• Mario Ponen dessine «Kuler nu ti zil»
  • Chanel, 18 ans : mon aventure dans la construction
  • Stage à Sheffield Utd : Expérience enrichissante
  • Ketty Lim Ka Lan : une belle aventure nommée Moka'mwad !
  • Swaranjali Group Grand-Bois : une histoire d’engagement
  • Son cas entendu devant le Privy Council : La longue quête de justice de Premchandra Bissonauth
  • Mo’Zar Espace Artistic : leur musique au-delà des frontières
  • Chaleur et perte d’appétit : comment y remédier ?
  • Astérix – Le secret de la potion magique | Tombons dans la marmite
  • Art martial japonais : Une fédération de kendo voit le jour à Maurice

Grégory Lagane, le vélo dans le sang

Le jeune cycliste est tombé amoureux de la petite reine  en regardant le célèbre Tour de France à la télé.

Si Yannick Lincoln demeure le roi de la petite reine sur le plan local, par contre un prétendant est en train d’émerger pour être son héritier. Âgé de 18 ans, il rayonne déjà sur cette discipline.

«J’ai tout de suite aimé! » C’est en ces termes que Grégory Lagane qualifie sa première expérience de vélo. Ce jeune cycliste de 18 ans fait partie des coureurs très talentueux qui sont en train de faire les beaux jours du cyclisme mauricien.

 

Sociétaire du Faucon Flacq SC-KFC, Grégory Lagane a découvert le cyclisme grâce à son cousin Julien Lagesse. « Il m’a encouragé à rouler avec lui et j’ai tout de suite aimé ça. Dans la famille, on a le vélo dans le sang. Mon papa, Jean-Philippe, mon oncle font du vélo, donc je pense que c’est comme ça qu’est venu cet engouement pour le cyclisme », confie Grégory Lagane à 5-Plus dimanche.

 

Toutefois, avant de se lancer, le jeune Mauricien a, d’abord, dû convaincre ses parents. « Au début ils ne voulaient pas. C’est compréhensible à cause du danger auquel nous nous exposons sur les routes, mais, comme j’ai insisté, ils ont fini par accepter », se réjoui le jeune coureur. Pour ce jeune de 18 ans, le manque de sécurité sur nos routes reste l’une des raisons principales qui découragent les parents à permettre leurs enfants à s’adonner au cyclisme.

 

Selon lui, il reste beaucoup à faire en matière de sécurité pour les cyclistes à Maurice. L’aménagement des pistes cyclables serait, sans doute, un moyen plus approprié pour garantir la sécurité des amoureux du vélo. 

 

 

Le jeune cycliste est tombé amoureux de la petite reine  en regardant le célèbre Tour de France à la télé.  « J’aime regarder le Tour de France. C’est une course qui me passionne beaucoup et cela a certainement contribué à m’orienter vers le cyclisme ». Interrogé sur le coureur qu’il admire le plus dans le peloton, il nous dira que c’est Chris Froome, le Britannique de l’équipe Sky. Un coureur que le jeune Mauricien n’a pu rencontrer alors que celui-ci était venu chez nous pour participer au Tour de l’île en 2005 et 2006.

 

Hormis le sociétaire de la Sky, Grégory Lagane a un grand respect envers un autre coureur en l’occurrence le Mauricien Steward Pharmasse qui évolue dans la même formation que lui. «C’est un coureur très régulier qui ne s’est jamais arrêté. En course il donne toujours le meilleur de lui-même et peut se sacrifier pour ses coéquipiers», souligne Grégory Lagane.

 

Grimpeur dans l’âme

 

Grégory Lagane est avant tout un grimpeur. Les grimpeurs sont des coureurs très légers et qui ont beaucoup d’endurance et qui sont capables de monter rapidement des routes en pente dans les collines et en montage. Selon notre jeune interlocuteur, dans le cyclisme, on ne choisit pas sa spécialité, mais c’est plutôt le talent naturel qui décide.

 

Grégory Lagane a débuté sa carrière de cycliste sous les couleurs du Vélo Club des Jeunes Cyclistes de Curepipe (VCJCC). Après une année d’apprentissage, il participera à sa première course en terminant à la cinquième place chez les minimes. Pour le coureur, cette performance restera un moment inoubliable dans sa carrière. « C’est un peu spécial, car c’est ma première course. Je me suis débrouillé comme je pouvais et finalement j’ai pris la cinquième place», se remémore Grégory Lagane avec le sourire.

 

Fort de cette première expérience, le jeune Mauricien brillera la saison suivante chez les cadets en décrochant sa première victoire lors du Circuit d’Albion. Après quatre années, Grégory Lagane décide de changer de club. Il rejoindra le Faucon Flacq SC où son père, Jean-Philippe Lagane est le président de la branche cycliste.  «   En rejoignant le FFSC-KFC, cela a été un nouveau challenge pour moi », justifie le jeune cycliste. Associé à son frère benjamin, Christopher (16 ans), les Lagane forment un duo très solide au sein de cette formation de l’Est.

 

 

Grégory Lagane nous dira qu’ils s’entendent très bien dans le peloton.  « On fait chacun notre part de boulot dans l’équipe. La stratégie de l’équipe passe avant tout et chacun fait sa course. Pour ce qui est de la victoire, on ne décide pas on se laisse aller et celui qui traverse la ligne en premier c’est lui qui gagne. En tout cas, il est très fort pour son âge beaucoup plus que moi », a confié Gregory Lagane.

 

Depuis son arrivé au FFSC-KFC, Grégory Lagane et son frère ont beaucoup contribué au succès de l’équipe. Ce duo s’est une nouvelle fois illustré, dimanche dernier, en aidant Steward Pharmasse à remporter le Grand Prix d’Omnicane et le Challenge Vent Ouest-Sud-Est. Déjà vainqueur du Colin Mayer Classic, Grégory Lagane espère bien remporter le Trophée des Grimpeurs cette année et se qualifier pour les Jeux des îles qui auront lieu en août prochain à La Réunion.  Voilà un jeune qui est bien parti pour rayonner sur le cyclisme dans les années à venir.

 

Qadeer Hoybun