• Jane Constance & Mickaël Pouvin : deux belles voix pour faire vibrer le Caudan Arts Centre
  • Sport Automobile : La Motors Formula Team en piste le 14 avril
  • Emilie Duval : «On doit tous, que ce soit l’Église catholique ou autre, se sentir concernés par les abus sexuels sur mineurs»
  • Agression mortelle de Shobanand Bhoyroo, 61 ans, par son voisin | Son neveu : «Ce n’était pas la première fois qu’il était brutalisé»
  • Fête de l’Indépendance : Le fabuleux 12 mars du constable Damien Céline
  • Un Mauricien parmi les disparus après l’attentat contre deux mosquées en Nouvelle-Zélande | Anwar, le frère de Moosid Mohammed Hossen : «C’est un choc»
  • Coupe du monde féminine 2019 : Sous l’œil attentif de Queency Victoire
  • Dengue : Vallée-des-Prêtres en alerte, Maurice sur le qui-vive
  • Captain Marvel : On y va, on n’y va pas ?
  • Décès tragique de Dia Dookhit | Ses parents : «Nous voulons connaître la vérité…»

Zulu raconte «Tango Bluz»

L'homme qu'on ne présente plus fait son grand come-back cette semaine, avec un tout nouvel album sur lequel il planche depuis pas moins de deux ans.

Le titre :«Tango Blues est, pour moi, un thème qui signifie la vie, en fin de compte. Des fois, c'est un tango, ça bouge, c'est animé, c'est positif. Et d’autres fois, c’est le blues, c’est plus triste, on plonge. Dans un sens, c'est très personnel, c’est peut-être ce que j'ai fait de plus personnel.»

 

Les invités :«Ah, il y en a ! On retrouve notamment Linley Marthe, Philippe Thomas, Thalie Ann, Dave Dario, Jonathan Boncoeur et une artiste prometteuse, Anso. Et bien sûr, ma fidèle collaboratrice Uvi Babajee qui a coécrit pas mal de morceaux et qui fait aussi les choeurs. Mais je dois surtout dire un très grand merci à Jalill Auckbaralee qui a donné la couleur que je voulais à l'album à travers le son et les arrangements. On s’est tout de suite connectés. Il a compris dans quelle direction je voulais aller. Jalill est aussi à la batterie, avec d’autres musiciens comme Patrick Desveaux et Clive Armoogum, respectivement à la guitare et à la basse.»  

 

Le temps :«Depuis deux ans, beaucoup de personnes me demandent : il vient quand ce nouvel album ? Or, ce n'est pas si simple d'en faire un. Et c'est encore plus compliqué quand c'est une autoproduction. Le gros problème était le financement. On y est allés petit à petit. Mais on s'en est sortis.»  

 

La «playlist» :

 

La ballade de Zulu : «Le titre qui ouvre l'album de façon calme.»

 

Holy Water : «Une chanson en anglais, avec Thallie Ann et moi, qui chantons l’amour en duo.»

 

Mathilda : «L'histoire d'une prostituée qui adore le séga. D'ailleurs, c'est un séga mais avec une nouvelle approche par rapport au style.»

 

Maria (prizonier mo silence) : «Une histoire d'enfermement d'une femme.»

 

Mo drapo : «Ça parle du pays, avec une belle présence musicale de Philippe Thomas.»

 

L'exil : «Ici, j'ai voulu parler de Mahébourg comme je la vois…»

 

Mo ti bato : «Encore une tranche de ma vie…»

 

L'affranchi : «En collaboration avec Dave Dario et les Kreol Jazz Pioneers.» 

 

Smile : «Un reggae en anglais, où on s'est un peu lâchés, une chanson positive.»   

 

Tango Bluz : «Chanson-titre de l'album, avec un style musical mélangé. Linley Marthe est à la basse.»

 

Nam sega : «Je parle du coeur du séga. Nous ne sommes pas des martyrs du passé. Nous avons transformé notre haine en pardon. Et puis, c'est un hommage à plusieurs vétérans, Ti Frer, Serge Lebrasse, Michel Legris…» 

 

Tango Blues devrait être dans les bacs au courant de la semaine.

 


 

T'es qui Zulu ?

 

Mon vrai nom : Michel Bavajee

Mon ancien groupe : Blackmen Bluz

Mon âge : 54 ans

Mon job : «En plus d'être artiste, je propose des balades en bateau aux touristes, à Mahébourg.»

Mes albums : Zulu (2013) et Intimiste (2016)

Mes tubes : La Métisse (ft. Mario Ramsamy), Seggae Paradise (ft. Jason Heerah), Diego (ft. Ludmilla et Fano), Pima Ruz (ft. David Jay et Nadine Belleombre), Gabriella (avec mon ancien groupe, Blackmen Bluz)