• Roshan Seebodt, 34 ans, décède deux semaines après un accident à moto - Kajal, son épouse : «Linn fer tou pou rann mwa erez»
  • Après son arrestation dans l’«affaire cuivre» - Sherry Singh : «Mo dir popilasion exkiz mwa, monn avoy enn diktater lao»
  • «Spider-Man : across the Spider-Verse» : l’homme-araignée à l’infini
  • «Bullying» d’enseignant/es sur les enfants : des pistes pour faire face
  • Enquête judiciaire sur la mort tragique de Joachim Paumero, 26 ans - Son père Marco : «Plein d’éléments montrent que c’est bien un crime»
  • Discours budgétaire : sentiments mitigés chez les Mauriciens
  • Debriefing du Budget 2023-24 - Renganaden Padayachy : «Un Budget pour construire notre résilience économique, sociale et environnementale...»
  • BUDGET 2023-2024 : entre satisfaction et «gagn gou pa ase»
  • 12e journée : Frosted Gold termine en 22s !
  • Qu’est ce qui change dans notre quotidien ?

Couronnement du roi Charles III et de la reine Camilla - Shabanaz et Vedish Purdassee : nos beaux souvenirs avec le couple royal

«Le couple royal est vraiment amical. Ils sont des very easy doing persons et très down to earth», nous confient nos compatriote Shabanaz et Vedish Purdassee qui ont déjà rencontré le couple royal. Sur la photo, Shabanaz est à côté du roi et Vedish de la reine.

Le monde les suit depuis des années mais encore plus depuis le samedi 6 mai, jour où ils ont été couronnés roi et reine d'Angleterre, et cela dans une période où la monarchie est de moins en moins populaire. Quoi qu'il en soit, ce couple ne laisse pas insensible. Des Mauriciens qui ont eu l'occasion de les rencontrer parlent d'un couple complice et complémentaire...

C'est l'histoire d'un duo qui a souvent fait parler de lui. Et avec le couronnement de Charles III et de Camilla comme roi et reine d'Angleterre, le samedi 6 mai, les monarques sont aujourd'hui l'un des couples les plus scrutés de la planète. Car en sus de la couronne, Charles III et Camilla, c'est aussi et surtout une histoire d'amour, vite interdite mais qui n'a jamais cessé d'exister. Aux yeux de beaucoup de monde, du moins de ceux qui suivent la monarchie, Camilla Parker-Bowles reste celle qui a, pendant longtemps, tenu le rôle de la maîtresse. Détestée par une partie des Britanniques, notamment après le décès de la princesse Diana, celle que beaucoup qualifiaient de «mal-aimée», a su, avec le temps – le passage de lady Diana ayant beaucoup marqué les esprits –, gagner les cœurs, notamment en trouvant sa place au sein de la famille royale britannique.

 

Après maints détours du destin, et après leur mariage civil en 2005, Charles et Camilla ont finalement été intronisés lors d'une cérémonie suivie à travers le monde. Même si un certain désintérêt des Britanniques a été ressenti, surtout de la part de ceux qui voient dans l’événement des dépenses inutiles en ces temps où l'Angleterre passe
par une crise sociale.

 

Mais encore plus que d'habitude, la famille royale se retrouve, ces derniers jours, sous le feu des projecteurs, faisant également la Une des médias. Charles III est ainsi présenté comme le monarque le plus âgé à être couronné et l’héritier qui a le plus longtemps attendu son grand rendez-vous avec l’Histoire. Homme de passions qui suscite à la fois l’admiration et les critiques, il essaye, avec son épouse à ses côtés, de sortir de l'ombre de sa défunte mère qui a été une reine adulée. Depuis la mort de cette dernière le 8 septembre 2022, Charles, qui était connu comme le prince activiste pour ses idées sur l’environnement, l’agriculture biologique, les médecines douces, l’éducation ou encore l’architecture, ne peut plus, de par ses attributions de roi, exprimer d’opinion. Aujourd'hui, il est plus soucieux de rassembler. Et il semble y arriver, petit à petit. Charles III est le quatrième membre le plus populaire de la famille royale britannique, après son fils William et les princesses Kate et Anne, cela après avoir longtemps fait partie de ceux qui étaient les moins plébiscités. Sa popularité, selon de récents sondages, a particulièrement augmenté depuis son accession au trône. Son épouse Camilla, toujours selon des sondages, se retrouve, elle, à la sixième place des membres les plus appréciés de la famille royale.

 

Plus que jamais maintenant, l'attention sera braquée sur le nouveau roi et sa reine. Mais il faut dire qu’ils fascinent depuis des années, et ceux qui ont eu l'occasion de les rencontrer parlent d’un couple complice et complémentaire. Les Mauriciens Vedish Purdassee et son épouse Shabanaz ont eu l'occasion de côtoyer le couple royal en 2022. C'est au Rwanda, où ils vivent et travaillent, que Vedish, Chief Operations Officer de Heaven Holdings Ltd (co-propriétaire de The Retreat and Heaven Boutique Hotel) et Shabanaz, General Manager à Cheli & Peacock Safaris Rwanda, ont eu l'opportunité de croiser le chemin des nouveaux roi et reine d'Angleterre. «Nous sommes au Rwanda depuis cinq ans. La vie là-bas est très bien. It's a developing country. Et c’est l’un des pays où le taux de corruption est au plus bas et où la bonne gestion est à saluer. Avec mon époux, nous travaillons dans le domaine du tourisme, de l'hospitalité. On a pu rencontrer le couple royal en juin 2022 dans le cadre du Commonwealth Heads of Government Meeting et de son séjour à l'hôtel The Retreat by Heaven. Ça devait avoir lieu en 2020 mais la rencontre avait été repoussée à cause de la pandémie de Covid-19», nous confie Bibi Shabanaz Purdassee.

 

Nos compatriotes parlent d'une organisation – autour du couple royal – réglée comme du papier à musique. «Pour la tenue d'un tel événement, nous étions en contact avec l'équipe du Commonwealth et celle qui s'occupe du couple royal. J'étais responsable de tout ce qui était planning et mon époux s'occupait de tout qui ce qui touchait à l'aspect opération. It’s a one time life experience. Il fallait être une vitrine pour le Rwanda, montrer comment le pays a progressé et concernant l'hôtel, on voulait démontrer notre savoir-faire, notre professionnalisme et notre niveau d'hospitalité. Le Rwanda est un pays qui est en train de se développer au niveau du tourisme et aussi dans d'autres secteurs et nous avons fait tout ce qu'il fallait pour que cette visite royale se passe bien», poursuit Shabanaz.

 

«Easy going persons»

 

Bien évidemment, l'actualité autour du couronnement du couple a ramené  les Purdassee au moment qu'ils ont partagé avec Charles III et Camilla. «Le couple royal est vraiment amical. Ils sont des very easy going persons et très down to earth. Ils ne sont pas du tout des personnes difficiles. Ils sont tous les deux toujours ensemble. La sécurité était bien évidemment stricte mais la communication passait très bien. On a travaillé sur cette visite pendant deux ans, notamment  avec l'équipe de sécurité de Buckingham Palace et celle du couple royal. Si tout s'est très bien passé, c'est aussi et surtout grâce au président Paul Kagame», souligne, de son côté, Vedish Anand Purdassee.

 

Son épouse et lui ne sont pas près d'oublier cette expérience. «On avait rencontré les deux à leur arrivée, mais mon époux et moi-même avons aussi eu l'occasion d'avoir une private audience avec le couple royal. Ils nous ont offert des cadeaux, des appreciation gifts, et nous ont dit avoir apprécié leur séjour et le travail de toute l'équipe. On a aussi eu l'occasion de leur dire que nous venions de Maurice», confie Shabanaz. «Ils ont souri lorsque nous leur avons dit cela. Ils connaissent bien l'île à cause du Commonwealth, bien sûr. Et ils nous ont dit leur appréciation de Maurice. J'ai suivi le couronnement et c'est comme si j'y étais. J'ai travaillé avec l'équipe du roi et de la reine, je sais comment cela se passe et l'organisation du couronnement m'a rappelé cela. Notre rencontre avec le roi Charles III et la reine Camilla, d'avoir pu leur parler et leur serrer la main, reste le souvenir de toute une vie», ajoute pour sa part Vedish.

 

Nos compatriotes se disent heureux d'avoir pu croiser le roi Charles III et la reine Camilla sachant que ce n'est pas une chance qui est donnée à beaucoup. «On leur souhaite, bien évidemment, un long règne et surtout de continuer à œuvrer pour les pays du Commonwealth», conclut Shabanaz en refermant cette belle parenthèse sur sa rencontre avec le très médiatisé couple royal du moment...