, tourné en kreol, en puisant dans les mœurs et coutumes locales, il a été écrit par Vivek Beergunnot, Verna Pillay, O’Bryan Vinglassallon et François Wiehe. Le film s’adresse au public mauricien aussi bien qu’aux cinéphiles du monde entier. Des démarches sont également en voie de finalisation pour que Biye retour, qui a déjà obtenu une dizaine de récompenses internationales, reçoive le label Made in Moris.

 


 

Zoom sur les acteurs principaux

 

 

Darma Mootien (Bolom Parsad)

 

«C’est important pour moi de faire partie de Biye retour parce que c’est un film 100 % mauricien, fait en kreol et financé par des Mauriciens», lance Darma Mootien. «C’est une expérience extraordinaire qui donne aux artistes locaux une fenêtre pour s’exprimer et montrer à quel point ils sont talentueux.»

 

Expérience professionnelle – théâtre. Depuis les années 1970, Darma Mootien a écrit trois pièces, en a dirigé cinq autres et a joué en tant qu’acteur de théâtre dans plus d’une douzaine de pièces.

 

Au cinéma, il a joué dans trois films dont le célèbre long-métrage mauricien Les Enfants de Troumaron (2012, par Ananden K.). Mention honorable. Meilleure pièce de théâtre, meilleure mise en scène et meilleur acteur au Festival national d’art dramatique pour Fils de la révolution (1974).

 

Yudish Ramyead (Raj)

 

Il est la grande découverte de ce film. «Yudish s'est distingué. Il a une certaine fragilité, une sensibilité sincère et profonde qui nous (le public) fait comprendre les expériences de vie du personnage qu'il joue, et il le fait par des moyens simples, comme son regard qui transmet subtilement des émotions intenses et authentiques», confie le réalisateur à son sujet.

 

Expérience professionnelle – théâtre. Yudish Ramyead a joué avec le Moustouf Comedy Club TV et dans plusieurs publicités télévisées.

 

Ornella Françoise (Karen)

 

«Pour moi, c’est une grande opportunité de pouvoir incarner un personnage comme Karen dans ce film car c’est un personnage très profond et intéressant, qui traverse des situations émotionnelles fortes», explique l’actrice.

 

Expérience professionnelle – théâtre. A joué dans quatre pièces avec le Carpe-Diem Cast (2004-2011) et dans cinq pièces avec le Pierre Poivre Cast (2004-2015) dont Macbeth (2004) et Le malade imaginaire (2006 et 2015). Au cinéma, Ornella a joué dans trois courts-métrages, notamment en ayant le rôle principal dans Rod zegwi dan pikan d’Azim Moolan (2015), qui a été présenté au Festival Île Courts.

 

Sheryl Smith (Doriana)

 

«Chaque personnage que j’incarne, je le deviens», lâche, d’emblée, l’actrice. «Je cherche constamment à transmettre des émotions à travers les différents personnages que j’ai l’occasion d’incarner. C’est ce que je veux apporter à ce film. En fait, c’est ce que ce film m’apporte.»

 

Expérience professionnelle – théâtre. A joué dans Mona Lisa (2012), cinq pièces de Komiko ainsi que dans L’avare (2014 – Pierre Poivre), Le malade imaginaire (2018 - Novart), Le barbier de Séville (2019) et Ils s’aiment (two-men show avec Vincent Duvergé) en 2022. Au cinéma, elle a joué dans Benediction (2019- Karavann Films), Pulse (Série d’horreur sud-africaine en 2022) et Island Doctor (série allemande en 2022).

 

Enzo Vilmont (David)

 

«Enzo a su exprimer les émotions du jeune David avec une fraîcheur et une simplicité désarmante», confie le réalisateur sur l’acteur qui avait 11 ans lors du tournage du film. «Il est un des éléments les plus touchants de Biye retour.»

 

Expérience professionnelle. Enzo a participé à une publicité pour Permoglaze (2015), a participé à une campagne de sensibilisation pour le ministère de l’Environnement (2018), a joué dans le film Serving the Seas par Two Oceans Production Co. Ltd, Regarder les étoiles de David Constantin (2021), Prisoners in Paradise (2021) et a participé dans une publicité pour MyT (vidéos/photos/billboards) l’année dernière.