• Football : Cercle de Joachim concerné par une autre affaire
  • Le bénéfice du doute accordé aux tortionnaires présumés d'Iqbal Toofanny ] Sa veuve : «Cela ne veut pas dire que ces policiers sont innocents»
  • Double explosion à Beyrouth ] Salem Beydoun, consul honoraire de Maurice au Liban : «C’est un cauchemar»
  • Naufrage du Wakashio : un océan de chagrin
  • Hippisme - Barbé 2020 : White River : The Classic Winner
  • L’image d’un échec !
  • Cérémonie pour ceux décédés pendant le confinement - Jeff Clark : hommage à mon père
  • PatKat Professional Hairstylist : avec Patricia Kathan, ça décoiffe !
  • Elle l’avait projetée à terre lors d’une dispute : Vanessa Curpen écope de cinq ans de prison pour le meurtre de son bébé
  • Douleurs de l’hiver : Comment y remédier ?

PRAT | personnes âgées : une sensibilisation nécessaire

Un petit koz-koze pour les aider. Nos grands-mères et grands-pères ont besoin d'un coup de pouce, estime Alain Jeannot, président de l'association Prévention Routière Avant Tout (PRAT) : «Les personnes âgées constituent 16 % de la population. Pourtant, elles représentent plus de 22 % des victimes des accidents de la circulation. 60 % des victimes piétonnes sont âgées de 60 ans ou plus. En 2017, 907 cas de maltraitance envers nos aînés ont été enregistrés.»

 

Il parle aussi de ces cas d'escroquerie ou encore de cette solitude qui n'est pas facile à vivre au quotidien. Toute une problématique dont il était question lors d'un atelier de travail organisé par son ONG pour les seniors du Qigong Hua Lien Group, dans le cadre de la Journée internationale des personnes âgées, observée le 1er octobre.

 

Il y a été question de conseils santé avec le Dr Bassodev Goolaub. Mais aussi de wise words afin de se protéger grâce à l'inspectrice Bhugobaun de la Crime Protection Unit qui a mis en garde contre les techniques des voleurs 2.0 : «Une dame âgée s'est fait voler la somme de Rs 400 000, alors qu'elle venait de faire un retrait d'une banque. Le malfaiteur l'avait photographiée avec son portable et avait envoyé l'image à son complice qui l'a attaquée plus loin.» On lui a conseillé d'être toujours accompagnée lors de retraits importants. Mais aussi de privilégier la bonne entente entre voisins afin de ne pas se mettre en danger.

 

Le constable Raggoo de la Road Safety Unit s'est, lui, appesanti sur la vulnérabilité des seniors sur nos routes et a fourni moult conseils pour en réduire les risques. Le plus important reste la prise en compte de nos seniors, ki zot inn rant dan laz. «Une personne âgée prend parfois plus de temps pour traverser la route, il faut pouvoir prendre la mesure de ses aptitudes et les adapter aux exigences de la sécurité.»

 

Alain Jeannot a également rappelé qu'il existait une hotline du ministère de la Sécurité sociale en cas de maltraitance : le 199 et le 172.