Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • L’affaire du «bébé décapité» à l’hôpital de Pamplemousses - Vicky et Sweta : «Nous n’arrivons toujours pas à faire le deuil de notre enfant»
  • Elle fait face pour la seconde fois à un cancer - Diane Colimalay : «Je ne peux pas me résoudre à laisser une maladie me dominer»
  • Moi, survivant du cancer...
  • En convalescence après avoir été poignardé par sa compagne - David Azie, 28 ans : «Nou finn pardonn nou kamarad»
  • EURO 2020 : Les coaches mauriciens sur le grill
  • EURO 2020 : Les pronostics des jeunes fans
  • Séquestré et battu à mort à Karo Kalyptis : Desveaux Augustin, victime d’un règlement de comptes sur fond de trafic de drogue ?
  • My Body, My Choice, My Voice : ils s’unissent contre la vaccination obligatoire
  • Accidents fatals : des nouvelles victimes, des familles dévastées par la douleur
  • JO 2021 - Haltérophilie : Roilya Ranaivosoa qualifiée pour Tokyo

Tonton David : ces Mauriciens qui étaient sur sa route, son chemin

Tout comme Ises, experte en drealocks, ils sont plusieurs d'ici à avoir rencontré ce cher Tonton.

Un choc. Tonton David, inoubliable auteur des tubes Sûr et certain, Il marche seul et Chacun sa route, est mort le mardi 16 février. Un décès lié à un AVC qu'il a eu deux jours plus tôt, alors qu’il descendait d’un train. 

C’est son bon ami Pierpoljak, autre reggaeman français, qui a annoncé la nouvelle en premier. Nouvelle reprise, depuis, par les médias et les amis artistes de Tonton David, causant choc et tristesse, notamment chez ceux qui l'ont côtoyé. Parmi, des Mauriciens.

 

En effet, l’artiste connaissait Maurice ; il y est venu pour un concert en 1995 à la Citadelle, puis en 2017, pour deux dates, les 11 et 18 novembre, au Big Willy’s et à l'Executive Club. Nous avons donc demandé à ceux qui étaient impliqués dans ces événements comment était ce bon vieux tonton.

 

Bruno Raya, co-organisateur des deux concerts de Tonton David en 2017 via sa boîte Live n Direk Entertainment (deux spectacles qui se sont faits en partenariat avec Creolita Entertainment et Cool Jam Event), se souvient très bien du passage de Tonton David et de sa personnalité : «Il était curieux, il voulait découvrir des choses, pour sa musique surtout. Sous ses airs calmes, il était aussi très pro, très exigeant dans sa musique. Et il restait cool malgré le succès. Moi, je le considère comme un pionnier et une influence majeure dans ma carrière. Quand je débutais, ses messages engagés étaient déjà là et il a justement bâti son succès sur ces messages…»

 

Ises Elisheba est, elle, Dreadlock Maker depuis de nombreuses années. Et c’est elle qui s'est occupée des dreads de Tonton David lors de son passage chez nous. Depuis le décès de l'artiste, la demoiselle est très attristée et enchaîne les posts sur les réseaux sociaux tous les jours pour rendre hommage à Tonton David. «C'est un choc, quelqu’un d’aussi bon et de très actif dans sa musique, sa carrière, ses messages. Je retiens de lui son amitié, sa gentillesse. Il était jovial, toujours positif et calme aussi, très tourné vers l'humain. Quand je me suis occupée de ses dreads, on a papoté, on est devenus amis et il m'a offert des billets pour ses concerts. Il avait une sorte d'amitié très communicative.»

 

Certains ont même eu la chance d'accompagner le reggaeman sur scène mais aussi hors de nos frontières. Pour nos deux concerts locaux, c'est le groupe Otentik Groove qui a eu la tâche d’accompagner Tonton David. Une belle collaboration puisque le reggaeman a fait appel au groupe pour un concert, quelques jours plus tard, à La Réunion. Chrisjo Clair, guitariste du groupe, se souvient aussi du chanteur, qu'il décrit comme «quelqu'un avec un naturel très calme. On n'a pas eu de difficultés avec lui, musicalement parlant, car il avait une sacrée oreille musicale et on a communiqué vite, bien, avec beaucoup de passion aussi. Je le trouvais très solaire, dans la positivité, en tant que personne. Que de bons souvenirs et, à coup sûr, l'un des grands moments du groupe».

 

Du partage, de la bonne musique, de la positivité… Il était tout ça ce Tonton David. Sauf que là, il est parti. Chacun sa route, chacun son chemin, chantait-il.