• Diabétiques : quelques conseils pour un hiver sans souci
  • Association féminine pour saisir l’avenir : un engagement citoyen et solidaire
  • Jocelyn Chan Low : «La jeune génération, sans doute en raison d'un avenir plus qu'incertain, est plus encline à contester le statu quo»
  • Accusé d’avoir comploté pour faire braquer la bijouterie de son époux - Reeta Moosahur : «Enn polisie inn zwe enn move rol ek mwa»
  • À ne pas rater : et de deux pour des grosses séries à venir !
  • Atypik Cafe : les «nanas» pas comme les autres d’Axel Surette
  • Accidents fatals à Belle-Vue Maurel, Sainte-Croix et Mahébourg : douleur et stupeur après la mort tragique de quatre personnes âgées
  • Héroïne, haschisch, cannabis… : une semaine riche en saisies
  • REVOLT : trois line ups pour un album métal
  • Priyadharshini Radha : d’amour et de pâtisserie

Atteint d’un grave problème à l’abdomen : Avinash Imrith a besoin de vous

Il lance un appel pour l’aider à faire disparaître ses douleurs souvent insoutenables. Avinash Imrith, 32 ans, doit subir une opération en Inde. 

Atteint de paralysie abdominale, une maladie rare, ce jeune homme doit vivre avec un ventre gonflé, ballonné et surtout des douleurs atroces. En Inde, il pourra, s’il a la somme requise, se faire opérer à l’hôpital W. Pratiksha. Au total, notre compatriote a besoin d’environ Rs 500 000, incluant les traitements, opérations et frais d’hébergement (il devra rester en Inde pendant au moins un mois).

 

Sauf que le temps presse et que la quête virtuelle sur le site crowdfund.mu (voir l’adresse plus bas) expire bientôt. D’où le cri du cœur d’Avinash Imrith : «Je demande la générosité des Mauriciens. Cela fait plus d’un an que je souffre. Tout n’est que douleurs, fatigue et stress. Et comme je vis modestement, avec uniquement une allocation sociale de Rs 2 800 par mois, il m’est difficile de trouver du financement pour que j’aille mieux.»

 

La vie de ce Nursing Assistant a basculé en novembre 2020, lorsqu’il a eu des douleurs vives au ventre. Après deux opérations en janvier, on lui diagnostique un abdominal wall paralysis : il doit alors prendre des médicaments pour aller aux toilettes, en plus d’un ventre gonflé et de difficultés à respirer. En juin, il se rend à Mumbai où l’on découvre malheureusement que son cas a empiré avec des inflammations et des hémorragies… Et comme il a déjà fait ce premier voyage avec l’allocation du gouvernement, c’est encore plus dur pour lui de se rendre en Inde à présent.

 

Pour vos dons, une page sur le site crowdfund.mu est disponible : https://bit.ly/3HInpPH.