• Sahill Persand, 21 ans, meurt dans l’incendie de sa voiture en janvier - Ses parents : «Ena boukou kitsoz lous kinn deroule dan sa zafer-la»
  • Championnats d’Afrique d’haltérophilie jeunes et juniors : une troisième couronne africaine pour Khelwin Juboo
  • Décès du chanteur de «Gangta's Paradise» - le Mauricien Judex Rose : «Le jour où j'ai partagé la scène avec Coolio»
  • Sooraj Laljee en détention pour trafic humain allégué : son épouse l’accuse ; ses proches parlent de «coup monté»
  • Elle est sélectionnée pour l’OplinePrize International - L’artiste Vidya-Kelie, d’origine mauricienne : «Votez pour moi !»
  • [ PUBLI-REPORTAGE ] Use heart for every heart
  • Son nouvel album lancé en exclusivité et en live au J&J Auditorium - Mickaël Pouvin : «Je veux encore toucher le cœur des Mauriciens»
  • Agression sanglante à Résidence Barkly : comment j’ai échappé à une tentative d’assassinat à l’arme blanche
  • Spectacle de Norah Fatehi : le bonheur des sept Mauriciens qui danseront avec elle
  • Yuvan Sungkur, le faux avocat démasqué - Me Sanjeev Teeluckdharry : «Il a trompé beaucoup de monde, je ne comprends pas comment…»

Décès d'Elizabeth II : Maurice au rythme d'une journée de deuil national

Alexandrine Belle-Étoile, Leya Ragoo et Goorooduth Chuttoo nous parlent de la journée de deuil national ce lundi.

Les funérailles d'État, les premières depuis la mort de Winston Churchill en 1965, auront lieu à 10 heures GMT lundi, à l'abbaye de Westminster, en Angleterre. Une journée de deuil sera aussi observée à Maurice.

Comme dans plusieurs parties du monde, de nombreux Mauriciens ont suivi, ces derniers jours, l'actualité autour du décès de la reine Elizabeth II et des nouveaux engagements du roi Charles III. Le Conseil des ministres à Maurice a décidé de décréter un jour de deuil national ce lundi 19 septembre, jour des funérailles de la reine Elizabeth II, décédée le 8 septembre. Ainsi, le drapeau mauricien sera mis en berne sur tous les bâtiments publics, du lever au coucher du soleil. Ceux et celles qui le voulaient ont aussi pu signer le livre de condoléances qui est ouvert au haut commissariat britannique dans l'île.

 

Ce lundi, de nombreux Mauriciens essaieront donc de suivre les funérailles de la défunte reine, qui s'annoncent comme historiques. «Toutes mes pensées accompagnent le peuple britannique et le Commonwealth suite au décès de la reine Elizabeth II. C'est une personnalité exemplaire qui s'est éteinte. Jusqu'au bout, elle a servi son peuple de manière pertinente. C'est une image qui m'inspire l'élégance, l'engagement et la force féminine, une image que je ne manquerai pas de laisser transparaître à Miss Univers 2022. Maurice ayant été une colonie britannique sous le règne de la reine Elizabeth II avant de gagner son indépendance, il me semble incontournable de participer à la journée de deuil national ce lundi. Si aujourd'hui, j'ai l'opportunité de faire entendre ma voix, d'écrire et de faire lire mes mots, c'est aussi grâce au système éducatif inspiré des institutions anglaises», nous confie Alexandrine Belle-Étoile, 25 ans, Miss Universe Mauritius 2022, qui a aussi une pensée pour le nouveau souverain. «Je lui souhaite de suivre les traces de la reine Elizabeth II afin de continuer son travail assidu et de briser les tabous. Je lui souhaite donc aussi beaucoup de courage car de nombreux défis l'attendent.»

 

La jeune génération a aussi beaucoup suivi, ces derniers jours, l'histoire de la reine Elizabeth II. Leya Ragoo, 16 ans, en fait partie. «La reine Elizabeth II était une figure publique extraordinaire et à la renommée mondiale qui a mené une vie remarquable. Il faut dire qu'elle a connu l’un des plus longs règnes de l’histoire et qu'elle était un modèle et une inspiration pour beaucoup. Pour nous, les jeunes, qui avons toujours connu la reine, il faut avouer que ce sera bizarre de dire le roi d’Angleterre d'un coup. Ce lundi 19 septembre, notre île observera un jour de deuil national et je pense que c'est un grand signe de respect. Il ne faut pas oublier que la reine Elizabeth a été la cheffe d’État de l'île jusqu’à 1992, année où le pays est devenu une République. Je souhaite au roi Charles III d'être à la hauteur de la reine et de gérer toutes ces grosses responsabilités qui l'attendent avec facilité et qu'il parvienne à diminuer la pauvreté dans son pays et ailleurs», nous confie l'adolescente.

 

«Un jour particulier»

 

Goorooduth Chuttoo du Chuttoo Heritage Museum, grand fan de la reine Elizabeth II, vivra intensément la journée de ce lundi. «J'ai une admiration particulière pour la reine et ce lundi, je vais faire une procession dans le métro express pour lui rendre hommage. Ce sera un jour particulier. Je vais aussi faire une distribution de pièces portant l'effigie de la reine. J'ai aussi envoyé une carte de sympathie au roi Charles III», confie Goorooduth Chuttoo qui a chez lui plusieurs objets liés à la reine Elizabeth II, dont des correspondances provenant du Buckingham Palace.

 

Aux funérailles de la défunte reine, Maurice sera représentée par le Premier ministre Pravind Jugnauth. Ce dernier a, en effet, quitté l’île le vendredi 16 septembre, en compagnie de son épouse Kobita Jugnauth, pour se rendre à Londres. Ils se rendront au Westminster Hall pour se recueillir devant la dépouille de la défunte souveraine. Puis, le PM ira signer le livre de condoléances à la Lancaster House. Ce lundi 19 septembre, Pravind Jugnauth assistera aux funérailles d’État de la reine Elizabeth II à l’abbaye de Westminster. Puis, il sera l’invité de Sa Majesté le roi Charles III à une réception qui se tiendra au Palais de Buckingham. Le chef du gouvernement devra aussi participer à une réception qui sera offerte par le Secrétaire d’État britannique aux Affaires étrangères, du Commonwealth et du Développement, James Cleverly.

 

Par la suite, il mettra le cap sur New York, aux États-Unis, où il participera à la 77e session de l’Assemblée générale des Nations Unies. Il prendra la parole à la tribune des Nations Unies le vendredi 23 septembre. Il interviendra également à un sommet sur l’éducation et à la toute première réunion du Global Group of Heads of State and Government for the Prevention of Non-Communicable Diseases, entre autres.

 

Par ailleurs, avec l’absence du Premier ministre du pays, de Steven Obeegadoo qui est à Paris pour assister au Salon international du Tourisme et de Leela Devi Dookun-Luchoomun qui est aussi en mission à l’étranger, c'est Anwar Husnoo qui officie comme Premier ministre par intérim depuis le samedi 17 septembre. C’est la première fois que le no 4 du gouvernement assumera le poste de Premier ministre. Ce sera le cas jusqu’au début de la semaine prochaine quand Leela Devi Dookun-Luchoomun rentrera au pays.