Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • Adilla Diouman-Mosafeer : «Pour avancer positivement, nous devons sortir de notre zone de confort et être créatifs»
  • Décès tragique de Bhoomi, 14 ans, neuf ans après l’assassinat de sa mère : l’horrible destin des sœurs Ramotar
  • Evénement : visite d’une sommité de l’athlétisme
  • Un arbitre mauricien à la CAN 2021 - Shabneez Heeralall : «Mon époux, ma fierté»
  • Thaipoosam Cavadee : quand ferveur rime avec restrictions sanitaires
  • Le couple Persand dédommagé de Rs 1,5 M après une négligence médicale - Ganeshan, père du nourrisson décédé : «Nous aurions préféré que notre enfant soit là»
  • Élections régionales : les Rodriguais en quête de progrès
  • Législatives 2019 - Vers un «recount» au n° 19 : les chiffres du rebondissement
  • Une énième «unité» pour affronter le pouvoir !
  • Campagne de vaccination contre la Covid-19 : entre sursis et accélération

Atteint d’un grave problème à l’abdomen : Avinash Imrith a besoin de vous

Il lance un appel pour l’aider à faire disparaître ses douleurs souvent insoutenables. Avinash Imrith, 32 ans, doit subir une opération en Inde. 

Atteint de paralysie abdominale, une maladie rare, ce jeune homme doit vivre avec un ventre gonflé, ballonné et surtout des douleurs atroces. En Inde, il pourra, s’il a la somme requise, se faire opérer à l’hôpital W. Pratiksha. Au total, notre compatriote a besoin d’environ Rs 500 000, incluant les traitements, opérations et frais d’hébergement (il devra rester en Inde pendant au moins un mois).

 

Sauf que le temps presse et que la quête virtuelle sur le site crowdfund.mu (voir l’adresse plus bas) expire bientôt. D’où le cri du cœur d’Avinash Imrith : «Je demande la générosité des Mauriciens. Cela fait plus d’un an que je souffre. Tout n’est que douleurs, fatigue et stress. Et comme je vis modestement, avec uniquement une allocation sociale de Rs 2 800 par mois, il m’est difficile de trouver du financement pour que j’aille mieux.»

 

La vie de ce Nursing Assistant a basculé en novembre 2020, lorsqu’il a eu des douleurs vives au ventre. Après deux opérations en janvier, on lui diagnostique un abdominal wall paralysis : il doit alors prendre des médicaments pour aller aux toilettes, en plus d’un ventre gonflé et de difficultés à respirer. En juin, il se rend à Mumbai où l’on découvre malheureusement que son cas a empiré avec des inflammations et des hémorragies… Et comme il a déjà fait ce premier voyage avec l’allocation du gouvernement, c’est encore plus dur pour lui de se rendre en Inde à présent.

 

Pour vos dons, une page sur le site crowdfund.mu est disponible : https://bit.ly/3HInpPH.