• Son nouvel album lancé en exclusivité et en live au J&J Auditorium - Mickaël Pouvin : «Je veux encore toucher le cœur des Mauriciens»
  • Agression sanglante à Résidence Barkly : comment j’ai échappé à une tentative d’assassinat à l’arme blanche
  • Spectacle de Norah Fatehi : le bonheur des sept Mauriciens qui danseront avec elle
  • Yuvan Sungkur, le faux avocat démasqué - Me Sanjeev Teeluckdharry : «Il a trompé beaucoup de monde, je ne comprends pas comment…»
  • «Monster : The Jeffrey Dahmer Story» : pourquoi le cannibale fascine autant
  • Man City vs Man Utd : les Citizens moins forts sans… Maguire ?
  • Les braves et les autres…
  • 24e journée : Alyaasaat retrouve son accélération
  • Piste piégée au Champ de Mars : deux individus arrêtés, un troisième recherché
  • Maiden Cup : Alshibaa devra sortir le grand jeu pour l’Histoire

Chair2chair : la santé mentale au cœur de l’action

Bruno Nicolas Gandi (au centre), entouré d’Anwar Maderbocus et de Rebecca Nulliah, les deux Counsellors qui l’épaulent dans ce projet.

C’est une notion qui est souvent sujette à des idées reçues, entourée de tabous, pas toujours bien comprise du grand public mais, surtout, les sessions de conseils ne sont pas accessibles à tous. Afin de démystifier la santé mentale et d’offrir la possibilité à ceux qui souffrent psychologiquement d’avoir accès à un professionnel, Chair2Chair descend sur le terrain. 

Un espace de non jugement, d’écoute et de bienveillance. C’est ce que propose Chair2Chair à travers ses roadshows autour de l’île afin de lever le voile sur la santé mentale et d’offrir à ceux dans le besoin deux sessions de counselling gratuites. Bruno Nicolas Gandi, étudiant de troisième année en Advertising, Public Relations and Branding à la Middlesex University, à Maurice, nous explique le sens de ce projet dont il est l’initiateur.

 

«C’est dans le cadre de mon projet pour ma thèse que l’idée de créer Chair2Chair m’est venue. C’est un espace de conseils pour tous les types de jeunes adultes, en particulier ceux âgés entre 18 et 30 ans. Comme je l'ai remarqué, il existe de nombreuses ONG qui offrent ce type de service. Mais que se passe-t-il si j'ai 22 ans et que je ne suis pas membre de la communauté LGBT+, que je n’ai pas un passé avec la drogue ou la prison, que je n’ai pas le cancer, le VIH ou un handicap ? Il n'est pas clair sur quelle ONG je peux compter pour un service de conseils gratuits. Que se passe-t-il si mes parents ne peuvent pas me payer un conseiller ou qu'ils le peuvent mais pensent que ce n’est pas nécessaire pour moi parce que je ne suis pas fou ? Mon but était donc d'avoir un programme qui répond à tout ça», explique le créateur de Chair2Chair.

 

Le projet a été développé en collaboration avec deux conseillers qualifiés dans le domaine, qui travaillent à temps partiel et pro bono pour Chair2Chair. «Le public aura la chance d’être guidé par l'un d'eux lors des roadshows à travers l’île», explique Bruno Nicolas Gandi. Voulant tout mettre en œuvre pour faire cesser le tabou autour de la santé mentale et provoquer un déclic auprès des jeunes afin qu’ils osent venir en parler, il ne lésine pas sur les moyens pour atteindre ceux-ci, en plus d’offrir des sessions de conseils gratuites. «Mais pour toucher un maximum de monde, j’ai également organisé une campagne continue sur les réseaux sociaux : #NormaliseIt. Elle est visible sur les comptes des médias sociaux de Chair2Chair, que ce soit sur Instagram, Facebook ou TikTok. J'ai collaboré avec des influenceurs qui croient en l'idée et se sentent concernés par les problèmes de santé mentale. Car c’est essentiel afin de promouvoir ce projet, de sensibiliser et de lutter contre la stigmatisation autour de la santé mentale.»

 

Sensibilisation

 

À travers les photos poignantes postées, le jeune homme veut démontrer qu’une personne souffrant de santé mentale le cache très souvent derrière un sourire. «Ces photos montrent que même si la personne souffre, elle fera tout normalement, aller prendre un café, à la gym ou même au supermarché, s’habillera correctement, entre autres, en faisant semblant que tout va bien et en enfouissant son mal-être. D’où l’importance de ne plus avoir de tabou et de libérer la parole autour de la santé mentale.»

 

L’étudiant en troisième année confie qu’en sus des sessions de counselling gratuites à travers l’île et la campagne #NormaliseIt, plusieurs aspects du sujet seront régulièrement abordés sur les pages de Chair2Chair sur les réseaux sociaux. «Nous partagerons du contenu pour sensibiliser globalement sur la question de la santé mentale en abordant un sujet spécifique chaque semaine et de la même manière pour éradiquer la stigmatisation à l'égard de la thérapie.» Bruno Nicolas Gandi souhaite tout mettre en œuvre pour que ce projet perdure car il veut aider le plus grand nombre de personnes ayant des problèmes de santé mentale. «Pour être honnête, je travaille dessus avec tellement de passion que je ne veux pas que ce projet se termine après l'obtention de mon diplôme, même si j'ai commencé à travailler dessus dans le cadre de ma thèse. Car la santé mentale nous concerne tous.»

 

Les conseillers

 

Anwar Maderbocus (Instagram : MADERBOCUSANWAR), spécialiste en santé mentale, qui a exercé pendant des années en Angleterre, participe pleinement aux roadshows de Chair2Chair aux côtés de Rebecca Nulliah qui, elle, est Healer and Trauma Specialist (Instagram : HEALINGWITHWOLVES). Les deux se sont ralliés à Bruno Gandi pour ce projet car ils veulent non seulement aider à briser le tabou autour de la santé mentale mais aussi permettre aux personnes atteintes de troubles mentaux de bénéficier d’un accompagnement et d’une prise en charge adaptée.

 

À savoir

 

Vous avez 18 ans ou plus ? Vous avez besoin d’écoute ? De mieux comprendre la santé mentale? Ou de l'aide d'un professionnel qui vous aidera à y voir plus clair et saura vous guider ? N’hésitez pas à aller à la rencontre des conseillers de Chair2Chair lors du prochain roadshow le vendredi 24 juin au Victoria Urban Terminal, de 14 heures à 18 heures. D’ailleurs, vous avez droit à au moins deux sessions de counselling gratuites. Vous pouvez aussi réserver votre session en avance en envoyant un message sur les réseaux sociaux de Chair2Chair (Instagram et TikTok : @chair2chair ; Facebook : Chair 2 Chair).