Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • Vente illégale de vieille ferraille, pollution, routes impraticables… : Les habitants de Rughooputh Lane, Quatre-Bornes, montent au créneau
  • Festival du Livre de Trou-d’Eau-Douce : trois bonnes raisons d’y aller
  • Champions de cross-country - Rencontre avec Sébastien et Christopher Bonnapen : deux frères, une seule passion
  • Yogesh Siraz, côté jardin
  • Santé oculaire : ENL sensibilise les pêcheurs
  • Sahib Meerhossen condamné à perpétuité après l’assassinat de Lara Rijs - Son épouse Nazmeen : «Santans-la tro lour»
  • Ces Mauriciens «so in love» de La Casa de Papel
  • Athlétisme - Charge provisoire de détournement de fonds : Vivian Gungaram accusé et soutenu
  • Met Gala : attention les yeux !
  • À Montréal : quand la vie se conjugue avec la Covid-19

Sharanaz Subratty : Une déco aux couleurs de l’océan

Les produits de Sharanaz sont disponibles à partir de demain au Bayrose Shop au Ruisseau Créole à Rivière-Noire.

Des étoiles de mer et des coraux qui débarquent de la mer pour prendre place dans votre salon. Non, ce n’est pas un film qui parle de créatures marines mais bel et bien l’histoire d’une passion. Celle de Sharanaz Subratty qui fabrique des objets de déco qui sentent bon l’océan !

Ambiancepoétique. Un petit vent marin flotte sur la déco. Venu tout droit du fond des mers, le corail s’invite dans la vie de tous les jours. Dans les  bureaux, les pièces à vivre… Il est partout, il devient sculpture et évoque la nature. C’est comme ça dans le petit monde de Sharanaz Subratty.

 

Et c’est entre les murs de la compagnie Casting World, basée à l’avenue Berthaud, à Stanley, Rose-Hill, que ses coraux plus vrais que nature prennent vie. «Je suis une toute petite femme entrepreneur et je travaille chez moi dans ma maison», confie-t-elle d’emblée.

 

Entrer dans son univers, c’est comme plonger directement dans les fonds marins. Fondée en 2015, sa petite compagnie se spécialise dans la fabrication de coraux artificiels utilisés comme objets de décoration. Encadrés ou assemblés, ils offrent de multiples possibilités et forment des objets très originaux qui peuvent être utilisés dans les aquariums, comme décorations dans les hôtels ou les maisons ou pour faire des cadeaux souvenirs qui invitent à l’évasion.

 

«Aujourd’hui, nous pouvons offrir le corail comme présent sans mettre en danger les fonds marins. Nous reproduisons et adaptons tous les trésors qui se trouvent dans l’océan. Nous travaillons avec des coraux et autres coquillages qui sont assemblés ou encadrés. Fabriqués en résine et à la main, nos produits sont faits avec amour et passion, sont de différentes formes et couleurs et traduisent bien la beauté des richesses de notre belle île. Parmi les objets que nous faisons, vous trouverez des abat-jour par exemple»,explique Sharanaz.

 

Elle mise sur la qualité de ses produits qui sont des reproductions fidèles d’espèces existantes et qui, de surcroît, sont fabriqués à partir de matières premières qui respectent tous les normes. D’ailleurs, ses petites merveilles connaissent un certain succès. «Je travaille avec le ministère du Tourisme et je suis également dans le circuit hôtelier. Je planche aussi actuellement sur la possibilité d’exporter mes produits et pour cela, je travaille avec Enterprise Mauritius. Je suis d’ailleurs rentrée de l’île de la Réunion vendredi, et je peux vous dire que les Réunionnais sont sous le charme de mes objets», explique celle qui est mariée à Ashraf, est maman de Raziah, 22 ans, Abdel, 12 ans et Hadiyah, 5 ans, et travaille dans le domaine du transport.

 

Pour le bon fonctionnement de Casting World, Sharanaz a non seulement le soutien moral des membres de sa famille mais elle peut aussi compter sur eux dans la pratique car ils mettent tous la main à la pâte :«J’ai beaucoup d’aide de ma fille Raziah», confie cette passionnée qui est depuis toujours fascinée par tout ce qui touche de près ou de loin à l’univers marin : «Ma grand-mère avait un campement à Poste Lafayette et enfant, je passais mon temps à observer tout ce qui venait de la mer.»

 

Avec les années qui ont passé, son amour n’a pas faibli et c’est désormais dans le secret de son atelier qu’elle donne vie à des créatures marines pas comme les autres !