• Heathy lunch box : cinq idées de repas à apporter à l’école et au boulot
  • L’enquête sur l’assassinat de Manand Fakhoo non-résolu deux ans plus tard : ses proches entre révolte et incompréhension
  • Boost Your English : la trouvaille linguistique du Dr Wedsha Appadoo-Ramsamy
  • Otite : aïe, pas touche aux oreilles !
  • Résultats du School Certificate : entre réjouissances et tristesse
  • Ilia’s Nails’, une belle adresse trendy dans le paysage de Curepipe
  • Linzy Bacbotte : L’apothéose mauricienne de ses 35 ans de carrière
  • Arianda Desmarais, 11 ans, se fracture le crâne en tombant d’un autobus - Ses parents : «Nous espérons qu’elle s’en sortira sans séquelles graves»
  • Stephan Steward Toussaint, 29 ans, tué pour «une affaire de moeurs» - Stephanie, sa compagne : «On le blâme injustement sans qu’il soit là pour se défendre»
  • Alertes météo : un vent nouveau souffle…

Espagne vs Allemagne : duel explosif

La semaine s’annonce décisive avec la phase de poule qui sera bouclée. Le quadruple champion du monde, l'Allemagne est déjà en difficulté.

Une finale avant l’heure pour les Allemands. Souvent citée comme un des favoris pour le titre final possédant l’un des plus beaux palmarès dans la compétition, avec huit finales, dont quatre succès (1954, 1974, 1990 et 2014), la Mannschaft est déjà dos au mur  alors qu’on entame la deuxième journée de la phase de poule. Quatre ans après leur élimination précoce en Russie, les Allemands avaient annoncé vouloir montrer un tout autre visage au Qatar. Malgré une pluie d’occasions et une avance d'un but à la pause, ils n’ont cependant pas obtenu le résultat qu’ils espéraient. En effet, les Japonais ont fait preuve d'un réalisme impressionnant en exploitant la moindre erreur allemande. Les coéquipiers de Leroy Sané ont été cueillis à froid jeudi pour leur entrée en lice par le Japon (1-2).

 

En effet, l'équipe d'Allemagne, qui menait au score à la pause après un penalty transformé par Ilkay Gundogan (1-0, 33e), a été renversée par une formation japonaise très courageuse et qui n'a jamais baissé les bras. Pourtant, le scénario de la première période laissait entrevoir une après-midi bien compliquée pour les Japonais. D'entrée, Thomas Müller et ses coéquipiers ont exercé une grosse pression sur leurs homologues du jour.

 

Après l'égalisation de Ritsu Doan  (1-1, 75e), et dans l'euphorie générale, Takuma Asano a marqué le but de la victoire face à la Mannschaft (1-2, 83e). Une défaite qui place l'Allemagne dans le une situation très compliquée dans un groupe où l'on trouve également  l'Espagne et le Costa-Rica, qui se sont affrontés le même jour avec une démonstration de force du premier nommé sur un score fleuve.

 

Régulièrement citée parmi les possibles candidats au titre, l'Espagne a confirmé, mercredi 23 novembre, face au Costa Rica (7-0), qu'il faudra bien compter sur elle. Les Espagnols, qui n'ont pas concédé le moindre tir, ont déroulé leur meilleur football (plus de 1000 passes tentées et 82% de possession) et n'ont pas laissé la moindre chance à des Costariciens dépassés de bout en bout. Ils sont d'ailleurs six à avoir participé à la fête, dont Gavi (74e) qui est devenu le troisième plus jeune buteur de l'histoire de la Coupe du monde derrière Pelé et le Mexicain Manuel Rosas.

 

C’est en toute confiance que la sélection espagnole va aborder ce gros choc avant l’heure contre les Allemands. La dernière fois que ces deux pays se sont affrontés date de 2020 dans la Ligue des nations avec une large victoire pour l’Espagne (6-0) alors que la dernière victoire allemande contre les Espagnols remonte à 2014. Pas étonnant que l’Espagne soit favorite ce soir, mais il ne faudrait pas sous-estimer l’orgueil des Allemands, capables de réaliser un tour de force pour confirmer leur statut de prétendant au titre. On sait très bien que la Mannschaft a l’habitude de démarrer lentement ce genre de compétition pour ensuite réaliser l’essentiel au  fil  des autres matchs. Les Allemands ne voudront pas enchaîner un deuxième échec consécutif dans un Mondial et cela passe, obligatoirement, par un excellent résultat contre l’Espagne ce soir.