• Contaminations à SKC Surat : deux jours tendus…
  • Le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal : «C’est une situation bien grave»
  • Plusieurs cas de Covid-19 recensés localement : les Mauriciens sur le qui-vive
  • Man City vs Man United : les faux frères
  • Super League : le GRSE Wanderers en plein suspense
  • Et Ramgoolam qui rit…
  • Ce lundi 8 mars 2021, l’express devient l’express des Femmes
  • Enquête judiciaire : Bonomally, la clé de l’énigme sur la mystérieuse disparition de Kistnen ?
  • Assemblée générale élective du MTC : la survie du club en toile de fond
  • La vie de fashionisto de Patrice

Ecology Bags Co. Ltd : la «green revolution» d'Ajay Jahree

Ajay Jahree et son équipe proposent des produits en papier recyclés et des emballages personnalisés.

Il a commencé petit, il y a 12 ans, dans un secteur qui est plus que jamais d'actualité : la production de produits d'emballage (entre autres) biodégradables. Aujourd'hui, grâce au soutien de firmes comme Cim Finance, la petite entreprise emploie une dizaine de personnes qui œuvrent pour offrir des alternatives au plastique. Zoom sur une PME qui surfe sur la vague écolo...

Il lui faut du papier, quelques tours de passe-passe et abracadabra ! Ça se transforme en sacs, gobelets, sandwich holders, take-aways, food grade paper bags, wine paper bags et custom made kraft paper bags, entre autres. Vous êtes sceptique ? Entrez dans l'univers de cet entrepreneur engagé et attendez-vous à en prendre plein les yeux. Car Ajay Jahree, 54 ans, a plus d'un tour dans… ses ecology bags !

 

Cap sur l'est de l'île, plus particulièrement à Centre-de-Flacq. C'est là-bas que s'écrit la belle histoire écologique d'un amoureux fou de la nature, qui a fait du plastique son ennemi public no 1. Car conjuguer l'utile à la sauvegarde de l'environnement, c'est ce que cet habitant de Camp-Laboue, père de trois fils, s'attelle à faire dans la mission verte qu'il s'est lancée pour inviter qui le veut à l'urgence du moment : être in et green, et ainsi contribuer à rendre le pays plastic free. Son pari au coeur de sa compagnie, Ecology Bags Co. Ltd ? Allier esthétisme et recyclage, tout en proposant des alternatives environment friendly et en apportant sa contribution pour une île Maurice durable. Et chez lui, au cœur de sa petite entreprise aménagée dans sa maison, il y a de véritables petits trésors.

 

Au choix : des produits en papier recyclés et des emballages personnalisés, des sacs en papier kraft recyclés et d’autres produits en carton recyclé 100 % Made in Mauritius, pour mieux répondre aux besoins de tous ceux qui font appel à lui, comme des firmes. S'il est actuellement de plus en plus courant de parler des produits d'emballage biodégradables pour remplacer le plastique, Ajay Jahree s'est, lui, lancé dans le domaine depuis plusieurs années. «C'est en 2008 que tout a commencé», lâche-t-il, de la fierté dans la voix. C'est en voyant l'impact de la pollution autour de lui et les effets du bouleversement climatique, dont les inondations, que l'idée lui est venue : «Quand j'ai regardé autour de moi, j'ai vu le mal que le plastique causait, notamment avec les drains bouchés et les ravages que cela occasionne en cas de fortes pluies, notamment avec les inondations. Je me suis alors dit, pourquoi ne pas faire la chasse au plastique...»

 

C'est alors qu'Ajay Jahree prend la décision de changer de vie et de créer Ecology Bags Co. Ltd : «J'avais une carrière de 25 ans, une situation stable et des années d'expérience dans le domaine où j'opérais... Mais j'ai voulu explorer une autre voie. Cela dit, mon domaine de compétence m'aide beaucoup dans ce que je fais aujourd'hui.» Du jour au lendemain, le voilà donc entrepreneur avec tous les risques que cela comporte : «Au départ, j'étais seul et j'étais aidé par un de mes fils, alors âgé de 12 ans.»

 

C'est à force de persévérance, de sacrifices et d'investissements personnels que la petite firme trouve sa vitesse de croisière : «Il a fallu être patient et un peu pédagogique car il y a eu à faire toute une éducation pour expliquer les atouts, la nécessité et l'importance de se séparer du plastique pour que les produits en papier trouvent leur place. Avant le plastique, le papier était beaucoup utilisé comme d'emballage. Souvenons-nous des korne dan laboutik. En 1988, je travaillais sur Diego Garcia et le papier était là-bas aussi grandement utilisé pour l'emballage. Il n'y avait donc aucune raison pour qu'Ecology Bags ne trouve pas sa place.»

 

Un accompagnement

 

Bien évidemment, souligne le directeur d'entreprise, tout n'est pas facile pour un entrepreneur. À un certain moment, il lui a fallu se tourner vers des firmes pouvant lui apporter leur aide afin de lui permettre d'opérer. «Je me suis tourné vers Cim Finance  qui offre une panoplie de plans d'aide aux entrepreneurs. Je leur suis redevable et je trouve formidable qu'il existe des supports de ce genre pour encadrer ceux qui veulent avoir leur propre entreprise.»

 

Ecology Bags a ainsi eu recours au plan d'aide Factoring de Cim Finance qui a aidé l'entreprise à se développer et a permis de booster le cash-flow de l’entreprise, ce qui lui a donné l’occasion  d’investir dans de nouvelles machines innovantes. Par exemple, l'entreprise lancera prochainement la production de pailles en papier. «L’accompagnement de Cim Finance a été d'un grand secours et a facilité mon travail pour me permettre, par exemple, de me concentrer sur comment développer et améliorer davantage mon commerce. Le fait d'avoir un cash-flow est quelque chose de primordial pour une PME. C'est pour cela que je trouve que c'est une très bonne chose d'avoir ce genre d'institutions qui encadrent et sont au chevet des jeunes entrepreneurs. C'est important d'avoir du soutien, d'être épaulé et Cim Finance, à travers les services que la firme propose, permet cela. Ce sont autant de rêves et de projets auxquels la compagnie contribue», explique le directeur d'entreprise.

 

En effet, Cim  Finance a toujours cheminé aux côtés des entrepreneurs. «Cim Finance a toujours été un partenaire privilégié des petites et moyennes entreprises mauriciennes. Depuis 2005, nous leur proposons le Factoring qui est un outil de financement performant, avec l'objectif continu de les aider à avancer. Dans le cadre de la Covid-19, nous avons mis en place un plan d'aide, en collaboration avec l’État, pour permettre aux entrepreneurs qui font face à des difficultés financières à la suite de l'instauration du confinement, de sortir la tête de l'eau. Nous avons voulu contribuer à l’effort national d’aider les PME car elles occupent une place prépondérante dans notre économie. Il est plus que jamais vital de les soutenir car nous sommes convaincus qu'elles ont désormais un rôle crucial à jouer dans la relance économique», explique Anielle Jia, Head of Factoring chez Cim Finance.

 

Aujourd'hui, Ajay est fier de son parcours : «Ecology Bags Co. Ltd est présent à travers ses différents produits dans des hôtels, fast-foods, shopping malls, notamment les supermarchés et autres magasins, pour tout ce qui concerne leurs emballages. Nous employons maintenant une dizaine d'employés mais aussi des part-timers qui bossent de chez eux...» Une petite équipe bien dynamique, qui contribue à la green revolution d’Ajay...