• Désir de maternité, problème de fertilité : comment faire face au mois de mai
  • Ebony Forest : protecteur de la nature
  • Un trentenaire agresse son épouse et leur fille de 4 ans au couteau - Ses beaux-parents : «Nou tifi inn pas boukou mizer depi linn marye»
  • Jasodah Boodhun, une centenaire bien dans sa peau
  • La flamme olympique en France : effervescence autour du feu sacré
  • Thyroïde : une petite glande, de grandes implications…
  • «Furiosa : une Saga Mad Max»  : encore de la fureur et de la ferraille
  • Enquête judiciaire au tribunal de Souillac - Rama Valayden : «Lapolis inn kwi vide ek lanket lor lamor Kanakiah»
  • Aurally Handicapped Persons Sports Federation : ne pas confondre athlètes sourds et para-athlètes
  • Journée internationale du thé : la Chartreuse, entre célébration et engagement pour une industrie équitable et durable

Shotokan - ALL Africa Cup : Maurice s’offre quatre médailles

Les jeunes karatékas mauriciens ont fait bonne impression lors de ce tournoi international.

Première sortie internationale et déjà une moisson de médailles pour la Japan Karate Association Mauritius (JKAM). Les karatékas de cette association sont rentrés au pays cette semaine avec quatre médailles dans leurs valises.

 

Des médailles dont une en or, autant en argent et deux de bronze, décrochées à l’occasion de la All Africa Cup qui s’est déroulée à Ellis Park, le 8 septembre. Cette compétition de haut niveau a réuni 11 pays et Maurice était représenté par 10 karatékas.

 

Ces derniers qui participaient pour la première fois à une compétition de cette envergure ont fait bonne impression. Teiva Samfat est allé chercher la médaille d’or en kata chez les 14 ans. La breloque en argent obtenue également en kata est l’œuvre de Vineshwaren Cathan dans le groupe des 8 ans. Les deux métaux en bronze ont été obtenus grâce à Paula Wong alignée en kata -21 ans et Tooshal Banka qui s’est fait remarquer chez les 13 ans en kumite.

 

Des athlètes prometteurs qui profiteront pleinement de cette sortie car ce déplacement en Afrique du Sud avait également un objectif à long terme. La JKAM, formé il y a deux ans et ayant quelque 300 membres à travers le pays, souhaite maintenant jouer dans la cour des grands. Cette instance prépare actuellement ses membres en vue d’une éventuelle participation à la Coupe du monde de la JKA World Federation qui se déroulera en octobre 2020 à Tokyo, au Japon.

 

Un rendez-vous que les amateurs de la discipline ne souhaiteront en aucun cas manquer et ce frottement avec le niveau africain a certainement donné un aperçu du potentiel des jeunes combattants mauriciens.