• Kursley Favory, 43 ans, commet un autre viol après quatre ans - Ginette*, 80 ans : «Monn res fer lapriyer pou ki sa kosmar-la arete...»
  • Décès de Pankaj Udhas : cette voix d’or qui a marqué les Mauriciens
  • Manchester City vs Manchester United : règlement de comptes entre voisins
  • Quand Bruno Raya raconte Morgan Heritage et son chanteur décédé
  • Serge Moorjee : l’homme qui respirait le foot
  • Taekwondo : Sheldon Yan Too Sang aux Jeux d’Afrique
  • Huawei Matebook D16 : tout du bon côté
  • Mouvement pour le Progrès de Roche-Bois : l’agroécologie, un levier pour une meilleure intégration sociale
  • François Lindemann et sa rencontre musicale où «Tou korek»
  • Ishfaaq Mudhawo : politique, social et... chevaux

Realme C55 : abordable pour juste ce qu’il faut

Une expérience agréable si l’on n’est pas trop exigeant. Realme Mauritius met en avant, depuis récemment, ce portable milieu de la gamme de la marque, qui propose des atouts classiques et devrait plaire pour son rapport qualité/prix, car en vente à seulement Rs 10 999 chez les revendeurs de la marque, donc chez Galaxy et dans les Telecom Shops. 

Écran Correct

 

D’emblée, c’est plutôt sympa avec un design en plastique plutôt joli, léger, et surtout un grand écran 6,72 pouces, LCD de résolution Full HD+ avec refresh rate de 90hz. Pas grand-chose à reprocher à cet écran, avec un bon contraste et des noirs plutôt profonds, donc, pas de soucis pour bien apprécier le streaming, la lecture ou les jeux vidéo.

 

Performances correctes

 

Pas grand-chose non plus à reprocher aux performances. Il faut juste prendre en compte que le Realme C55 a en son sein une puce Helio G88, avec 128 GB de stockage extensible et 8 GB de mémoire vive. Donc, ce n’est pas super snappy ou ultra-rapide, mais ça fait le boulot. Nous n’avons eu que très peu de ralentissements dans l’interface, qui est sous Android 13 avec la surcouche plus ou moins sobre de Realme. Niveau jeux vidéo, ne soyez pas plus exigeant : les jeux les plus gourmands tourneront plus ou moins à 30 images par seconde avec un niveau de détails moyen, mais ça reste plutôt jouable.

 

L’autonomie devrait faire plaisir, avec une batterie de 5000 mAh (le portable a tenu environ deux jours en usage standard et un peu moins d’un jour et demi en usage intensif) avec un chargeur fourni de 33 watts qui nous a demandé légèrement plus d’une heure pour une charge complète.

 

Photo et vidéo juste ok

 

Ce C55 nous vient avec un capteur arrière principal de 64 mpx et un depth sensor de 2 mpx, et aussi une caméra selfie de 8 mpx. Rien de transcendant, mais de jour, on s’est retrouvés avec des clichés colorés et plutôt détaillés sur ces deux caméras. Le soir, c’est juste ok, avec, par moment, un niveau de détails corrects ; le capteur prend un peu de temps à process le cliché de nuit, mais rien de méchant.

 

Si le volet photo reste décent, on est un peu déçu par la vidéo. On nous propose certes du 1080p à 60 images par seconde au maximum (ce qui est tout à fait correct), mais le tout nous vient sans stabilisation optique, et avec un traitement du son qui laisse pas mal à désirer. Dommage.